Archives de Catégorie: Films

Je ne vais pas souvent au cinéma, la faute à ma radinerie, mais j’aime beaucoup mater des film… et surtout remater en boucle ceux que je connais déjà par coeur, souvent pour avoir un fond sonore quand je fais un truc qui m’ennuie ^^’ Mais de temps en temps, je sors de ma zone de confort, je découvre ! Et vous aussi du coup :P

Le Roi et l’Oiseau

Par défaut

Bien le bonjour, bande de gens, j’espère que vous allez bien ^^ C’est avec une grande émotion que je vous annonce aujourd’hui la fin de ma collection de livres « Les Maîtres du Fantastique ». Commencée il y a plus d’un an, avec presque un bouquin paru par semaine, elle compte 70 volumes, ni plus ni moins (ne me demandez pas le prix total, je n’ose pas le calculer 😭). Elle aura carrément la classe sur l’étagère… une fois que j’aurai la place de monter ladite étagère, et que je pourrai la ranger autrement qu’en bien trop haute pile contre le mur 😅

Nouvelle chronique de film ! Celui-ci, il fait partie de mes petites madeleines de Proust, sans même que je sache pourquoi. Impossible de me rappeler l’intrigue à la base, je suis presque sûre que je ne l’avais pas vu en entier la première fois, et pourtant certaines scènes m’avaient marquée. Mesdames et messieurs, ici nous parlons d’un monument du cinéma français, un dessin animé qui a prouvé que les adultes aussi pouvaient s’adonner au genre, qui a marqué le monde entier et inspiré les fondateurs du studio Ghibli (Miyasaki et Takahata), rien que ça !
Voici donc Le Roi et l’Oiseau de Paul Grimault et Jacques Prévert, oui, nous parlons bien du célèbre poète français 😉 Sorti une première fois en 1953 mais désavoué par ses créateurs, le film avait pourtant eu un succès international ; en 1980, Grimault parvient à enfin sortir le film tel qu’il l’avait imaginé avec Prévert, décédé 3 ans plus tôt.

Lire la suite
Publicité

L’épouse fantôme

Par défaut

Bien le bonjour, bande de gens, j’espère que vous allez bien ^^ J’ai percé l’un des arcanes les plus secrets de notre âge, le mystère ultime du chromosome Y : comment nouer une cravate ! Et depuis, j’y prends goût 😀 Les chemises blanches qui dormaient au fond de mon étagère sont de nouveau de sortie, avec des cravates colorées et atypiques. J’ai hâte de pouvoir me trouver d’occasion quelques chemises noires pour varier les plaisirs 😛

Nouvelle chronique de série ! Je vous avais parlé il y a quelques jours du roman The Night Tiger de l’auteure sino-malaisienne Yangzse Choo, que j’avais beaucoup apprécié ^^ Son premier roman s’intitule L’Epouse fantôme, et à défaut de le lire (ses livres ne sont malheureusement pas encore traduits en France), je me suis fait un plaisir de regarder l’adaptation en série par Netflix, réalisée en 2020 ! Une série d’ailleurs assez courte, en 6 épisodes. Je précise que je l’ai regardée en version originale sous-titrée, les personnages s’expriment donc en chinois.

Lire la suite

Le Cabinet de Curiosités de Guillermo del Toro

Par défaut

Bien le bonjour, bande de gens, j’espère que vous allez bien ! Je me doute que vous êtes dans les préparatifs de Noël pour beaucoup d’entre vous, alors joyeux Noël ! Puissiez-vous avoir à foison des cadeaux, des moments de bonheur avec les êtes aimés, et de bonnes choses à manger qui vous procureront moult indigestions. Et pour ceux qui n’aiment pas Noël : courage, c’est bientôt fini ^^

Nouvelle chronique, et cette fois on part sur une série 🙂 J’adore les cabinets de curiosités, j’adore Halloween, et j’ai beaucoup d’estime pour le travail de Guillermo del Toro, surtout Crimson Peak que je considère comme un de mes films d’épouvante préférés. Conséquence logique, j’avais hâte de voir la série Le Cabinet de Curiosités de Guillermo del Toro ^^ Le principe me plaisait déjà beaucoup, une anthologie de contes horrifiques, donc deux sont inspirés de Lovecraft ; tous sont l’oeuvre de réalisateurs différents, même si Guillermo del Toro y met aussi son grain de sel. Sur le principe, c’est aussi une idée que j’aime beaucoup, ça promet des projets et des sensibilités variés. Par contre, point qui tend à faire l’unanimité : on se dirige plus vers de l’horreur que de l’épouvante, donc il vaut mieux aimer ou au moins tolérer le gore pour se lancer.

Lire la suite

L’invention d’Hugo Cabret

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ^^ Est-ce que vous arrivez à vous préserver de la canicule ? Un oiseau s’est même réfugié dans mon appart ce matin pour essayer de rester au frais, ce qui m’inquiète c’est que je ne sais toujours pas s’il est parti… ><

Nouvelle chronique littéraire ! Et pas des moindres, car aujourd’hui je vous propose de découvrir un superbe livre, illustré (et quelles illustrations !) et écrit par Brian Selznick en 2008. Il a eu droit à une très bonne adaptation en film par Martin Scorsese en 2011.

Lire la suite

Big Fish & Begonia

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ^^ Depuis quelques semaines j’essaye de faire du tri dans mes livres et… c’est dur >< Il y a ceux que je n’ai pas encore lus (honteusement nombreux), ceux que je veux garder parce qu’ils sont trop bien, ceux dont je ne suis pas encore prête à me séparer pour diverses raisons… Arg ^^’

Nouvelle chronique ! Et cette fois-ci je vous laisse un peu tranquille avec les BD, on va plutôt parler d’un film d’animation 🙂 Et j’ai pas fait exprès mais ce sera encore un film d’animation chinois ^^’ Je vous avais déjà chanté les louanges de quelques uns de ces films comme White Snake, Green Snake ou encore Jiang Ziya. Ici, on va parler de Big Fish & Begonia, un film sorti en 2016 que vous pourrez trouver (sauf s’ils n’ont plus les droits) sur Netflix ! Réalisé par Xuan Liang et Chun Zang, le film s’inspire d’anciennes légendes chinoises du Shanhaijing, un recueil de géographie et de récits fantastiques datant de l’Antiquité chinoise (entre le Ve et le IIe siècles avant JC pour vous donner une idée, merci Wikipedia) ; et à mon avis, il puise surtout dans la partie intitulée Livre des vastes étendues sauvages, qui mentionne une bonne soixantaine de pays imaginaires ❤

Lire la suite