Archives de Tag: fantômes

Les Chiens de l’hiver

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ^^ Hier au boulot j’ai appris ce qu’était un cartonnage romantique : ça date du XIXème siècle, ce sont des reliures de livres qui coûtent peu à produire, très clinquantes avec énormément de décor dorés, des couleurs vives, et même parfois des images attachées sur la couverture. On les faisait surtout pour les livres de poche et les prix scolaires, bref des livres pour les enfants (bibliothèque morale, chrétienne, ce genre de collections). A la fin du siècle, ces livres donnent l’impulsion pour le développement de la lecture, avant que le livre de poche vers les années 1950 ne la démocratise un peu plus. C’était la minute historique XD Vous vous en fichez ptet mais c’est le genre de petite chose que j’aime apprendre :3 En gros ce sont des reliures à trois francs six sous, mais elles sont quand même jolies quand elles sont bien conservées, de quoi mettre des étoiles dans les yeux du gamin qui reçoit le livre ! 

Nouvelle chronique littéraire ! Vous savez, j’adore les histoires de maison hantée. Mais vraiment, je les aime d’amour, regardez à quel point je suis dingue de la série The Haunting sur Netflix. Par contre, autant j’en connais pas mal en film, autant j’en connais peu en terme de romans (si vous avez des conseils je prends !). Du coup, je cherchais un roman de maison hantée et je suis tombée sur Les Chiens de l’hiver avec Dan Simmons. Bon, le dernier livre que j’ai lu de cet auteur m’avait légèrement traumatisée, et j’ai hésité avant de le prendre ^^’ Et je me suis rendu compte en ouvrant celui-ci qu’il s’agit en fait d’une suite à un autre roman intitulé Nuit d’été, qui se passe plusieurs années auparavant. J’étais donc un peu mitigée en commençant ma lecture, mais heureusement, le fait que ce soit une suite ne m’a pas gênée !

Lire la suite

Là où les esprits ne dorment jamais

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ^^ Je sais que parmi les gros lecteurs, certains prévoient à l’avance leurs lectures du mois ou de la semaine. Moi j’en suis incapable, je n’aime pas m’imposer tel ou tel livre si mon humeur ne correspond pas… ce qui fais que je me retrouve régulièrement devant mon étagère à tourner sur moi-même comme une girouette, en quête de ma prochaine lecture ^^’ Et comme ma PAL est énorme, j’en suis à un point où quand je choisis un livre j’entends les soupirs de déception de tous les autres… Sisi, j’ai pris mes cachets, je vous jure !

Nouvelle chronique littéraire ! Aujourd’hui un roman qui m’a longtemps fait de l’oeil, j’avais hâte de pouvoir mettre la main dessus 🙂 Il y a tout pour me plaire, entre le spiritisme, l’illusionnisme et l’enquête historique menée en pleine époque victorienne. Je vous présente aujourd’hui Là où les esprits ne dorment jamais de Jonathan Werber, publié en France en 2020. Si le nom de l’auteur vous dit quelque chose, c’est parce qu’il s’agit du fils de Bernard Werber, un auteur très connu pour ses romans intrigants et angoissants, notamment la Trilogie des Fourmis ou celle de la Troisième Humanité. Alors comment le fils va-t-il prendre son envol littéraire ? :3
Ce premier roman réunit plusieurs figures majeures de la fin du XIXème siècle : d’une part les soeurs Fox qui ont initié la mode du spiritisme : les tables tournantes et les esprits qui frappent trois fois, ce sont elles ! Elles ont influencé le monde entier, notamment Victor Hugo et même Arthur Conan Doyle 😛 Et d’autre part les détectives Pinkerton, qui ont marqué l’histoire et se sont distingués en utilisant des techniques d’infiltration pour parvenir à leurs fins ; parmi leurs succès ils eurent cependant une sinistre réputation en se mettant au service du patronat pour briser plusieurs mouvements de grève. Et avec tout ça, une petite touche de magie et d’illusion qui n’est pas sans rappeler Le Prestige (je parle du film avec Christian Bale, je n’ai malheureusement pas encore eu l’occasion de lire le livre). Avec tout ça, ça ne pouvait être qu’un bon roman ❤ Lire la suite

