Archives de Catégorie: Tags

Petits challenge, questions en tout genre et exercices d’écritures ^^

Pourquoi tu ne peux pas parler aux morts

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ! Il y a quelques mois, je vous avais présenté deux traductions de creepypastas que j’aimais beaucoup, et ça avait eu l’air de vous plaire aussi donc je remets le couvert 😀 Pour rappel, les creepypasta désignent des histoires effrayantes ou des légendes urbaines diffusées sur Internet. J’aime énormément ce format d’histoires, et j’en lis aussi beaucoup en anglais : deux langues, deux fois plus d’histoires ❤ Je voulais vous faire partager mes coups de coeur, donc je vous traduis mes préférées écrites en anglais ^^

J’ai découvert la creepypasta d’aujourd’hui via la chaîne Youtube de Madame Macabre que je vous conseille vraiment : elle lit des creepypasta anglais avec un accent très facile à comprendre, idéal si vous avez besoin de perfectionner votre écoute ^^ Elle s’intitule Why you can’t talk to the dead, littéralement « Pourquoi tu ne peux pas parler aux morts » C’est à la base une création de Daydalia (je n’ai que le pseudo) sur le réseau social Reddit 🙂 Je vous laisse le lien pour la lire dans la version originale et la vidéo de Madame Macabre :3

Ma tante était une escroqueuse qui avait appris du plus grand – son père. Grand-père n’avait jamais fait les choses en grand mais il vivait pour le jeu. Rester en-dessous des radars était probablement la raison pour laquelle il ne s’était jamais fait prendre. Pas une seule fois. Il en était très fier.
Maman n’a jamais repris l’affaire familiale. Elle s’est tournée vers la religion à la place et a épousé un inspecteur des impôts. C’est tellement ironique qu’on dirait une blague mais c’est la stricte vérité. Papa était le meilleur pour ce qui était d’aider à faire les devoirs de math. Les parents plus spéciaux de ma mère ont été tenus à distance pendant toute mon enfance, pour éviter qu’ils ne m’incitent à suivre des choix de vie plus intéressants.

Tante Cassie était la seule à pouvoir s’insérer dans ma vie. C’était une psychologue diplômée, ce qui la rendait un peu plus respectable. Mais Tante Cassie utilisait sa capacité à lire dans l’esprit des gens d’une toute autre façon, probablement pas celle prévue par l’université où elle avait suivi ses cours.

Tante Cassie était une véritable médium.

Elle avait une boutique et tout ce qui allait avec. Des cristaux, des herbes, des bougies. Tout ce dont vous aviez besoin pour combler le vide mystique dans votre vie pouvait être acheté pour un prix raisonnable dans sa petite échoppe. Il y avait même une salle privée à l’arrière qui était utilisée pour la divination et les séances de médium.

Comme mes deux parents travaillaient, on me déposait souvent à la boutique où j’aidais Tante Cassie lors de ses performances. Tout y passait, depuis les jeux de lumière jusqu’aux coups sur les murs. Jouer avec le thermostat était mon idée et elle était plutôt bonne. Les clients venaient pour avoir des frissons, pas vrai ? Pourquoi ne pas les satisfaire ?
Cassie m’a aidée à devenir la sceptique que je suis aujourd’hui. Elle m’a montré ce qui se passait en coulisses. Nous regardions tous les jours des talk shows avec des magiciens et des médiums, et Cassie expliquait chaque étape, de la lecture la plus basique au point culminant qui captive l’audience (j’ai eu du mal à traduire ce passage, j’ai dû improviser)

Après un épisode particulièrement, j’ai posé naturellement posé la question. N’y avait-il vraiment rien de réal ? La réponse de ma tante a été sans appel :
« Les morts ne parlent pas, gamine. Tous ceux qui affirment le contraire pètent plus haut que leur cul. »
C’était son assurance, plus que tout le reste, qui m’avait convaincue.

