Archives de Tag: complot

L’échiquier du mal #1

Par défaut

Bien le bonsoir bande de gens, j’espère que vous allez bien ! Levée à 5h30 aujourd’hui, je renoue avec les bonnes vieilles habitudes du lycée (enfin bonnes, bonnes…), quand les lieux où se déroulent les cours sont trop loin pour y aller à pattes. Ce qui est assez comique en fait (haha), c’est que je suis installée pas loin de l’ENSSIB, mais que la majeure partie des cours ne s’y déroule pas ! La douce joie des transports en commun m’étreint alors… au sens propre ><

Nouvelle chronique littéraire ! Un premier tome d’une série de 4 livres que j’ai récupéré chez une amie qui s’en débarrassait… et je comprends mieux pourquoi maintenant. Il s’agit d’une série écrite par Dan Simmons, L’échiquier du mal, publiée en France à partir de 1989. D’après l’éditeur, un rival pour Stephen King. Ouep, probablement, mais je préfère quand même Stephen King et de loin. Je fais ici un petit coucou à Ma Lecturothèque (un blog formidable, courez-y), qui m’a dit qu’elle voulait découvrir l’auteur, et dont j’espère que son expérience sera mieux que la mienne ^^’  Lire la suite

Publicités

Tara Duncan #4 : Le Dragon Renégat

Par défaut

Bien le bonjour bande de sortceliers ! J’espère que vous allez bien ! Je rédige cet article à la va-vite avant de partir au travail, et puis il faudra passer les appels pour l’appartement, l’inscription en master, les résultats qu’on m’a envoyé sur Paris alors que je n’y suis plus… Bref ! Un beau bordel, un peu de magie ne serait pas de trop ^^’

Nouvelle chronique littéraire ! Je continue dans ma lancée sur la lecture de la série Tara Duncan, écrite par Sophie Audouin-Mamikonian. On enchaîne donc avec le quatrième tome, intitulé Le Dragon Renégat, et paru en France en 2006 J Les trois premiers tomes ne m’ont pas déçue, bien que ce soient des relectures au moins 10 ans après ma découverte de la série ^^ Et le tome 4 parvient encore à confirmer cette impression ! Lire la suite

The Adventuress

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens ! J’espère que vous allez bien ! Je suis enfin rentrée chez moi, pour enchaîner aussitôt sans pitié avec mon job d’été ^^’ Pas de repos pour les braves comme dirait l’autre. Mais après 5 jours passés à servir à la buvette ou sur la terrasse de la bibliothèque, devant tous ces gens qui se baignent sur la plage, je me demande si je suis du bon côté du bar XD

Nouvelle chronique littéraire ! La librairie indépendante Shakespeare & co est un lieu très célèbre à du cinquième arrondissement de Paris. Elle est spécialisée dans la littérature anglophone, et fut depuis sa création au début du XXème siècle un lieu de rencontre et de refuge pour les écrivains anglophones. Aujourd’hui, la librairie sert de refuge à qui le souhaite, avec 13 lits dissimulés dans les étagères ! Je vous conseille le détour si vous êtes sur Paris, rien que pour sa décoration, avec de vieilles étagères de bois qui montent jusqu’au plafond, croulant sous les livres, des allées très étroites et des petits recoins :3 Il y a même un café à côté si vous voulez 😀 Et j’ai craqué, j’y ai acheté un livre parce que voilà, je ne pouvais pas rentrer dans une librairie sans rien acheter ! J’ai pris un peu au pif : il s’agit d’un polar d’Arthur B. Reeve, créateur du Sherlock Holmes anglais aka Craig Kennedy : L’aventurière. Lire la suite

Le dieu venu du centaure

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens ! Je vous écris alors qu’il me reste encore 3 épreuves orales pour mon concours, mais j’ai tellement hâte qu’elles soient passées, dieu que je hais parler devant un jury ! Je serai enfin tranquille après ça… Quel pied ! Ni cours, ni révisions, ni examens, mon rêve ❤

Nouvelle chronique littéraire ! Cette fois-ci un livre que j’ai pris un peu au hasard et surtout pour son auteur, Philip K. Dick ! Pour ceux qui ne le connaissent pas, c’est un grand monsieur de la science fiction : il a écrit les récits qui ont donné naissance aux films connus que sont Total Recall, Minority Report, ou encore Blade Runner. J’avais déjà eu l’occasion de lire le recueil de nouvelles Total Recall, et bien qu’il soit assez sombre, je l’avais adoré, ses nouvelles m’avaient toutes retourné la tête ! J’avais envie d’en lire plus, donc j’ai pris au hasard Le dieu venu du centaure, publié pour la première fois en 1965. J’avais aussi offert un autre de ses livres à Punky, un recueil de nouvelles si je me souviens bien, mais il n’avait pas accroché :/ Et je dois avouer que je comprends un peu mieux avec cette nouvelle expérience de l’auteur. Lire la suite

Tara Duncan #3 : Le sceptre maudit

Par défaut

Bien le bonjour bande de sortceliers ! Comment allez-vous ? Le soleil revient et frappe à la fenêtre, j’ai tellement hâte de pouvoir quitter Paris et me faire de longues balades à la campagne chez mes parents ^^ Un peu de vert que diable !

