CONCOURS d’anniversaire : 4 ans !

Par défaut

Une copine blogueuse fête elle aussi ses 4 ans de blog, et elle aussi fait un concours :3 Les lots sont très sympas, jetez donc un oeil !

Et en parlant de concours, celui qui est sur ce blog-ci se termine dimanche, n’hésitez pas à jeter un oeil aux lots si vous êtes intéressés 🙂

Lily lit

cadeau-surprise Crédit photo : jacobskids.org

Eh oui, aujourd’hui, cela fait 4 ans tout juste que j’ai posté mon premier article sur le blog ! 4 belles années de découvertes culturelles, d’interviews, de projets, de rencontres et de dialogue avec vous tous qui rendez le blog si vivant ! Un grand merci de votre présence régulière ici !

Le blog est généreux : il fête son anniversaire mais c’est lui qui offre les cadeaux ! Afin de vous remercier de votre fidélité, j’ai décidé de vous offrir cette année encore des livres qui m’ont particulièrement plu en 2017.

En faisant la liste de mes coups de cœur, je me suis aperçue que, cette année, mes lectures favorites provenaient toutes du même éditeur, une maison que j’aime beaucoup et que j’ai la chance de compter parmi mes partenaires.

Cette année, on dit donc un grand merci à Alma éditeur, qui a accepté bien gentiment d’être partenaire de…

View original post 366 mots de plus

Salon du Fantastique, édition mai 2017

Par défaut

Derniers jours pour participer au concours 🙂 Je vous rappelle, 3 livres à gagner par tirage au sort, suffit juste de dire celui qui vous intéresse, en cliquant sur le lien ici ! Des bises et bonne lecture ! 

Amis de la lecture et de l’étrange, bienvenue ! Petit compte-rendu (un peu en retard) de mon excursion au Salon du Fantastique à Paris, qui avait lieu du 6 au 8 mai 🙂 J’y suis allée un peu sur un coup de tête, mais je ne regrette absolument pas, c’était vraiment une super journée que j’ai passée ! Je vous recommande absolument ce salon, qui a lieu deux fois par an. Comme son nom l’indique, il est centré autour du fantastique, on y retrouve des auteurs, des illustrateurs, des artisans, des conférences et des animations autour des thèmes fantastique, gothique, steampunk, médiéval, un peu de manga éventuellement mais pas beaucoup.

Le festival a malheureusement commencé par une déception, mais qui était entièrement de ma faute ^^’ Je voulais prendre des photos vous vous en doutez, il y avait vraiment de merveilleux cosplays à vous couper le souffle ❤ Seulement, mon appareil a décidé de me foutre un vent magistral, et la batterie (pourtant rechargée la veille au soir) était aussi vide qu’une bouteille de bière dans un bar bondé après 3 heures du mat. Qu’est-ce que j’ai pu rager ! Alors je ne peux que vous dire que j’en ai eu plein les mirettes, il y avait des costumes splendides, très originaux et très travaillés, un vrai régal pour les yeux ; ça valait le coup d’y aller rien que pour eux ! Bien sûr, je m’étais aussi costumée, il y a un respect à avoir tout de même 😀

J’étais d’ailleurs assez contente d’avoir pu customiser mon chapeau ! Je l’ai entouré d’un foulard noir à motifs pour donner un peu plus de relief, un napperon au crochet pour la déco (j’ai des idées bizarres à 1 heure du mat, cherchez pas), un foulard bleu pour la couleur, et les lunettes pour la classe 😛 Une chose à savoir, c’est que l’entrée du salon est gratuite pour ceux qui viennent costumés, ça motive et ça contribue à l’ambiance ! Personnellement, j’ai tenu à payer mon billet pour le soutien, et puis franchement pour 5 euros, ça passe.

Le programme était très complet, entre ça et les stands, pas le temps de s’ennuyer ! Je suis arrivée très tôt (1 heure en avance ^^’), il y avait plein de stands : bijoux, costumes steampunk et médiévaux, jeux de rôles, livres, sans compter les autres produits ! Alors que je regardais les livres de jeu de rôle de Ctulhu, un monsieur m’a presque harponnée et embarquée dans une initiation au jeu de rôle 😀 Je connaissais déjà le principe, mais ce n’était pas réservé aux noobs. Je me suis retrouvée avec des gens que je ne connaissais absolument pas, et on s’est tapé de grosses barres à essayer de nous en sortir dans notre aventure ^^ Bon, on a tout foiré, mais c’était génial, et le MJ très compétent :3 Il m’a expliqué qu’il faisait partie d’une plate-forme de jeux de rôles, Opale ; je n’y suis pas encore allée, mais j’ai hâte ! Je vous laisse le lien ici : Communauté rôliste Opale

