Tarot divinatoire made by Juliet #6 : L’Amoureux

Par défaut

Oyez oyez voyageurs de l’Internet, j’espère que les arobases brillent sur votre destinée ! Vous avez l’habitude maintenant, à chaque fois qu’on approche de la moitié du mois, je vous montre mes progrès dans les dessins de tarot 🙂 Le projet des arcanes majeurs avance bien, et j’en suis pas peu fière : nous en sommes au numéro 6 ! Certes il y en a 22 au total et on est encore loin d’avoir fini, mais quelque part ça me plaît : il y a toujours quelque chose à faire… même si en vrai, j’ai une liste de projets de dessins aussi effrayante que ma wish-list de livres XD Mais ça me botte tellement d’étudier les symboles et d’expliquer tout ce que j’ai découvert, ça me passionne ! Nous en sommes maintenant à l’arcane de l’Amoureux ; comme pour les cartes précédentes, je vais vous expliquer la symbolique de base de la carte selon le tarot de Marseille, puis je vais vous montrer comment j’ai adapté à ma sauce 🙂 Je vous rappelle que les cartes sont toutes liées, donc connaître les précédentes peut vous aider, alors cliquez ci-dessous pour les voir :

Tout d’abord, en fonction des jeux, cette carte est appelée « l’Amoureux » ou « les Amoureux », selon si on se concentre sur l’homme ou le couple. Mais dans les deux cas, la signification reste la même, et elle tend à être plus explicite quand on se concentre sur le premier. L’Amoureux est donc entouré de deux femmes, et au-dessus de lui se trouve le dieu Cupidon, prêt à tirer sa flèche pour favoriser ses sentiments. Les deux femmes sont différentes : celle de gauche est coiffée ce qui signifie la respectabilité, tandis que l’autre a les cheveux plus libres. Or, pendant longtemps, une femme aux cheveux dénoués voulait dire une femme de mauvaise moeurs, une prostituée. Autre opposition que l’on retrouve dans d’autres jeux, l’une des femmes est vieille et l’autre jeune. Il s’agit alors moins d’un choix d’amour physique que d’un choix d’indépendance, car on peut le voir comme le désir du jeune homme de quitter sa mère et donc le domicile familial. Quoiqu’il en soit, son indécision est visible dans sa posture : les pieds sont orientés dans deux directions différentes, son buste est tourné vers une femme, mais son visage regarde l’autre.

La première signification de cette carte, et la plus évidente, c’est celle du choix. L’Amoureux est en plein dilemme. La lumière entourant Cupidon est là pour le guider, mais aussi pour le forcer à se décider ; et comme il n’y a qu’une seule flèche, pas de retour possible en arrière. Si vous vous souvenez bien, je vous avais expliqué que les arcanes majeurs de tarot peuvent se suivre et être lues comme l’évolution d’une seule et même personne, or la carte précédente était le Pape. Le Pape avait atteint la sagesse et l’équilibre, mais tout est chamboulé car il est maintenant confronté à un choix difficile, tentateur. Cette carte est donc une épreuve, car c’est bien beau d’avoir atteint la sagesse, mais il faut la conserver ! L’Amoureux incite à la prudence pour faire son choix, il faut bien prendre le temps de peser le pour et le contre ; et une fois que c’est fait, il faut assumer les conséquences quelles qu’elles soient, c’est pourquoi parmi les sens positifs de cette carte il y a le dévouement, le sérieux, voire l’altruisme. Tirée à l’envers, c’est un avertissement qui signifie que vous tendez à accumuler les mauvaises décisions, ou que vous avez du mal à vous (dés)engager. La décision est douloureuse, mais la carte peut aussi vous dire que vous n’avez pas besoin de tout opposer, et que rien ne vous empêche de favoriser les compromis : à ce moment-là, l’hésitation voudrait dire que vous n’êtes pas sûr de ce que vous voulez réellement.

Voici donc ma carte ! De manière générale, j’ai voulu accentuer le côté angoissant du choix : des grands arbres sombres, de la brume, et un Cupidon un peu étrange qui sort de l’arbre comme une nymphe des bois. Pour moi, ce genre de choix vous prend souvent à la gorge au moment où vous ne vous y attendez pas, et c’est pour ça aussi que je voulais faire sortir Cupidon de l’arbre, comme s’il pouvait émerger à tout instant. Bon, j’avoue, c’est aussi un petit délire personnel, pour le faire ressembler à un fantôme ^^ Et il porte un bandeau, puisqu’on dit que l’amour est aveugle. Vous me direz que ça ne correspond pas vraiment à l’idée d’une lumière qui guide le choix, mais je ne crois pas vraiment aux deus ex machina qui viennent pour vous dire quoi faire : tu es dans la mouise, tout seul, sans personne, et tu te débrouilles, point final !

Mon Amoureux tient une rose en bouton, et on retrouve ce motif dans plusieurs autres versions de jeux de tarot, mais je crois qu’il s’agit généralement d’une plante quelconque. Mais comme il s’agit d’amour, ça me semblait logique d’en faire une rose : soit il doit l’offrir à l’une des deux femmes pour montrer son choix, soit elle est censée s’épanouir si le bon choix a été fait. Des roses envahissent les arbres autour, et l’arbre où Cupidon se trouve est lui aussi enserré de lianes et de boutons de roses : j’aimais cette idée de faire plusieurs arbres, comme pour dire que d’autres choix avaient déjà dû être faits, ou que d’autres Amoureux s’étaient retrouvés face aux même dilemme. Les branches des différents arbres se croisent et se recroisent, un peu comme des arbres des possibles, on en voit de plus en plus souvent dans des jeux à choix multiples comme Detroit : Become Human, pour vous montrer ce qui aurait pu se passer avec d’autres choix. J’aurais peut-être dû faire l’un des deux avec des fleurs fanées, mais je ne voulais pas que cela donne l’impression de simplifier le choix entre les deux femmes. Comme toujours le lapin est présent ^^ Les roses sont sombres, parce que j’adore les roses noires : elles n’existent pas malheureusement, on ne peut faire pousser que des roses rouge très sombres. Enfin, les deux femmes : j’ai essayé de les faire différentes tant dans le style que la coiffure et la posture, j’espère que cela ressort bien ^^ Alors ? Laquelle choisiriez-vous ? 😉

"

  1. Pingback: Tarot divinatoire made by Juliet #12 : Le Pendu | Coeur d'encre 595

  2. Pingback: Tarot divinatoire made by Juliet #13 : L’Arcane sans nom | Coeur d'encre 595

  3. Pingback: Tarot divinatoire made by Juliet #14 : La Tempérance | Coeur d'encre 595

  4. Pingback: Tarot divinatoire made by Juliet #15 : Le Diable | Coeur d'encre 595

  5. Pingback: Tarot divinatoire made by Juliet #16 : La Tour | Coeur d'encre 595

  6. Pingback: Tarot divinatoire made by Juliet #17 : L’Etoile | Coeur d'encre 595

  7. Pingback: Tarot divinatoire made by Juliet #18 : La Lune | Coeur d'encre 595

  8. Pingback: Tarot divinatoire made by Juliet #19 : Le Soleil | Coeur d'encre 595

  9. Pingback: Tarot divinatoire made by Juliet #20 : Le Jugement | Coeur d'encre 595

  10. Pingback: Tarot divinatoire made by Juliet #21 : Le Monde | Coeur d'encre 595

  11. Pingback: Tarot divinatoire made by Juliet : Le Mat | Coeur d'encre 595

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s