Archives de Tag: futur

Psycho-Pass

Par défaut

Bien le bonjour bande de loufoques ! J’espère que vous allez bien :3 J’ai trouvé un peu de temps pour planifier mes articles, donc normalement la rédaction et la publication devraient se faire comme sur des roulettes. Et j’ai updaté la page Ecrivaine pour les intéressés ^^

Je vous propose cette fois-ci de découvrir un anime, que j’ai regardé sur Netflix alors que je m’ennuyais… soyons honnête, c’est la principale raison qui fait qu’on va sur Netflix : pas pour les séries, on ne sait jamais à l’avance ce qu’on va regarder tellement il y a de choix, du coup on y va parce qu’on s’ennuie, et on passe une heure à décider de ce qu’on va regarder ^^ Il s’agit de l’anime Psycho-Pass ! Il a été adapté récemment en 2 séries de mangas, centrées chacune sur l’un des deux personnages principaux de la saison 1. Je ne les ai pas lues, peut-être que je le ferai, ce n’est pas dans mes priorités pour l’instant 🙂 L’anime compte 2 saisons, il y a des rumeurs sur la possibilité d’une 3ème saison mais rien de concret jusqu’à présent, tout est possible. Lire la suite

Publicités

Une planète nommée trahison

Par défaut

Bien le bonjour les gens 🙂 J’espère que vous allez bien ! Vous avez peut-être remarqué que les publications sont plus régulières, j’arrive à faire au moins une sortie par mercredi et je ne vous cache pas que c’est une vraie petite victoire pour moi, surtout avec la prépa ! Je vais entamer une semaine de concours blanc, souhaitez-moi bonne chance ^^

Je vous propose une chronique d’un livre que ma grande soeur de coeur m’a passé, encore merci à twa ❤ Il s’agit d’Une planète nommée trahison, de Orson Scott Card, un livre qui date de 1996 (et c’est là que je me rends compte que ça va faire 20 ans, soit 1 ans de moins que moi… déjà O.o)

pdf306-1996Résumé : Trois mille ans après le crime que leurs ancêtres ont commis contre la République, les Familles exilées sur la planète Trahison n’ont plus qu’un espoir de regagner un jour la Terre : échanger le produit de leurs talents contre le métal nécessaire pour la construction du vaisseau libérateur. Ces talents sont multiples. Dans le cas de la Famille Mueller, c’est le don de régénération : leurs blessures guérissent instantanément, leurs membres amputés repoussent. Mais ce processus peut se détraquer et mener à une prolifération anarchique des cellules. C’est ainsi que Lanik, l’héritier en titre, se réveille un jour pourvu d’une magnifique paire de seins, lourd handicap dans une Famille qui prêche la virilité et l’art militaire… mais aussi première étape d’une quête qui transformera Lanik en un réunificateur et un libérateur… Lire la suite

Miss Pérégrine et les enfants particuliers

Par défaut

Salut m’sieurs dames ! J’espère que vous allez bien 🙂

Il y a quelques jours, je suis allée voir le film Miss Pérégrine et les enfants particuliers de Tim Burton, adapté de la trilogie du même nom écrite par Ransom Riggs. Je n’en ai lu que les deux premiers tomes, mais j’ai vraiment adoré, je suis littéralement conquise par  l’esthétique de la série :3 Et quand j’ai su que Tim Burton allait l’adapter, je vous laisse imaginer mon état d’esprit ! Du coup, je suis allée le voir avec des potes de la prépa, avec un stock de chocolat et de saucisson. Oui, cherchez pas.

miss pérégrine et les enfants particuliersRésumé : À la mort de son grand-père, Jacob découvre les indices et l’existence d’un monde mystérieux qui le mène dans un lieu magique : la Maison de Miss Pérégrine pour Enfants Particuliers. Mais le mystère et le danger s’amplifient quand il apprend à connaître les résidents, leurs étranges pouvoirs …  et leurs puissants ennemis. Finalement, Jacob découvre que seule sa propre « particularité » peut sauver ses nouveaux amis. Lire la suite

FONDATION, tome 1

Par défaut

Salut bande d’ours satanistes à rayures bleues ! Je vous ai manqué ? Désolée pour tout ce retard, le fait est que je n’ai toujours pas Internet dans mon appart. Et c’est pas près de s’arranger, notez la ponctualité digne de la nation suisse de ces gens : je leur dis qu’ils peuvent m’appeler à 16 heures, et bien évidemment ils m’appellent à 17h30… Mais le caca sur le gâteau, c’est que j’ai décroché et on a été coupés. La joie. La légende raconte que 5000 ans se sont écoulés et la jeune fille attend toujours son appel…

Brrrrref ! Je vous propose aujourd’hui une chronique du tome 1 de Fondation, de Isaac Asimov. J’ai piqué le livre à mon frangin (merci Tanguy !), il l’a pris dans une édition qui fait deux tomes, le premier fait 820 pages environ. Certes, le chiffre calme, mais si vous vous arrêtez à ça, ce serait une belle erreur. Ca faisait très longtemps que je voulais lire un des livres d’Asimov, c’est quand même l’un des plus grands auteurs de la SF. Rien que la série Fondation a reçu en 1966 le prix Hugo de meilleure série de science-fiction/fantasy de tous les temps !
Fondation 1

 

Lire la suite

Days

Par défaut

Bien le bonjour ! J’espère que vous allez bien ! Je suis contente de voir que le sondage a bien marché, si vous voulez donner votre avis aussi, je vous conseille de le faire maintenant, il sera bientôt clos :/ Pour le moment, c’est la pomme qui est en tête et je vous maudis intérieurement car je n’ai pas la moindre idée de ce que je vais écrire. Mais bon, ça fait partie du défi 🙂 J’essaierai d’en caser un dernier avant la fin des vacances, mais je ne vous promets rien, j’ai beaucoup de travail en ce moment pour préparer ma rentrée (Paris… glups). Je suis un peu à court de temps pour faire mes chroniques, alors pour le moment, je vous donnerai les résumé de l’éditeur, sauf s’ils ne me vont vraiment pas par rapport à ce que j’ai lu. J’espère que vous m’excuserez !

daysAlors, pour aujourd’hui, dans le cadre du Challenge 1 mois = 1 consigne, j’ai lu le livre Days, de James Lovegroove aux éditions Bragelonne. La consigne était de lire un livre jaune, je vous laisse juge. Assez jaune pour vous ? Ceux qui me connaissent un peu savent que Bragelonne est une maison d’édition que j’affectionne tout particulièrement, j’aime beaucoup leur choix de couvertures et de genre littéraire. Le livre fait un peu plus de 300 pages, donc pas trop long pour ceux d’entre vous qui aiment les lectures courtes. Lire la suite