Archives de Tag: amour

La fabrique des coïncidences

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ^^ Grosse journée hier au boulot, chargement et déchargement de cartons de livres ! Heureusement, avec mon copain on a récupéré un super canapé : confortable et blindé de coussins ❤ Bon, il est immense et maintenant on n’a plus beaucoup de place à l’appart, mais ça nous manquait tellement qu’on s’en fiche, on va enfin pouvoir croûter sur un meuble digne de ce nom et pas une pauvre banquette bricolée avec une couverture et quatre coussins XD

Nouvelle chronique littéraire ! Un livre qui était sur ma wish-list, mais ladite liste est tellement grande que je ne pensais pas me le procurer avant un moment ^^’ Et puis totalement par hasard, je suis tombée sur sa version originale, en anglais donc, abandonnée sur une cheminée et non réclamée depuis plusieurs semaines. Selon le rituel consacré : une fois, deux fois, trois fois ? C’est pour moi XD Oui, non seulement je suis un ventre sur pattes, mais en plus je suis une dalleuse littéraire. Voici La fabrique des coïncidences de Yoav Blum (en anglais, The Coincidence Makers), un livre dont je ne savais absolument rien, mais dont le titre m’attirait tout particulièrement ^^ Sorti en 2019 en France, et publié en 2018 pour sa version originale ! Je vous avais déjà montré les premières lignes sur le blog, cliquez ici pour les lire 🙂 Lire la suite

Les Abysses

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ! Pour briller en société ou juste parce qu’on est bizarre, on aime bien retenir le nom de certaines phobies : coulrophobie pour les clowns, trypophobie pour les trous, hippopotomonstrosesquippedaliophobie pour les mots trop longs (et le mec qui a inventé le mot a loupé une carrière de bourreau visiblement),… Aujourd’hui, j’ai appris le mot taphéphobie, ou la peur d’être enterré vivant : elle a connu un petit boum à la fin du XIXème siècle avec l’essor du roman gothique et notamment La Chute de la Maison Usher d’Egard Allan Poe. Voilà, c’était la minute « j’ai appris un truc et j’en suis fière allez savoir pourquoi » XD

Nouvelle chronique littéraire ! J’avais entendu plusieurs fois parler de Rivers Solomon via le blog Les Chroniques du Chroniqueur (que je vous conseille beaucoup), et j’avais très envie de la découvrir ! Auteure non-binaire américaine (elle tolère cependant le féminin en français parce qu’on galère avec le neutre), elle est associée à la science-fiction et à l’afrofuturisme, c’est-à-dire une redéfinition de la communauté noire à travers la science-fiction ou le réalisme magique. C’est un courant dont j’ai hâte de découvrir plus de livres ! J’ai sauté sur l’occasion de lire le dernier roman de Rivers Solomon, Les Abysses, paru en 2020 aux éditions Les Forges de Vulcain.

Lire la suite

13 à table ! (édition 2021)

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ! Aujourd’hui, on va être fous, on va prendre des risques et faire des choses incroyables, poussés que nous sommes par la nécessité, le besoin, l’amour et la fin du monde : on va prendre un livre. Attends non, c’était pas ça la révélation, oui voilà, on va prendre un Pléiade avec nous avant d’aller au boulot. Pour ceux qui ne savent pas, les Pléiades sont des éditions extrêmement qualitatives et extrêmement chères (de 60 à 100 euros en moyenne le livre, ma mère me gâte définitivement beaucoup trop) d’auteurs classiques, donc le mettre dans ton fourre-tout ça fait un peu sacrilège… mais bon vous êtes marrants, je le lis quand si je peux pas l’emmener avec moi –‘ 

Nouvelle chronique littéraire ! On se retrouve pour une nouvelle édition du recueil de nouvelles 13 à table !, publié chaque année depuis 2014 par les Restos du Coeur. Le principe est simple : plusieurs auteurs français écrivent chacun une nouvelle sur un thème qui change d’une année sur l’autre, et le bénéfice du livre (qui ne coûte que 5 euros) permet d’offrir 4 repas pour des sans-abris. Cette année, le thème est celui du premier amour ! Moi qui ne suis pas très romance, j’ai été très agréablement surprise par certains textes ^^

Chaque année je mets un point d’honneur à acheter le livre, ça me fait une petite BA et surtout je découvre des auteurs vers lesquels je ne vais pas spontanément, ou que j’adore dans le cas de Maxime Chattam par exemple 😀 Alors je ne vais pas vous présenter de résumé ou autre pour éviter de spoiler : je vous dirai en deux-trois phrases mon avis sur chaque nouvelle.

Tonini Benacquista, Hier, à la même heure :

Une nouvelle qui m’a laissée un peu mitigée, mais qui évoque tout de même quelque chose de puissant à travers la tendresse pour nos idoles de jeunesse. En ce qui me concerne, c’était Legolas. Oui, oui, Legolas, je sais que c’était Orlando Bloom derrière la perruque et les oreilles en pointe mais moi je craquais spécifiquement sur Legolas XD

Philippe Besson, Un film de Douglas Sirk

Très intrigante, on suit pas à pas le récit avec la puce à l’oreille sur le dénouement ^^ Une très jolie histoire, que j’ai beaucoup appréciée malgré une référence peut-être un peu trop nette à d’autres personnes : ça fait presque trop voyeur je trouve.

Françoise Bourdin, N’a qu’un oeil :

J’ai adoré ❤ Une histoire toute mignonne sur les premiers émois à l’école, avec une petite fille qui refuse constamment de porter ses lunettes.