Je n’ai vu qu’une seule fois ma tante refuser un client. Il était vieux, chauve et recroquevillé sur lui-même. Il avait enlevé son chapeau quand il était entré et trituré ses mains en parlant. Cassie s’était aussitôt tendue en le voyant.
L’homme affirmait avoir travaillé dans le milieu pénitentiaire. Le couloir de la mort. Il avait été chargé des exécutions des pires criminels que la Terre ait porté. Cela le tourmentait avec l’âge, il était rongé de l’intérieur. Il voulait que Cassie contacte les âmes de ceux qu’il avait tués pour leur présenter ses excuses et implorer leur pardon avant qu’il ne les rejoigne.
Ma tante est entrée dans une colère incroyable. Je ne l’avais jamais vue aussi furieuse ! Elle mugissait et jetait des objets. Lui hurlait de fermer sa gueule et de dégager.
Je me suis cachée sous le comptoir avec mes mains sur mes oreilles jusqu’à ce qu’il s’en aille. Plus tard, j’ai pensé qu’elle avait réagi ainsi parce qu’elle avait peur du travail de cet homme. Un bourreau devait être la plus grande peur d’un arnaqueur.

Un jour, je me suis fait pincer. Je voulais organiser un spectacle de magie pour mes amis and stupidement j’ai pensé que je pourrais jouer les médiums, en prétendant parler à Grand-Père pour Maman, puisqu’il lui manquait tant. Enorme erreur. Maman a complètement paniqué et m’a interdit de revoir sa soeur.

J’avais laissé quelques cahiers à la boutique, alors j’ai dû y courir et les attraper pendant que ma mère fumait dans la voiture. Tante Cassie n’a même pas eu à demander ce qui se passait. Elle pouvait lire sur mon visage après tout. Je lui ai donné un câlin et lui ai dit aurevoir en pleurnichant. Toutefois, elle m’a dit un dernier secret.
« Gamine, il y a une malédiction dans cette famille qui se transmet comme un flambeau. Je prie tous les dieux, si tant est qu’il y en ait, pour qu’elle ne te soit pas transmise quand je m’en irai. »

Nous ne nous somme plus reparlé pendant plus de neuf ans. Jusqu’à ce que facebook devienne populaire et qu’aucun verrou parental ne puisse m’empêcher de me connecter. C’était malaisant. Sa vie avait pris un tour difficile ; on lui avait diagnostiqué un trouble schyzophrène, ce qui a fini par couler son magasin. Pour payer les factures, elle avait dû se ranger et avait perdu, avec son affaire, toute sa force et sa joie de vivre.

Un jour, en rentrant à la maison, j’ai trouvé un message qui m’a donné l’impression que mon estomac venait de se remplir de plomb.
« Je t’aime, gamine. Souviens-toi de ce que je t’ai dit. »
J’ai composé son numéro, déjà en pleurs. Pas de réponse. Mais j’ai continué à appeler encore et encore et encore et encore…
C’était trop compliqué de le dire à ma mère. La police s’en est chargé le lendemain. Accident de voiture. Alcool au volant.

Les funérailles étaient comme floues. Des parents que je ne connaissais ni d’Eve ni d’Adam s’était rassemblés dans l’église. Je m’assis entre mes parents au premier rang et fouillai ma mémoire pour me rappeler ce que ma tante voulait me dire.
Nous avons suivi le corbillard jusqu’au cimetière en silence. Le prêtre fit ses dernières prières et je me retrouvai seule près de sa tombe, essayant toujours de me souvenir. Des bouts de la conversation de mes parents arrivaient à mes oreilles sans que j’y prête attention. Si seulement Cassie n’avait pas été aussi énigmatique.
« – m’attendais à un enterrement aussi vide. Quel dommage. »
Un enterrement aussi vide ? Ca m’a fait tiquer. Pendant le service l’église était pourtant pleine à craquer. Je me suis retournée pour dire quelque chose et j’ai enfin compris.

Derrière mes parents il y avait une foule de gens, debout et fixant le vide devant eux. Mes parents ne leur prêtaient pas la moindre attention. Le prêtre murmurait quelques condoléances apaisantes et présentait ses excuses, marchant en plein milieu du groupe sans déranger la moindre personne.
A la tête du groupe, avec la même apparence que le jour où je l’avais quittée, il y avait Cassie. Tous les « repose en paix » du monde ne lui auraient fait ni chaud ni froid. Sa bouche était grande, grande, largement ouverte, et juste alors, j’ai su.

