Tarot divinatoire made by Juliet #20 : Le Jugement

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ^^ On arrive à la mi-avril, et vous savez ce qui se passe environ tous les 15 du mois : une nouvelle carte de tarot !! Etes-vous heureux ? Est-ce que c’est pas le meilleur moment de votre vie ? Non ne dites rien, vous exultez, vous me vénérez, je le sais je le sens. Non, j’ai pas pris mes pilules aujourd’hui, comment vous savez ? Par contre les enfants, je vais avoir beaucoup moins de temps pour dessiner à partir de maintenant : pour le meilleur, pour le pire et surtout pour payer le loyer, j’ai désormais un boulot ! Je vais faire de mon mieux pour être régulière et je m’offrirai une grosse pause quand j’aurai fini les arcanes majeurs 🙂

Aujourd’hui, on s’intéresse à la vingtième arcane de tarot, celle du Jugement. On arrive dans les dernières cartes et donc la fin du chemin initiatique indiqué par le jeu ! Comme d’habitude, je vais d’abord décortiquer avec vous la symbolique de la carte et voir comment ça nous aide pour l’interpréter ; ensuite, je vous montre comment j’ai voulu l’adapter 🙂 Et voici ci-dessous la liste des arcanes que j’ai déjà faits, pensez bien à les consulter car je vais souvent y faire référence : je vous le redis à chaque fois mais c’est très important, tous les arcanes sont liés entre eux.

20_judgement3

ALORS ! Voici l’arcane du Jugement. Faut pas être bien croyant pour voir que c’est une énorme référence religieuse au Jugement Dernier, c’est-à-dire le jour qui marquera la fin du monde et le réveil des morts ; tous seront alors jugés, Dieu choisira les siens, etc. L’ange que nous voyons sur la carte peut être associé à l’archange Gabriel. Il émane de lui une grande puissance spirituelle, symbolisée sur la carte par les rayons. On le voit en train de souffler dans une trompette avec un fanion : donc amplification d’un appel et volonté de ralliement. Fait intéressant, il existe une divinité grecque appelée Renommée puis Fama par les Romains : elle symbolisait la reconnaissance publique et sociale dans ses aspects les plus positifs. Chez les Grecs son apparence est assez monstrueuse, avec des ailes et plusieurs yeux et bouches pour répandre la rumeur. Les Romains ne gardent que la paire d’ailes et lui donnent une trompette, mais elle est moins connue car son rôle de messagère des dieux va plus ou moins être attribué à Mercure. 

En-dessous de l’ange, trois personnages ont reçu son appel : un homme, une femme, et une troisième personne. Afin de symboliser la pureté et l’innocence, tous trois sont nus. Ici, il y a plusieurs moyens de l’interpréter, mais en général on imagine un couple et son enfant car le chiffre trois amène toujours une idée de création : deux forces opposées et une troisième qui permet de concilier les deux de manière à en retirer le meilleur, c’est un principe qu’on retrouve un peu partout, notamment en alchimie. La troisième silhouette sort d’une tombe, autre rappel du réveil des morts lors du Jugement Dernier. Le trio est en prière, réceptif au message de l’ange et à une volonté supérieure. Le jeu des couleurs est assez important dans cette carte, on va se contenter de retenir deux choses : la couleur bleue du troisième personnage (d’autres versions colorent simplement en bleu les cheveux des trois) signifie réceptivité et paix intérieure ; ensuite, la tombe est souvent de couleur verte pour indiquer la nature et donc le renouveau. On peut aussi y voir une référence à la Table d’Emeraude, un des textes les plus célèbres de l’Alchimie. 

Le mot de « jugement » peut faire peur (surtout que l’idée du Jugement Dernier n’est pas très rassurante en soi), alors clarifions tout de suite : il ne s’agit pas du tout d’être jugé ou de subir un jugement, du moins pas venant des autres. Pour comprendre et relier cette carte au cheminement des arcanes précédents, il faut savoir que le Jugement est la dernière d’un trio de cartes, bien précises, qui représente le développement intellectuel et spirituel. La première carte est celle du Chariot : votre intellect commence à se développer et vous ouvre des portes, vous êtes capable de dominer vos émotions et vos pulsions pour avancer. La deuxième carte est celle de la Tour (ou Maison-Dieu) : celle-ci exprime la purification, la puissance du mental créatif et l’ouverture à de nouvelles influences. La carte du Jugement parachève le tout : votre esprit est en pleine possession de ses moyens, à l’écoute de ce qui l’entoure et éventuellement d’une volonté supérieure (mais pas nécessairement extérieure, ça peut être Dieu, ou encore votre cœur ou votre âme par exemple). Donc, le Jugement évoque surtout votre capacité à choisir ce qui est bon pour vous et ce qui vous entoure, c’est le processus mental que vous pouvez résumer comme ça : « compréhension de soi + captation des informations = prise de décision et action ». Et remarquez qu’on retrouve toujours et encore le chiffre 3. 