Maxime Chattam, Big Crunch ou le Sens de la vie :

Aaaah, mon chouchou quelle que soit l’année, et encore une fois je ne suis pas déçue avec un récit incroyablement touchant et délicat venant d’un maître de l’horreur. J’ai même appris des choses en découvrant le Big Crunch, qui est une sorte d’antithèse du Big Bang :3

Jean-Paul Dubois, Une belle vie avec Charlie

Encore une nouvelle qui m’a chamboulée, une magnifique rencontre entre deux êtres faits l’un pour l’autre :3 J’ai beaucoup aimé la façon dont l’auteur revisite le thème du premier amour en y apportant une vraie touche d’originalité ^^

François d’Epenoux, 1973, 7e B

Mignon, mais aussi un peu bizarre, je reste un peu sur ma faim pour cette petite nouvelle 🙂

Alexandra Lapierre, Le Correspondant autrichien 

Une histoire captivante, et une nouvelle fois une auteure qui aborde le thème par un biais auquel je ne m’attendais absolument pas ! Certaines scènes m’ont parues un peu trop trash, mais je ne pouvais pas m’empêcher de m’accrocher aux mots.

Agnès Martin-Lugand, Des lettres oubliées 

Depuis qu’elle participe à ces recueils, Agnès Martin-Lugand reprend les mêmes personnages pour les faire évoluer. Pas besoin d’avoir lu les précédents recueils pour comprendre, mais tant que vous y êtes, je vous les conseille aussi 😀 Encore une fois, elle aborde un sujet délicat avec une grande douceur et une touche très humaine, c’est un régal :3

Véronique Ovaldé, Mon premier amour 

Une nouvelle extrêmement courte, mais qui claque à la figure par tout ce qu’elle implique. Il faut lire entre les lignes, mais le sujet abordé est poignant !

Romain Puértolas, L’Amour volé

Alors là, c’est un coup de coeur comme pour Maxime Chattam ❤ L’auteur a su me surprendre au-delà de ce que j’imaginais, avec un très joli clin d’oeil historique. J’ai adoré !

Eric Giacommeti & Jacques Ravenne, Le premier sera le dernier

Le récit est machiavélique, mais malheureusement j’ai l’impression d’avoir mal saisi la fin, j’aurais aimé quelque chose d’un tout petit peu plus développé ^^’ Mais ce sont deux auteurs que j’aime beaucoup, et je ne suis pas déçue malgré tout 🙂

Olivia Ruiz, Une si jolie nuit

Le récit est tout aussi impitoyable et que celui de Véronique Ovaldé, et on se sent désemparé et impuissant en lisant les dernières lignes. C’est bouleversant, et très triste.

Leïla Slimani, Heureux au jeu 

Une histoire que j’ai beaucoup aimée, mais j’y ai retrouvé le même genre de twist que dans l’histoire de Giacommeti & Ravenne, ce qui m’a un peu refroidie dans mon enthousiasme.

Franck Thilliez, Un train d’avance

Alors celle-là, je ne m’y attendais pas du tout et j’ai énormément apprécié le déroulement du récit ! Un peu comme avec la nouvelle de Maxime Chattam, la trame du temps est chamboulée. Les personnages sont confrontés à leurs plus grandes incertitudes et angoisses. Un final de toute beauté pour le recueil ^^

Bref ! Un de mes recueils favoris je pense depuis le début des 13 à table !, avec de très belles surprises qui m’ont marquée pour longtemps 🙂 Faites votre BA en l’achetant en librairie, et profitez du plaisir de lire 😉

Moitiés d’âme : Chroniques des Cinq-Trônes #1

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ! On ne chôme pas au Village du Livre : il y a quelques jours, on a reçu un camion-benne entier (30m cube au bas mot) de livres qui allaient être jetés sans l’intervention du patron. La cour était remplie, ça nous a pris toute la journée quasiment pour tout mettre dans des bacs, c’était impressionnant à voir ! C’est navrant aussi, beaucoup de ces livres étaient en super état, il y en avait même du XVIIIe siècle >< Heureusement qu’on a pu les récupérer 😛 

Nouvelle chronique littéraire ! Un roman qui me faisait envie depuis trèèès longtemps, j’ai fini par craquer et l’emprunter à la librairie où je travaille 😀 Par contre, je n’avais pas réalisé qu’il s’agissait d’un premier tome, même à la fin de ma lecture… et comme je l’ai adorée, quand je me suis aperçue qu’il y avait une suite, j’étais à la fois très enthousiasmée et un peu énervée XD Voici Moitiés d’âme : publié en 2019 aux éditions Gulf Stream, c’est le premier opus de la série des Chroniques des Cinq Trônes écrite par Anthelme Hauchecorne, un auteur dont la réputation n’est plus à faire 😀 Je vous l’avais déjà présenté pour Le Carnaval des Corbeaux, et c’est un vrai plaisir de le retrouver !

Lire la suite

Déracinée

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ! Je commence mon stage au Village du Livre de Sablons, vous connaissez ? C’est un endroit très particulier, un mix entre un musée, un cabinet de curiosité et une librairie : surtout de vieux livres, mais il paraît que c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes 😉 Ils ont rénové de vieux silos d’usine pour entreposer les livres et le bâtiment en pierre est magnifique, il y a même des expositions ^^

Nouvelle chronique littéraire ! Aujourd’hui je vous propose un livre qui m’a très longtemps fait de l’oeil, je le voyais encore et encore sur la table des nouveautés (pour sa sortie poche) de la librairie, et finalement, enfin, par un beau jour, j’ai craqué. Voici Déracinée de Naomi Novik, un roman de fantasy sorti en 2018 en France. C’est un one-shot, une qualité suffisamment rare pour être appréciée 🙂 Je ne savais absolument pas dans quoi je me lançais, mais je ne regrette absolument pas : c’est un coup de coeur ❤ Lire la suite