Je sais quelle est la malédiction familiale. Je sais pourquoi les morts ne parlent pas.

Ils sont trop occupés à hurler.

Tag : Ces librairies qui nous marquent

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ! Aujourd’hui, j’ai envie de vous proposer un nouveau tag, j’espère qu’il vous intéressera 🙂 A la base, l’idée était de faire un peu de pubs aux librairies que j’aime bien, histoire de les soutenir maintenant que je ne peux plus aller à la plupart d’entre elles et aussi pour ramener les bons souvenirs. C’est le problème d’avoir mes weekend sur les dimanche/lundi, tout est fermé 😥 Maintenant je prends surtout de l’occaz sur Internet, c’est un peu moins cher mais beaucoup moins agréable que de flâner dans les rayons et discuter avec un vendeur passionné ou profiter d’un petit thé… Et puis je me suis dit qu’en en faisant un tag, ce serait l’occasion de faire découvrir plein de petites librairies de partout ❤ En même temps, je prends des notes pour moi : si un jour j’avais la chance de pouvoir ouvrir ma petite librairie avec salon de thé, mon bonheur serait complet 😀 

Librairies sur Bordeaux et sa région :

C’est dans le coin que j’habite maintenant donc c’est là où je connais le plus d’adresses… et encore, beaucoup sont dans Bordeaux même, j’aimerais beaucoup en trouver d’autres plus près mais elles sont fermées quand je suis en repos donc bon… 😥 Malheureusement, comme n’importe quel commerce, c’est dur pour une librairie de fonctionner hors d’un centre urbain. Mais quand ce sont de bonnes librairies, qu’importe la distance ❤ 

La Zone du Dehors : 

Située cours Victor Hugo, la librairie tire son nom d’un roman de Philip K. Dick, grand monsieur de la science-fiction littéraire à qui on doit entre autres Blade Runner, Total Recall ou encore Minority Report. Si je commence par celle-là, c’est parce que c’est l’une de mes préférées : elle est spécialisée dans les genres de l’imaginaire ❤ Les libraires sont très gentils, pleins de bons conseils, et mettent en avant des publications peu connues ou des petites maisons d’édition. C’est d’ailleurs ici que j’ai découvert la série de la Ligue des Ecrivaines Extraordinaires aux éditions des Moutons Electriques 🙂 Cerise sur le gâteau, il y a aussi un espace où manger un bout ! J’annonce, ce sont mes chouchous :3 

Krazy Kat : 

Certains connaissent la librairie Album dans la rue Sainte Catherine, la franchise existe également sur Paris et propose un large choix de BD, mangas et figurines. Mais ! Connaissiez-vous la librairie Krazy Kat ? Dans une rue parallèle à la rue Sainte Catherine, cette petite librairie propose également des BD, des mangas, des figurines et autres objets de collection. Si je la préfère à Album (qui est aussi une très bonne librairie hein !), c’est d’abord parce que l’espace est moins restreint et qu’il y a là aussi un espace restauration. Les libraires sont adorables, toujours prêts à vous renseigner et le choix est très large, avec les classiques et des références moins connues 🙂 

La Mauvaise Réputation : 

Celle-ci se trouve rue des Argentiers, dans la partie historique de Bordeaux. 

On y trouve plein d’objets curieux
Incroyables, imprévisibles
Un mystère pour ma très humble cervelle !

C’est un monde unique, absolument fantastique
Et, cela va sans dire
Impossible à décrire
Comme le plus improbable des rêves

Mais je ne puis me taire, ce serait égoïste
Je vous promets, sur mon crâne, que ce monde existe !

Bon, j’ai pas pu m’empêcher de citer L’Etrange Noël de Mr. Jack, mais ça collait juste trop bien XD La librairie, qui comporte aussi un espace exposition, est spécialisée dans les livres étranges, macabres, curieux, introuvables ailleurs, écrits par des artistes méconnus, etc. Je crois que vous avez saisi pourquoi je l’adore XD 

La Bouquinerie Plus : 

Ne jamais négliger ou sous-estimer les librairies d’occasion ! Située place Gambetta, la Bouquinerie Plus est une grande librairie d’occasion où on trouve des livres qui sont encore en très bon état et classés par thème pour éviter de trop se disperser… Même si vous allez quand même le faire parce qu’elle est assez grande, c’est quasiment impossible de repartir sans faire un achat XD La franchise est présente également à Mérignac et Pessac ! 