Il y avait beaucoup d’animations, comme des combats d’escrime ancienne ou de canne. Je n’ai pas pu voir ceux-là, mais j’ai réussi à assister à une démonstration de danse orientale vraiment magnifique ❤ Et avec des costumes de fou !!! Les danseuses et la chanteuse étaient vraiment envoutantes :3

J’avais choisi de venir lundi pour assister à deux conférences qui m’avaient tapé dans l’oeil : une sur les dossiers inexpliqués animée par Joslan F. Keller (il a écrit deux livres sur le sujet), c’est-à-dire sur les dossiers qui n’ont pas pu être expliqués rationnellement ; et la deuxième, celle que je voulais voir à tout prix, c’était une conférence sur Tolkien et les monstres, animée par Leo Carruthers, un professeur à la Sorbonne qui travaille sur la littérature anglaise médiévale :3 Les deux étaient vraiment très intéressantes, j’en ai profité pour prendre le livre de Carruthers, Tolkien et la religion : j’ai hâte de le lire !

Mais le tout premier achat que j’ai fait, c’était à un stand d’objets réalisés à partir de cuir : des carnets, des bourses, des marques-pages,… Ils sont vraiment très beaux et très bien réalisés, le stand est un paradis à regarder ! Tous les objets sont des pièces uniques, et ils sont un peu chers, mais pour moi ils valent largement le prix à payer ! J’avais déjà croisé la dame du stand au marché de Noël de Paris, elle n’a pas de boutique en ligne alors on ne peut la croiser que lors d’évènements. A ce moment-là, je n’avais plus assez de sous pour un carnet, alors je lui ai pris un très très beau marque-page ! Et au salon, cette fois j’avais assez de sous, et j’ai craqué 😄 Il est pas trop beau mon carnet ? ❤

Pour ceux que ça intéresse, le stand s’appelle Fau’papiers, et la dame Nathalie Fauvelais ! Si vous voulez la contacter ou vous renseigner, je vous mets ici le lien de sa page facebook ! Ensuite, j’ai retrouvé une illustratrice que j’avais croisé à la Japan Expo de 2016, j’avais pris des illustrations du Chat du Cheshire et d’un Chocobo (de la série de jeux Final Fantasy). J’ai été ravie de pouvoir la retrouver ! Comme c’était sur la fin du salon, je n’avais plus beaucoup de sous, mais j’ai pu récupérer un pins qui représente un roi des rats, et une illustration 😛 Pour les intéressés, elle s’appelle Zellgarm, voilà sa page facebook :3

Les trois illustrations du bas sont celles d’un autre stand, celui de Mathieu Coudray ! J’ai eu le véritable coup de foudre pour son travail, la sélection des cartes à acheter a été très dure à faire ! Je vous mets ici le lien de sa page facebook, et je mets une option « liste de Noël » pour son Registre des Chats imaginaires ❤ J’ai aussi pris un pins 🙂 Enfin, entre les deux pins, j’ai pris un bracelet de perles avec de la nacre de pawa ; je ne connaissais pas du tout ce type de nacre, apparemment elle favoriserait la créativité, le calme intérieur, toute cette sorte de choses ^^ Mais je n’ai pas pris le bracelet pour ça, il me plaît beaucoup bien sûr, mais en dehors de ça disons que je l’ai moins pris pour ses effets que parce qu’il paraît qu’il en a… Vous saisissez ? 😀

Enfin, j’ai croisé entre autres le stand d’un groupe de metal gothique, Onirik Illusion. Malheureusement je n’avais plus de sous pour acheter le CD, croyez bien que je l’ai regretté ! L’une des membres du groupe m’a fait écouter des extraits, j’adore leur style :3 Je vous mets le lien de leur page facebook ici pour les mélomanes !

Enfin voilà, je ne sais que vous dire d’autre ! Il y avait des animations à la pelle, des cosplay d’enfer en veux-tu en voilà, tous les gens étaient vraiment adorables, j’ai croisé une fille très sympa avec qui j’ai mangé pour midi en regardant chanter la chorale des Geek Singers ^^ Le salon du Fantastique est excellent, il est plus petit que la Japan Expo et c’est pas plus mal, on peut tout faire en prenant son temps ! Il a lieu deux fois par an, et l’entrée est tout de même moins chère ^^ Je vous le conseille !

