Tarot divinatoire made by Juliet #12 : Le Pendu

Par défaut

Bien le bonjour bande de petits être insupportables, j’espère que vous allez bien ! Comme tous les mois, on se retrouve pour une nouvelle carte de tarot, j’avance bien et j’arrive même à progresser en dessin ^^ Et j’ai même, joie ô joie, un nouveau jeu de tarot divinatoire, dans un très beau style steampunk 😀 Il est un peu particulier donc je vais bien l’étudier (merci aux créateurs qui ont pensé à faire un livre très bien expliqué), et je pense que je vous en ferai une présentation avec conseils de tirage des cartes quand j’aurai fini de dessiner mes arcanes majeurs ^^ (oui, ça veut dire dans plusieurs mois, mais si vous suivez la série de dessins, vous savez que tirer les cartes et les interpréter ne s’improvise pas sans avoir bien étudié le sujet). Si vous êtes intéressés, n’hésitez donc pas à découvrir Le Tarot Steampunk : La Sagesse des Dieux de la Machine de John et Caitlin Matthews (coffret contenant le jeu de cartes + le livret pour comprendre le jeu) ^^

Passons à notre carte du mois ! Il s’agit de l’arcane du Pendu, la douzième des arcanes majeurs. Vous connaissez la chanson, on attaque avec le tarot de Marseille pour la signification puisque c’est le plus connu, et après ça on voit comment j’ai dessiné la carte. N’hésitez pas à consulter les cartes précédentes : il est fort possible que j’y fasse référence dans mon développement, tout simplement parce que toutes les cartes de tarot sont liées entre elles de plusieurs façons.

Voici la carte du Pendu telle qu’elle existe dans le tarot de Marseille. Avec elle on attaque un gros morceau ! C’est l’une des plus connues car l’image marque facilement les esprits. Mais que signifie-t-elle concrètement ? On peut y voir un homme pendu par le pied gauche, un châtiment qui selon Luis Royo, créateur du Labyrinth Tarot, était un châtiment pratiqué à la Renaissance pour punir les chevaliers orgueilleux. Le pendu a les mains apparemment liées dans le dos, et la jambe droite est repliée derrière la gauche. Deux choses surprennent quand on regarde la carte : il n’a pas l’air de souffrir, et si on regarde bien la corde, il est impossible qu’il puisse tenir dans cette position. Il pourrait très bien se libérer… mais d’un autre côté c’est le vide qui semble l’attendre en bas.

Cette carte a plusieurs sens, et c’est pourquoi dans une adaptation du XVIIIème siècle, elle a été renommée la Prudence : il faut bien faire attention à la manière dont on l’interprète. La première idée qui vient avec cette carte, c’est le sentiment d’impuissance : le personnage est (théoriquement) pieds et poings liés, sans la moindre possibilité d’agir sur sa situation. Il est donc passif, contrôlé plutôt que contrôlant. Ici on ne parle pas uniquement de personnes qui vous contrôlent, mais aussi des obsessions, des habitudes ou des préjugés, ceux dont on ne peut se défaire même avec la meilleure volonté du monde. Ne pas avoir le contrôle fait rapidement stresser les gens, or c’est justement le message de la carte : si vous êtes bloqué, ça ne sert strictement à rien de se débattre, il faut accepter d’être passif et faire preuve de prudence pour observer ce qui vous entoure.

Et pour ce qui est d’observer, le Pendu est dans une position privilégiée ! En effet, puisqu’il est complètement renversé, il est en capacité de voir les choses sous un angle nouveau. Je vous donne un indice ? Dans le tarot divinatoire, le Pendu a le numéro 12. Inversez les chiffres, numéro 21, on tombe sur l’arcane du Monde. Le Pendu voit donc littéralement le Monde à l’envers 😀 Autre indice ? Pour connaître l’origine et l’évolution de chaque carte, il faut prendre la troisième carte précédente et la troisième suivante : donc la carte qui indique l’origine est l’arcane n°9, celui de l’Hermite qui invite à la prudence et à la réserve pour mieux comprendre ce qui l’a amené à sa situation actuelle. L’évolution est l’arcane n°15, le Diable, qui incarne les tentations et la façon dont vous y faites face : vous prenez des risques, mais si vous parvenez à vous maîtriser, il en ressortira une grande puissance créatrice.

Première leçon de la carte donc : même si vous ne contrôlez pas votre situation ou votre état mental, vous êtes toujours en capacité de faire le bilan et examiner de nouveau angles d’attaque. Autre interprétation possible : votre situation va peut-être s’inverser du tout au tout, vous forçant ainsi à adopter un nouveau point de vue. Dans tous les cas, la carte invite très clairement à la méditation, et on le voit avec le fait que sur l’image, le personnage pourrait se libérer aisément (d’ailleurs a-t-il vraiment les mains attachées ?) : il ne le fait pas car il a compris l’intérêt de sa position, et choisit d’endurer l’épreuve pour en retirer une leçon.

La carte vous encourage donc à plus de souplesse mentale, à une réflexion forcée voire nécessaire. Quelque part, vous devez trouver la force de faire confiance, aux autres mais aussi à vous-même : la carte précédente, la Force, encourage justement à se maîtriser soi-même pour affermir la force de votre volonté. Le but du Pendu est que vous appreniez à vous défaire de ce qui est superflu et néfaste : les branches coupées (douze ici pour faire écho au nombre de la carte, six sur d’autres cartes) représentent cette idée de tri, voire de table rase. Ainsi, le Pendu une fois libéré pourra repartir sur des bases saines. Il ne s’agit pas non plus de tout couper, et d’ailleurs des pousses vertes aux pieds des arbres indiquent que la vie poursuit son cours. L’arbre qui pousse est une métaphore pour l’élévation de l’âme.