Recyclivre : 

Alors celle-là je n’y suis jamais allée encore, elle se situe cours de la Somme à Bordeaux, mais je tenais à vous en parler pour faire connaître Recyclivre à ceux qui n’en auraient jamais entendu parler. Il s’agit au départ d’un site internet, mais ils disposent de plusieurs points de vente et de collecte en France. Leur but est de donner une seconde vie aux livres ; de plus, une partie de leurs profits est reversée à des associations en faveur de l’écologie ! Donc si vous avez des livres dont vous souhaitez vous débarrasser, pensez à eux 🙂

Cultura 

Certes, on parle ici d’une grosse franchise qui n’a probablement pas besoin qu’on lui fasse de la pub, mais j’aime vraiment beaucoup le principe de Cultura : librairie et papeterie mais pas que. On trouve aussi des jeux de société, des idées création pour tous les goûts : bijoux, cadres, vêtements, bricolage… Comment vous dire que déjà que je dépense beaucoup en livres, mais à Cultura je pourrais claquer l’intégralité de mon salaire si on me laissait faire. Bon, les libraires sont un peu plus speed et occupés que dans une petite librairie, mais ils sont de bon conseil et mettent aussi en avant des petites maisons d’éditions ou de nouveaux auteurs 🙂 

Le Village du Livre de Sablons

Là on touche à quelque chose de très spécial 😉 C’est à la fois un musée (l’entrée est payante), un cabinet de curiosités et une librairie : tout est de seconde main et ils récupèrent absolument tout, presque tout peut également y être acheté, mais vous pouvez simplement aussi venir pour découvrir tout ce que le Village a accumulé au fils des mois (soit quelques millions de livres entres autres). Meubles, livres, gravures, tableaux, objets, jouets, timbres,… Certaines pièces sont exceptionnelles, les petites pépites que l’on ne soupçonne pas ❤ Je vous conseille leur compte Insta et leur page Facebook si vous voulez en savoir plus 😉 Le site lui-même est en fait une ancienne usine rénovée pour accueillir le Village du Livre ^^ Les prix sont parfois un peu élevés, mais si vous cherchez des beaux livres, des livres rares ou atypiques, ou encore des objets à collectionner, c’est un très bon endroit où chercher !

Librairies d’ailleurs : 

Ca fait très chauvin comme titre. Bref ! Comme je suis une casanière il ne m’en reste plus beaucoup à vous présenter, mais j’espère qu’elles vous plairont quand même 🙂 

Trollune (Lyon) : 

Comment dire que ceux-là sont mes chouchous autant que La Zone du Dehors ❤ C’est également une librairie de l’imaginaire : très bien fournie, avec une étagère réservée au steampunk ! Croyez-moi, c’est assez rare pour être apprécié. Et en plus de ça les librairies sont adorables, passionnés, bref de vraies crèmes 🙂 Ils ont également un espace consacré aux jeux de sociétés avec quelques pépites méconnues, sans oublier un espace pour les amateurs de jeux de rôles 😀 

Gibert Joseph (Paris) : 

Si vous avez étudié sur Paris, ou même avez vécu vers le Quartier Latin, vous connaissez forcément. C’est THE reference, incontournable et indispensable. Divisée entre 3 espaces dans le Boulevard Saint Michel, vous y trouverez tout votre content de papèterie, BD/mangas et romans/documentaires. A savoir qu’ils proposent aussi bien des livres neufs que d’occasion ! Et je me répète mais ils ont vraiment des stocks énormes, en particulier les documentaires ou la littérature, il suffit de vous balader dans les rayons pour avoir envie de vous documenter sur des sujets dont vous ne soupçonniez même pas l’existence. Et que dire de leur rayon fantasy/SF 😀 

Boulinier (Paris) : 