 

 

Un peu de poésie d’ailleurs : L’étranger

Par défaut

Le concours est encore là pour une semaine, 3 livres à gagner par tirage au sort, dépêchez-vous, le lien est ici ! 🙂 

Nouvelle poésie ! J’ai découvert Baudelaire au collège, et allez savoir pourquoi ma prof a cru que je le détestais alors que j’en étais totalement amoureuse. Je crois que nous avions un problème de communication ^^’ Plus sincèrement, Baudelaire est le premier poète que j’ai vraiment adoré, et je l’aime d’autant plus qu’il a traduit Edgar Allan Poe. Poète du XIXème siècle à la croisée du mouvement du Parnasse (l’art pour l’art) et du symbolisme, il a marqué la poésie française comme Victor Hugo a marqué le roman français, et beaucoup de poètes de courants plus modernes se sont inspirés de lui. Son recueil Les Fleurs du Mal a suscité une énorme polémique car jugé extrêmement choquant, 6 poèmes ont été retirés de l’édition définitive ; le poète y cherche une autre forme de beauté, celle du macabre et de la laideur ; le célèbre spleen baudelairien qualifie la détresse du poète attiré par l’idéal du Beau et en même temps aspiré par la fascination qu’il éprouve pour le macabre.

Donc, trêve de cours de français, le poème que je vous propose ici n’est pas issu des Fleurs du Mal, mais des Petits poèmes en prose, plus précisément il s’agit du tout premier poème du recueil : L’étranger. Composé comme un court dialogue, il oppose un individu que je qualifierais de lambda, et le poète-étranger. Un poème qui ne s’embarrasse pas des usages, et qui est pour moi criant de vérité et de liberté. Cette fois-ci, plutôt qu’un tableau, cette oeuvre me fait beaucoup penser à une chanson de Ina Ich, Sans visage. C’est une artiste française dont j’adore les textes, ils sont très sombres, mais tellement bien écrits !

« Qui aimes-tu le mieux, homme énigmatique, dis ? ton père, ta mère, ta sœur ou ton frère ?
– Je n’ai ni père, ni mère, ni sœur, ni frère.
– Tes amis ?
– Vous vous servez là d’une parole dont le sens m’est resté jusqu’à ce jour inconnu.
– Ta patrie ?
– J’ignore sous quelle latitude elle est située.
– La beauté ?
– Je l’aimerais volontiers, déesse et immortelle.
– L’or ?
– Je le hais comme vous haïssez Dieu.
– Eh ! qu’aimes-tu donc, extraordinaire étranger ?
– J’aime les nuages… les nuages qui passent… là-bas… là-bas… les merveilleux nuages ! »

The Crow

Par défaut

Bien le bonjour bande de corneilles mélodieuses et crailleuses, j’espère que vous allez bien ! Je vous rappelle que le concours tourne toujours (3 livres à gagner par tirage au sort, inscrivez-vous ici), et je vous fais des bises sur le bec, bonne lecture !

Je vous propose une petite chronique de film cette fois-ci, celle d’un film très connu et qui a fait parler beaucoup de monde, à cause de la mort de l’acteur principal en plein tournage dans des circonstances tragiques. Il s’agit de The Crow, réalisé en 1994, et l’acteur en question est Brandon Lee, le fils de Bruce Lee. Un pistolet qui aurait dû être chargé à blanc avait été mal déchargé lors d’une précédente utilisation, les secours sont intervenus trop tard pour sauver le pauvre Brandon, qui aurait dû se marier à la fin du tournage. Les scènes qu’il n’a pas pu tourner ont été faites en images de synthèse. Le film est devenu une véritable référence, et son héros une icone de la culture gothique moderne. L’histoire a été adaptée d’une bande-dessinée, écrite et dessinée par James O’Barr pour surmonter la mort de sa petite amie tuée par un chauffard ivre. Oui, c’est un film décidément placé sous le signe de la joie de vivre ^^’ Lire la suite

Gilbert Sinoué, « L’Enfant de Troie »

Par défaut

Vous vous souvenez du mythe d’Hercule se faisant violer par Disney telle une pucelle sans défense ? Voici son digne successeur, et je ne sais si je dois pleurer parce qu’un tel livre a été approuvé et publié, ou applaudir devant cette chronique magistrale ! Merci infiniment à l’auteur, c’est un régal 😛

Les Festins de Pierre

SinoueEnfantDeTroie

Référence : Gilbert Sinoué, L’Enfant de Troie, Paris, Larousse, collection « Les contemporains, classiques de demain », 2017.

Présentation de l’éditeur

« La guerre de Troie dure depuis dix ans déjà. L’armée grecque encercle la ville, tandis que soldats et héros combattant sous l’œil attentif des dieux. Poussés par leur curiosité, Adonis et Philippos, deux garçons troyens âgés de 12 ans, vont vivre une grande aventure qui leur permettra d’être mêlés de très près à ce conflit et à ses principaux épisodes. Un roman qui invite à voyager entre l’histoire et la mythologie, dans un monde antique riche en couleurs. »

Mon avis

Ça a l’air bien, annoncé comme ça, hein ? Et j’ai commencé ma lecture avec confiance. Tout me promettait un bon petit roman historique dans une édition parascolaire fiable, avec présentation, dossier, notes, etc.
Je ne connaissais pas l’auteur : une double page avant le début du roman le présente…

View original post 1 459 mots de plus