Terminons avec les évocations symboliques : la carte peut faire référence au dieu nordique Odin, qui, transpercé par une lance, est resté pendu par le pied pendant 9 jours et 9 nuits à l’arbre Yggdrasil ; cette épreuve lui permit d’obtenir le pouvoir de la connaissance grâce aux runes. Et on retrouve un autre symbole extrêmement fort dans la carte du Pendu, qui est l’échelle de Jacob. Regardez derrière le personnage : on compte 7 barreaux, disposés comme une échelle. Le nombre 7 est souvent utilisé dans de nombreuses cultures et sciences occultes pour désigner des étapes à franchir pour obtenir la sagesse ultime, par exemple dans les 7 phases alchimiques (1.Recueillir 2. Entretenir le Feu Secret  3. Débarrasser des Impuretés 4. Fusionner les substances opposées complémentaires 5. Célébrer les Noces Alchimiques 6. Transmutation 7. Sublimation). A la base, l’échelle de Jacob est un épisode biblique : le Jacob en question voit en rêve une échelle reliant ciel et terre, et sur laquelle des anges montent et descendent, symbolisant ainsi l’alliance entre Dieu et les hommes. L’échelle permet donc symboliquement de réconcilier le physique et l’esprit, de gravir les échelons jusqu’à atteindre le plus haut plan spirituel et la connaissance de toute chose.

J’ai beaucoup hésité, j’ai vraiment hésité sur le thème que j’allais donner à la carte 😀 J’avais envie de quelque chose qui fasse un peu plus science-fiction, d’où les planètes en fond : pourquoi se contenter de voir le monde à l’envers quand on peut s’ouvrir à d’autres mondes, multivers nous voilà !! Je me rends compte aussi que j’ai mixé sans faire exprès la carte avec le mythe de la caverne de Platon : des hommes sont attachés dans une caverne, dos à la lumière qui provient du dehors. Des choses qui sont avec eux dans la caverne, ils ne peuvent voir que l’ombre projetée sur le mur. Le mythe témoigne de la difficulté d’accéder à la vraie nature des choses : la vérité, comme la lumière directe, peut faire souffrir ; et si un homme qui s’est libéré retourne vers les autres pour leur dire, ceux-ci ne le croiront pas car ils se fient à ce qu’ils ont toujours connu. Ca ne correspond pas tout à fait à l’idée de la carte, mais on retrouve la nécessité de se retourner et d’endurer pour accéder à la sagesse.

Pour essayer de renverser un peu le sens des choses, j’ai voulu faire des colonnes de cristal au lieu des arbres. Au final ça s’est bien goupillé : y a pas d’arbres dans les cavernes de toute manière 😛 Pourtant, j’ai mis des plantes ! En fait, j’ai essayé de combiner l’idée des branches coupées et des plantes en train de pousser : j’ai dessiné 6 fleurs, qui représentent selon moi les choix que devra faire le Pendu dans son bilan. Devra-t-il couper la fleur, la cueillir, l’entretenir ou la laisser pousser à sa guise ? Je trouve l’idée plus parlante et moins brutale que de tout couper. D’ailleurs, dans la carte de l’Amoureux, la fleur symbolise aussi un choix à faire. Et parce que j’avais envie de m’embêter, j’ai choisi des fleurs à floraison nocturne, comme ça elles peuvent fleurir même dans l’obscurité de la grotte 🙂 A gauche, de haut en bas : grande mauve, ipomée blanche (je crois ? je ne retrouve plus mon image de base pour la dessiner, je suis sûre de ce que j’ai reproduit mais les feuilles ne sont pas celles d’une ipomée…), phlox de nuit. A droite : datura, belle-de-nuit, fleur de la prière. Enfin, j’ai représenté mon personnage chauve et avec une tenue vaguement orientale pour évoquer l’aspect méditatif.

La carte vous plaît ? ^^ N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, ou si vous avez des conseils, je suis preneuse 🙂

Ce diaporama nécessite JavaScript.

"

  1. Pingback: Tarot divinatoire made by Juliet #13 : L’Arcane sans nom | Coeur d'encre 595

  2. Pingback: Tarot divinatoire made by Juliet #14 : La Tempérance | Coeur d'encre 595

  3. Pingback: Tarot divinatoire made by Juliet #15 : Le Diable | Coeur d'encre 595

  4. Pingback: Tarot divinatoire made by Juliet #16 : La Tour | Coeur d'encre 595

  5. Pingback: Tarot divinatoire made by Juliet #17 : L’Etoile | Coeur d'encre 595

  6. Pingback: Tarot divinatoire made by Juliet #18 : La Lune | Coeur d'encre 595

  7. Pingback: Tarot divinatoire made by Juliet #19 : Le Soleil | Coeur d'encre 595

  8. Pingback: Tarot divinatoire made by Juliet #20 : Le Jugement | Coeur d'encre 595

  9. Pingback: Tarot divinatoire made by Juliet #21 : Le Monde | Coeur d'encre 595

  10. Pingback: Tarot divinatoire made by Juliet : Le Mat | Coeur d'encre 595

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s