Une grande dame des librairies, menacée malheureusement car leur toute première boutique (1943, c’est pas rien) a récemment dû fermer à cause d’un proprio qui visiblement n’en avait rien à secouer (ça se sent que le sujet m’énerve ?). Comme Gibert Joseph, c’était une référence cultissime du Quartier Latin de Paris, mais on peut les retrouver heureusement ailleurs dans Paris : il s’agit d’une franchise de librairies d’occasion où on peut aussi trouver de la musique et des films. Mais surtout, ce qui vous fait direct grimper au septième ciel, ce sont les prix qui sont vraiment bas : de quoi revenir avec les bras chargés sans vous ruiner, si ça c’est pas un bon deal, je sais pas ce que c’est u.u 

EDIT : Le Renard Doré (Paris) :

J’avais oublié celle-ci, pouvez-vous le croire ? 😀 Alors même que c’est une de celles qui m’a fait regretter mon départ de Paris, et pourtant dieu sait que je déteste cette ville ! Le Renard Doré, c’est une bouffée de joie et de couleurs dès que vous y mettez le pied ❤ C’est une librairie spécialisée dans la littérature japonaise, le rez-de-chaussée est consacré aux mangas et le sous-sol aux romans et aux beaux livres. Ils organisent même des petites animations ponctuelles, je ne me pardonnerai jamais d’avoir loupé celle sur les origami ^^ La déco vous met tout de suite dans une ambiance chaleureuse et les libraires sont adorables ! Si jamais vous passez par le quartier de Jussier, ne loupez surtout pas cette pépite 🙂

Wigtown (Ecosse) : 

Bon oui, c’est pas la porte à côté, mais ici on a gardé que le meilleur : un village ENTIER consacré aux librairies et au livre d’occasion, grâce aux programme des Villages du Livre Européens (et du coup je peux vous dire que les libraires là-bas sont assez chatouilleux quand on parle du Brexit). Le village est truffé de librairies, chacune a son style, en plus c’est en pleine campagne et tout le monde y est adorable ; l’un des vendeurs/habitants a même un hangar entier consacré aux littératures de l’imaginaire, je vous laisse deviner mon extase ❤ Et précision qu’un autre des libraires du village, Shaun Bythell, a écrit deux livres qui ont été traduits en français : Petit traité du lecteur et Le Libraire de Wigtown

Les librairies que je voudrais découvrir : 

Parce que trop, c’est jamais assez. 

Sur un Livre perché (Saubion, Landes) : 

Ca fait des mois que mon copain et sa cousine m’en parlent, une librairie bouquiniste perchée dans les arbres. Voilà, tout est dit ❤ 

L’Antre Guillemets (Langon) : 

Librairie généraliste indépendante qui fait aussi salon de thé et papeterie, tout est bon pour me donner envie d’y foncer, elle n’est même pas loin de chez moi… Mais elle n’est ouverte ni le lundi ni le dimanche. Qui je le rappelle sont mes seuls jours de repos. Si proche et si lointaine T.T

Et vous, quelles librairies vous tiennent à coeur ? Je vous propose de reprendre le tag et d’y mettre vos meilleures adresses : si jamais ça marche bien, j’essaierai de centraliser le tout sur une page du blog dédiée, qu’est-ce que vous en pensez ? ❤
Et pour bien démarrer, je tague les personnes suivantes : Rinne de Temps de Mots / Vampilou / La Fille en Rouge / Ma Lecturothèque / Kimysmile !
Si vous n’êtes pas parmi les taguées mais que vous voulez partager les bonnes adresses, faites-vous plaisir et envoyez-moi le lien une fois que vous avez fait votre article 🙂 

Un p’tit geste pour l’environnement : donner à une association, pourquoi et comment ?

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ! Il y a plusieurs mois de ça, on avait fait un article avec Punky sur l’écologie, l’environnement, comment on voyait les choses et ce qu’on essayait de faire pour améliorer la situation avec nos petits moyens. Ca remonte à loin maintenant, mais j’ai envie de remettre un peu le couvert sur le blog. Je ne sais pas encore quelle forme ça va prendre, j’aimerais beaucoup faire plusieurs petits articles mais ça demande du temps, beaucoup de recherche et d’organisation ^^’

