Archives de Tag: aventure

Blue au Pays des Songes

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ! Incroyable mais vrai, j’arrive a trouver mon rythme avec le nouveau boulot et même à gagner un peu de temps. Bon, j’ai toujours des moments de panique et de stress parce que c’est moi, fidèle au poste d’angoissée, mais je commence à émettre les prémisses de l’idée de l’hypothèse de la possibilité que je m’en sorte bien et que je fasse du bon boulot ^^’

Nouvelle chronique littéraire ! Cette fois-ci je vous présente une BD que j’ai découvert complètement par hasard, mais pas au festival d’Angoulême cette fois ! Je vous avais d’ailleurs déjà présenté les premières pages, que vous pouvez retrouver sur le site de Bedetheque : il s’agit de la série Blue au Pays des Songes de Davide Tosello. Avec trois tomes sortis depuis 2020, la série est toujours en court ; on a déjà un premier « cycle » qui s’achève avec la fin du tome 3, mais je meurs quand même d’envie d’avoir le tome 4 😀

Lire la suite

La Horde du Contrevent

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ! Fatiguée aujourd’hui, je vous le cache pas ^^’ J’ai beaucoup de mal à déstresser et me détacher du boulot une fois la journée terminée, alors qu’en soit il ne se passe rien de catastrophique. Faut croire que je suis une experte dans l’art de se mettre la pression ! Si vous avez des petits conseils pour moi, je suis preneuse : comment faites-vous pour décrocher du boulot le soir ?

Nouvelle chronique littéraire ! Cette fois-ci on s’attaque à un très gros morceau de la science-fiction française, publié pour la première fois en 2004, avec une bande-son de Arno Alyvan, et adapté en bande-dessinée à partir de 2017 (trois tomes actuellement parus) : La Horde du Contrevent d’Alain Damasio. Jusqu’à présent, je connaissais le livre de nom, pour l’entendre citer souvent et surtout parce que mon frère m’a presque menacée de mort pour que je le lise ^^’ Si l’auteur vous dit quelque chose, il a également écrit La Zone du Dehors ou encore Les Furtifs ; de plus, il a reçu plusieurs prix littéraires (Utopiales, Grand Prix de l’Imaginaire) pour son oeuvre très marquée par les dystopies, l’anticipation politique et les réflexions philosophiques.

Lire la suite

Récits du Vieux Royaume

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ^^ En pleine adaptation à mon nouveau boulot, beaucoup de responsabilités et pour la première fois du management, je vous cache pas que le trouillomètre bat des records 😛 J’essaie de trouver ce que je pourrai apporter en terme de nouveau et de compétences, mais ça me semble tellement flou !

Nouvelle chronique littéraire ! Un joli pavé de ma bibliothèque, qui était dans ma PAL depuis longtemps : l’en voilà enfin sorti ! Voici les Récits du Vieux Royaume de Jean-Philippe Jaworski, qui combine en fait deux livres : le recueil de nouvelles Janua Vera et le roman Gagner la guerre, qui se déroulent tous les deux dans le même univers. L’auteur s’est spécialisé dans la fantasy en commençant par le jeu de rôle, et a reçu deux fois un prix aux Imaginales ; en parallèle, il est prof de lettres modernes ! Enfin, d’après Peppashoes (dont je vous conseille le compte bookstagram !) qui l’a justement rencontré aux Imaginales, c’est quelqu’un de très sympa ^^

Lire la suite

Premières lignes… #204

Par défaut

Nouveau dimanche, nouvelle découverte ! Je continue le rendez-vous que j’ai trouvé chez Book & share, et inauguré par le blog Ma Lecturothèque 🙂 Le principe de ce post est de prendre un livre chaque semaine pour vous en citer les premières lignes.

Comment cinq corneilles pouvaient-elles soulever dans les airs un enfant de neuf kilos ? Prue ne comprenait pas, mais c’était le cadet de ses soucis. En fait, si elle devait dresser la liste de ses priorités, l’explication d’une telle prouesse arriverait bonne dernière. Assise sur ce banc du parc, elle regarda, fascinée, son petit frère Marc s’envoler entre les serres de ces corneilles noires. Sa plus grosse inquiétude, c’était justement lui, dont elle avait la responsabilité et qui se faisait enlever par des oiseaux ! Et la question qu’elle se posa tout de suite après, c’était : Qu’allaient-ils faire de lui ?
La journée avait pourtant bien commencé.
Bon, d’accord, il faisait un peu gris ce matin, quand Prue s’était réveillée, mais quel jour de septembre n’était pas gris à Portland ? Elle avait remonté les stores de sa chambre et pris le temps d’observer par la fenêtre les arbres qui se découpaient sur un ciel gris-blanc poussiéreux. C’était samedi et elle sentait les odeurs de café et de petit-déjeuner en provenance du rez-de-chaussée. Ses parents occuperaient à coup sûr leur place habituelle du samedi : plongé dans le journal, papa siroterait un mug de café tiède ; ses lunettes à double foyer en écailles sur le nez, maman examinerait la masse laineuse de son tricot en cours à la finalité inconnue. Son frère, qui avait au moins un an, serait assis sur sa chaise haute et repousserait les limites de son babillage incompréhensible : Jufruit ! Jufruit ! En arrivant dans le coin repas, Prue constata qu’elle avait vu juste. Son père marmonna un bonjour, les yeux de sa mère lui sourirent par-dessus ses lunettes, et son frère l’accueillit par un « Pou-ou-ou ! » strident. Prue se prépara alors un bol de muesli.
– J’ai fait du bacon, ma chérie, annonça sa mère, avant de redonner son attention à l’espèce de grosse bestiole tricotée qu’elle avait en main. (Un pull ? Un couvre-théière ? Un noeud coulant ?)
– Maman, rétorqua Prue en versant du lait de riz sur ses céréales, je te l’ai déjà dit. Je suis végétarienne. Ipso facto : pas de bacon.
Elle avait lu « Ipso facto » dans un roman. C’était la première fois qu’elle l’utilisait. Elle n’était pas certaine de bien l’employer, mais trouvait l’expression sympa.

Miss Pérégrine et les Enfants Particuliers #6 : Les désolations de l’Arpent du Diable

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens ! Eh oui, les chroniques rédigées par bibi reprennent enfin ❤ Mes poignets sont quasi remis : en fait, c’était même pas une tendinite, juste une grosse fatigue musculaire à force de passer mon temps au clavier au boulot et à la maison. Je me tue à la tâche pour vous, vous voyez ? Remerciez-moi, allez. Bref ! Je vous demande pardon, j’ai un peu lâché le rythme sur la dernière semaine, beaucoup de choses se sont passées : démission, nouvel emploi qui commence bientôt, festival de la BD d’Angoulême, visite familiale, la totale ! Je vous en dis plus samedi, j’ai plein de chose à vous montrer et plein d’idées à partager 😀 Juju is back !

Nouvelle chronique littéraire ! On y est, je le tiens dans mes mains, le dernier volume de la série des aventures de Miss Pérégrine et les enfants particuliers, écrite par Ransom Riggs ^^ Il est récent mine de rien, février 2021 ! Ce sixième tome s’intitule Les Désolations de l’Arpent du Diable, tout un programme qui nous fait frissonner d’aise avant même de lire la première page 😛 Pour rappel, il conclut à la fois la série et le deuxième cycle, puisqu’on peut diviser la série en deux trilogies. N’hésitez pas à lire mes chroniques des précédents tomes si ce n’est pas déjà fait !

Lire la suite