Alors comment interpréter la carte ? Déjà, on a cette idée d’appel : la carte du Jugement est celle de la communication sous toutes ses formes. De plus, l’appel de l’ange ne peut être évité ni même anticipé : donc si vous tirez cette carte, vous avez de grandes chances de recevoir une nouvelle totalement imprévue et bouleversante, mais généralement positive. Car oui, la carte du Jugement est plutôt favorable dans un tirage, la résurrection représentée sur l’image annonce le renouveau et la seconde chance. Tirée à l’endroit, c’est tout bénèf : ce n’est pas parce que quelque chose est soudain qu’il est mauvais, et vous pouvez pleinement profiter de ce qui vous arrive sans la moindre inquiétude. Tirée à l’envers, cela peut avoir plusieurs sens, selon votre situation : ça signifie parfois que vous n’arrivez pas à accepter le changement. Or la carte de la Roue de Fortune nous a montré que le changement est nécessaire et même vital, la vie EST changement. Cela peut aussi vouloir dire que les nouvelles ne sont pas bonnes, mais heureusement, cela ne durera pas dans ce cas : persévérez, honorez vos engagements, ça finira par payer. Mais attention, il faut vous poser les bonnes questions et ne pas vous tromper dans ce que vous croyez être votre « destinée » : la carte souligne l’importance de bien réfléchir 😉 

Et voici ma carte ! J’ai un peu changé la recette 😛 En fait, j’ai tenu à faire mon jeu sans trop de références à la religion chrétienne, je trouvais ce parti pris un peu trop biaisé, surtout si on considère que les origines du tarot remontent à plus loin que celles du christianisme. Et je vous dis pas la galère pour cette carte ! Transformer le Pape en Hiérophante, ou la Maison-Dieu en tour, ça va, c’est pas trop galère encore. Mais cette carte fait si explicitement référence au Jugement Dernier de la Bible que j’ai vraiment galéré à faire un dessin qui colle au message de l’arcane. C’est aussi pour cette raison que la représentation du cimetière m’a posé un petit problème : quelle forme donner aux tombes, etc. J’ai fini par choisir une forme simple comme celle des tombes japonaises, mais avec une écriture inventée pour privilégier l’universalité du message de l’arcane. La classe ultime aurait été l’écriture des Seigneurs du Temps dans Doctor Who, mais malheureusement je ne la maîtrise point !

Mon ange est devenu une jeune fille en train de danser et de jouer de la flûte dans un cimetière, enveloppée d’une sorte d’aura lumineuse. De sa robe naissent des papillons (petite référence au film Les Noces Funèbres de Tim Burton, j’ai pas résisté) qui semblent danser au son de sa flûte et viennent se poser sur certaines tombes. Lorsqu’ils se posent, les morts se réveillent et peuvent entendre la musique. Pourquoi des papillons me direz-vous ? Parce que leurs symboliques sont très nombreuses et toutes passionnantes ❤ Au Japon, il est associé à la femme pour sa grâce et sa légèreté, et deux papillons signifient le bonheur conjugal. Mais surtout, ce sont des esprits voyageurs : les voir annonce une visite ou la mort d’un proche. Un autre aspect de sa symbolique en général repose beaucoup sur la métamorphose, le papillon sortant de sa chrysalide évoque la résurrection, ou encore l’âme débarrassée de son enveloppe charnelle et des tourments terrestres. Chez les Aztèques, le papillon est souvent associé au feu et au souffle vital. Au Kasaï (région du Congo), on dit que l’homme suit de la vie à la mort le cycle du papillon : chenille qui grandit, chrysalide au moment de la vieillesse, puis l’âme-papillon sort du cocon (la tombe) pour pondre (se réincarner).

Ca colle parfaitement ! Mes papillons sont un peu comme les âmes de ces morts que la jeune fille ramène et fait renaître. Lorsqu’ils reviennent, ils sont fascinés par la musique et une scène qui aurait pu être effrayante (on parle quand même de morts qui sortent de leurs tombes) devient source de calme et de joie. J’ai gardé le petit trio père-mère-enfant, en profitant du fait que j’avais déjà dessiné des couples dans d’autres cartes pour faire une ressemblance avec ces précédents couples (Le Hiérophante, Le Diable) et proposer une histoire au travers des cartes. Le père a fermé les yeux pour mieux ressentir l’instant ; la main de la mère est posée sur son cœur pour représenter son émotion. L’enfant est complètement sorti de sa tombe et amorce le mouvement pour se lever et suivre la jeune fille : en effet dans les différentes versions de cette carte, c’est souvent le troisième personnage qui est le plus réceptif.

Et comme toujours on retrouve notre lapin fil rouge 😉 Bref, j’espère que la carte vous plaît, n’hésitez pas à donner vos avis et conseils ! En attendant la prochaine carte, des bises sur vos truffes ❤

"

    • J’avoue que j’y ai aussi pensé en faisant le dessin, mais heureusement ici il ne s’agit pas d’emmurer tous les enfants de la ville ^^’
      Merci beaucoup en tout cas ❤

  1. Pingback: Tarot divinatoire made by Juliet #21 : Le Monde | Coeur d'encre 595

  2. Pingback: Tarot divinatoire made by Juliet : Le Mat | Coeur d'encre 595

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s