On va quand même essayer et aujourd’hui, j’aimerais commencer avec quelque chose d’assez simple et à la portée de tout le monde, pour peu bien entendu que vous puissiez y consacrer quelques euros : le don à une association écologique. C’était quelque chose qui me tenait à coeur personnellement, je m’étais promis de commencer à donner dès que j’aurais un salaire régulier, et c’est ce que j’ai fait. Bien entendu, plusieurs questions se sont posées :

  • Pourquoi je donne ?
  • Quelle cause je veux soutenir ?
  • Est-ce que je privilégie des associations qui sensibilisent ou des associations qui agissent directement sur l’environnement ?
  • S’il y en a plusieurs, est-ce que je donne un peu à plusieurs asso, ou est-ce qu’il ne serait pas plus efficace de donner tout mon budget à une seule association ?
  • Quelle association choisir ? Comment est-ce que je me renseigne ?
  • Combien je donne ?
Lire la suite

Candle Cove, la Crique de la Bougie

Par défaut

Salutations bande de gens, j’espère que vous allez bien ^^ J’ai beaucoup aimé faire l’article de samedi dernier, cette petite traduction de creepypasta, et du coup j’ai eu envie d’en faire une autre ! Je ne sais pas encore si de votre côté ça vous plaît, j’écris mes articles largement en avance, mais j’espère que oui ^^ On est donc partis pour une nouvelle histoire courte d’épouvante ! Comme pour la précédente, je l’ai découverte grâce à la super chaîne Youtube de Madame Macabre, que je vous conseille absolument si vous comprenez l’anglais, ou que vous avez envie de vous perfectionner un peu 😉

Candle Cove a été écrite par Kris Straub, un créateur américain de cartoon et de webcomics, et vous pouvez la lire en anglais via ce lien. L’auteur a déjà publié deux recueils de creepypastas, Ichor Falls et Candle Cove, disponibles sur le Grand Méchant Amazon ; il gère également une chaîne Youtube intitulée Local 58. A vos risques et périls 😀 L’image à gauche est de Jordan Persegati, un illustrateur qui a également une chaîne Youtube de creepypasta ^^

Forum NetNostalgia – Télévision

Skyshale033
Subject: Candle Cove émission pour enfants diffusée localement ?

Est-ce que quelqu’un se rappelle de cette émission pour enfants ? Ca s’appelait Candle Cove et je devais avoir 6 ou 7 ans. J’ai eu beau chercher, je n’ai jamais trouvé de référence à cette émission, alors je pense que ça devait être sur une chaîne locale vers 1971 ou 1972. Je vivais à Ironton à cette époque. Je ne me rappelle pas quelle chaîne c’était, mais je me rappelle que ça passait à une heure bizarre, genre 16h.

mike_painter65
Subject: Re: Candle Cove émission pour enfants diffusée localement ?

ça me semble vraiment familier… j’ai grandi en dehors de Ashland et j’avais neuf ans en 72… est-ce que ça parlait de pirates ? je me souviens d’une marionnette de pirate devant l’entrée d’une caverne et parlant à une petite fille

Skyshale033
Subject: Re: Candle Cove émission pour enfants diffusée localement ?

OUI ! Okay, je ne suis pas fou ! Je me souviens de Percy le Pirate. J’avais toujours un peu peur de lui. Il avait l’air d’être fait avec des parties d’autres poupées, façon petit budget. Sa tête était celle d’un vieux poupon de porcelaine, on aurait dit une antiquité qui n’appartenait pas au reste du corps. Je n’arrive pas à me rappeler sur quelle chaîne ça passait ! Je ne pense pas que c’était WTSF ceci dit.

Jaren_2005
Subject: Re: Candle Cove émission pour enfants diffusée localement ?

Désolé de ranimer ce vieux sujet, mais je sais exactement de quel dessin animé tu parles Skyshale. Je crois que Candle Cove a été diffusé seulement pendant quelques mois en 71, pas en 72. J’avais 12 ans et je l’ai regardé quelques fois avec mon frère. C’était sur la chaîne 58, quelque soit la station de diffusion. Ma mère me laissait la regarder après les infos. Attends, je regarde ce dont je me souviens.
Ca se passait à Candle Cove, et c’était à propos d’une petite fille qui imaginait qu’elle avait des amis pirates. Le bateau pirate s’appelait le Tête de Turc, et Percy le Pirate n’était pas très doué parce qu’il avait trop facilement peur. Et il y avait toujours une musique d’orgue à vapeur en fond. Je ne me souviens pas le nom de la petite fille. Quelque chose comme Janice ou Jade. Je crois que c’était Janice.