La Dame de pique

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ! Les beaux jours reviennent, d’habitude pour moi ça signifie la période des vide-greniers mais cette année ça risque de rendre un autre son de cloche… Est-ce que vous aussi ça vous manque ? Avec ma soeur c’est presque une tradition, on revient toujours avec des sacs entiers de livres et de vêtements 😀 J’espère que quelques uns seront quand même organisés !

Nouvelle chronique littéraire ! Comme le dernier article de chronique, je vous présente un album tiré de la collection des Grands Classiques Illustrés, aux éditions Sarbacane. Si les textes ne sont pas forcément très accessibles aux enfants, ils sont néanmoins présentés dans une édition abondamment illustrée et dans un très grand format pour mieux profiter des dessins. Avis aux amateurs de beaux livres donc ! Ici, je vous propose de découvrir la nouvelle La Dame de Pique, illustrée par le français Hugo Bogo, et écrite par le poète et dramaturge Alexandre Pouchkine en 1833. Né en 1799 et mort en 1837, cet auteur a permis d’imposer la langue russe à l’écrit telle qu’elle était parlée (plutôt que celle des textes administratifs et religieux), et d’avoir permis la littérature russe de s’émanciper des influences étrangères, notamment européennes. On le connaît peu à l’étranger car son oeuvre est surtout poétique, donc assez délicate à traduire ; en revanche, il a inspiré des auteurs russes très célèbres comme Tolstoï et Dostoïevski. Lire la suite

The Haunting of Bly Manor

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ^^ Toujours en recherche d’emplois et en révisions, j’ai vraiment hâte que le concours soit passé pour pouvoir souffler un peu et faire ce qui me chante de mon temps libre. Je commence à retomber dans la spirale de la prépa où je culpabilise dès que je fais quelque chose qui n’est pas prévu au planning… Je me demande comment on recrute les bibliothécaires dans les autres pays, quelqu’un sait ?

Nouvelle chronique, et cette fois-ci il va s’agir d’une série ! Plus exactement la deuxième saison d’une série Netflix, The Haunting. Basée sur le même modèle que American Horror Story, le principe de chaque saison est de proposer un nouvelle histoire de maison hantée, avec parfois des acteurs qui reviennent d’une saison à l’autre, mais dans la peau d’un autre personnage. La première saison, The Haunting of Hill House, est sans problème dans mon top 3 de mes séries préférées, foncez la voir si ce n’est pas encore fait ❤ J’avais donc extrêmement hâte de découvrir la saison 2, The Haunting of Bly Manor, réalisée par Mike Flanagan et librement adaptée d’une nouvelle de 1898, Le Tour d’Ecrou de Henry James. Je vous laisse avec la bande-annonce 😉 Lire la suite

Umbrella Academy

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ! Eh ben hier soir, j’ai fait une conférence ! C’était sur les femmes et le steampunk ^^ C’est assez énorme pour moi, et bizarre aussi, mais ça s’est très bien passé et tout le monde a apprécié, pourtant j’avais très peur que ce soit confus 😀 Et j’ai appris plein de trucs avec les discussions après ❤

Nouveau post, et pour une fois je vous cause d’une série ^^ Je l’avais repérée depuis un moment sur Netflix, mon frère m’a fait regarder les premiers épisodes, et j’ai dévoré tout le reste des deux saisons avec mon copain 😀 Umbrella Academy est une série de Steve Blackman, réalisée pour Netflix en 2019. Il s’agit d’une adaptation de la série de BD du même nom écrite par Gerard Way et dessinée par Gabriel Bá en 2007. La série compte à ce jour trois volumes, et un quatrième a été annoncé ; chaque volume correspond à une saison de l’adaptation Netflix.

Lire la suite