Skyshale033
Subject: Re: Candle Cove émission pour enfants diffusée localement ?

Merci Jaren !!! Les souvenirs ont afflué quand tu as parlé du Tête de Turc et de la chaîne 58. Je me rappelle que la proue du bateau était un visage souriant avec la mâchoire inférieure immergée. On aurait dit qu’il avalait la mer, il avait cette horrible voix façon Ed Wynn et il rigolait. Je me souviens surtout à quel point c’était dérangeant quand ils sont passés du modèle bois/plastique à la version poupée en mousse pour la tête qui parlait.

mike_painter65
Subject: Re: Candle Cove émission pour enfants diffusée localement ?

haha, je me souviens maintenant moi aussi 😉 est-ce que tu te souviens de ce moment skyshale :  » tu… dois… ENTRER. »

Skyshale033
Subject: Re: Candle Cove émission pour enfants diffusée localement ?
 
Brrr mike, j’ai eu des frissons en lisant ça. Oui, je me souviens. C’était ce que le bateau disait toujours à Percy quand il y avait un endroit effrayant où il fallait rentrer, comme une grotte ou une pièce sombre où se trouvait le trésor. Et la caméra zoomait toujours sur le visage du Tête de Turc à chaque pause dans la phrase. TU… DOIS…. ENTRER. Avec ses deux yeux de traviole, cette mâchoire tombante en mousse et le fil de pêche qui l’ouvrait et la fermait. Eurk. Ca avait tellement l’air moche et bas de gamme.
Les gars, vous vous souvenez du méchant ? Il avait un visage qui n’était composé que d’une moustache en guidon de vélo au-dessus de dents vraiment grandes et étroites.

kevin_hart
Subject: Re: Candle Cove émission pour enfants diffusée localement ? 

Je pensais réellement, sincèrement, que le méchant était percy le pirate. j’avais environ 5 ans quand cette émission passait à la télé. une vraie source de cauchemars.

Jaren_2005
Subject: Re: Candle Cove émission pour enfants diffusée localement ? 

Ce n’était pas le méchant, la marionnette avec la moustache. Lui c’était l’acolyte du méchant, Horace Horrible. Il avait un monocle aussi, mais c’était sur la moustache. Je me disais que ça voulait dire qu’il n’avait qu’un oeil.
Mais oui, le méchant c’était une autre marionnette. Le Voleur-de-Peau. Je n’arrive pas à croire qu’on nous laissait regarder à l’époque.

kevin_hart
Subject: Re: Candle Cove émission pour enfants diffusée localement ? 

nom de dieu, le voleur de peau, quel genre d’émission pour enfants est-ce qu’on regardait ? je ne pouvais juste pas regarder l’écran quand le voleur de peau se montrait. il descendait vraiment de nulle part accroché à ses fils, juste un squelette crasseux avec un chapeau haut-de-forme marron et une cape. et ses yeux de verre qui étaient trop grands pour son crâne. seigneur jésus.

Skyshale033
Subject: Re: Candle Cove émission pour enfants diffusée localement ? 

Est-ce que son chapeau et sa cape n’étaient pas cousus bizarrement ? Est-ce que c’était censé être de la peau d’enfants ??

mike_painter65
Subject: Re: Candle Cove émission pour enfants diffusée localement ? 

oui, je crois que c’était ça. je me souviens que sa bouche ne s’ouvrait ou ne se fermait pas, sa mâchoire glissait juste d’avant en arrière. je me rappelle que la petit fille disait « pourquoi est-ce que ta bouche bouge comme ça » et le voleur de peau ne regardait pas la fille mais la caméra, et disait « POUR BROYER TA PEAU »

Skyshale033
Subject: Re: Candle Cove émission pour enfants diffusée localement ? 

Ca me soulage tellement que d’autres personnes se rappellent de cette affreuse émission !
J’avais toujours cet horrible souvenir, un cauchemar que je faisais le générique de début se terminait, l’émission émergeait du fond noir, et tous les personnages étaient là, mais la caméra coupait sur chacun de leurs visages, et ils étaient tous en train de hurler, les poupées et les marionnettes se débattaient comme des fous. La fille gémissait et pleurait comme si elle subissait ça depuis des heures. Je me suis réveillée plusieurs fois de ce cauchemar. Je mouillais mon lit quand je le faisais.

kevin_hart
Subject: Re: Candle Cove émission pour enfants diffusée localement ? 

je ne pense pas que c’était un rêve. je me souviens de ça. je me souviens que c’était un épisode.

Skyshale033
Subject: Re: Candle Cove émission pour enfants diffusée localement ? 

Non non non, impossible. Il n’y avait ni scénario ni rien. Je veux dire, c’était littéralement juste les personnages qui restaient debout, pleuraient et hurlaient pendant toute l’émission.

kevin_hart
Subject: Re: Candle Cove émission pour enfants diffusée localement ? 

peut-être que je transforme le souvenir parce que tu as dis ça, mais je te jure que je me souviens avoir vu ce que tu as décris. ils se contentaient de hurler.

Jaren_2005
Subject: Re: Candle Cove émission pour enfants diffusée localement ? 

Oh mon Dieu. Oui. La petite fille, Janice, je me rappelle l’avoir vue trembler. Et le Voleur-de-Peau hurlait à travers ses dents grinçantes, sa mâchoire oscillait si brutalement que je pensais qu’elle allait sortir de ses gonds. J’avais éteint la télé et c’était la dernière fois que je l’avais regardé. J’ai couru vers mon frère pour lui raconter et nous n’avions pas eu le courage de rallumer.

mike_painter65
Subject: Re: Candle Cove émission pour enfants diffusée localement ? 

j’ai rendu visite à ma mère aujourd’hui à la maison de retraite. je lui ai demandé à propos de mon enfance, au début des années 70 quand j’avais huit ou neuf ans, si elle se souvenait d’une émission pour enfant qui s’appelait candle cove. elle a dit qu’elle était surprise que je me souvienne de ça, j’ai demandé pourquoi et elle a dit « parce que je trouvais ça si étrange que tu me dises « je vais regarder candle cove maintenant m’man », et ensuite tu allumais la télé sur les parasites et tu regardais le vide pendant 30 minutes. tu avais vraiment beaucoup d’imagination avec ta petite émission de pirates. »

Avertissements parasités

Par défaut

Bien le bonjour tout le monde ! Aujourd’hui je vous propose un type d’article un peu différent, j’espère que ça vous plaira 🙂 Connaissez-vous les creepypastas ? Ce sont des histoires courtes d’horreur ou d’épouvante écrites sur Internet, je suis une très grande fan ! Certaines sont de vrais petits chefs d’oeuvre, avec des intrigues et des twists scénaristiques absolument délicieux :3 A ne pas lire quand il fait nuit les enfants ! Sinon vous allez faire comme moi et hurler en voyant votre peignoir bouger dans le miroir, alors que c’est juste votre maman qui veut ouvrir la porte.

Bref ! J’adore les creepypastas mais je les lis surtout en anglais, et depuis quelques années maintenant, je les écoute avec délectation sur la chaîne Youtube de Madame Macabre. Elle a une très belle voix et met en scène de supers ambiances ❤ J’aime beaucoup l’écouter pendant que je dessine, j’en profite aussi pour améliorer mon niveau en anglais 😛 Et comme je vais bientôt devoir passer un concours avec une épreuve de version en anglais, et que j’ai trop envie de partager mes creepypastas favorites, combinons les deux ! Je vous propose une traduction perso des histoires que je préfère 🙂

Celle que je vais vous traduire aujourd’hui a pour titre Distorted Warning Signals, littéralement « Signaux d’alarme déformés ». Parue sur Reddit, son auteur a pour pseudo TheThingThatWill, je vous laisse ici le lien pour la lire dans sa version originale 🙂 Je vous laisse également la vidéo de Madame Macabre qui lit et met en scène cette histoire avec un talent qui m’a fait délicieusement frissonner ! :3

Lire la suite