Nouvelle chronique littéraire ! On enchaîne sur la suite de la lecture de la série culte de Sophie Audouin-Mamikonian, Tara Duncan ! Il s’agit ici du tome 3, Le sceptre maudit, sorti en 2005. Après deux premiers tomes qui ont été de vrais coups de coeur pour moi, autant petite que « grande », j’attends beaucoup de la suite !

Résumé : Tara Duncan, la jeune princesse sortcelière, doit précipitamment quitter la Terre pour AutreMonde : sa mère, Selena, a été blessée lors d’un attentat. Et le cruel Magister, maître des Sangraves, que tous croyaient disparu, est de retour. Avec l’aide d’une immense et redoutable armée de démons, il prétend s’emparer de l’Empire d’Omois. Et peut-être éradiquer ensuite la race des dragons… D’ailleurs qui pourrait résister au pouvoir du Sceptre Maudit dont il est désormais le détenteur et qui prive de leur magie les sortceliers d’AutreMonde ? L’Impératrice et l’lmperator capturés, Tara se retrouve seule, à quatorze ans, à la tête de l’Empire pour mener une guerre perdue d’avance. Aidée de ses amis, l’elfe Robin, Fabrice, Moineau la  » Bête « , Cal l’astucieux Voleur, la naine Fafnir et de son arrière-grand-père le chien Manitou, la jeune Impératrice doit prendre tous les risques. Une fois encore, il lui faut affronter Magister, ses hordes et ses espions ainsi que son terrifiant tueur : le Chasseur. Les pouvoirs de Tara Duncan ne cessent de grandir mais sa magie pourra-t-elle empêcher l’armée des démons de déferler sur l’Univers ? 

Mon avis : 

Encore une fois une couverture qui nous vend du rêve ! De l’action, de la magie, de la fureur, et un sceptre en gros plan dans l’ombre qui déchire tout. Le récit est toujours aussi énergique, avec plein d’humour et de rebondissements comme on les aime. Ici cependant, j’ai l’impression que le rythme ralentit, une impression seulement ? La multiplication des ennemis, des intrigues et des rebondissements conserve un rythme rapide et entraînant certes, mais il me semble qu’on s’y emmêle un peu plus facilement les pinceaux que dans les deux premiers tomes, où on s’y retrouvait encore sans problème. Ceci dit, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, le livre est très bien, et j’ai vraiment adoré le début de ce troisième tome ^^

Magister le grand méchant se montre cette fois-ci assez « distant ». Oh il est bel et bien présent ! Mais après une bonne révélation dans le deux, je m’attendais à quelque chose d’un peu plus fouillé plutôt qu’un énième plan. Sans compter que tout le temps où il a été absent a été purement et simplement ellipsé ; c’est un choix, mais j’aurais justement aimé voir Tara évoluer, avoir des aventures sans rapport direct ou indirect avec son ennemi de toujours. En fait, pour Magister comme pour beaucoup d’autres choses dans ce troisième tome, la résolution des évènements me paraît un peu trop rapide : Magister qui revient comme une fleur, l’amnésie de Tara, le sort que lui jette le Chasseur qui est réglé en deux temps et trois mouvements, au point que je me demande encore son utilité dans le plan de Magister et/ou du Chasseur : à quoi bon s’il est si facile de l’annuler ? Certaines intrigues sont très intéressantes, mais un peu laissées de côté ; dans une série télévisée ça passerait crème, mais dans un livre, je m’attendais à un poil plus de détails, ou une meilleure intégration dans le scénario ? Ceci dit, ça ressemble par certains côtés à une enquête policière, donc pourquoi pas ? L’intrigue, même si elle semble disparate, est dense et reste cohérente.

Concernant les personnages, on retrouve l’équipe habituelle, mais je veux me concentrer ici sur les nouveaux. Jar et Mara surtout ! De vraies pestes, mais des caractères à approfondir, ces gosses sont très loin d’être des idiots. Et s’ils me sortent par les oreilles, leur histoire, elle, est vraiment géniale :3 L’impératrice est déjà connue, et je suis mitigée à son sujet : elle n’est pas idiote et sait reconnaître ses torts, mais elle est insupportable dans son impulsivité. On dirait qu’elle ne se soucie absolument pas des autres ! D’accord l’impératrice doit s’imposer, mais à ce point, je me demande comment Tara ou l’imperator parviennent à la supporter. D’ailleurs parlons-en de Tara ! Son caractère s’affirme, c’est l’adolescence et la prise de pouvoir etc… Mais ça va un peu trop loin je trouve, elle explose à tout bout de champ ! Sur ce point, elle commence à ressembler à sa tante l’impératrice : incroyablement impulsive, je ne peux que plaindre Robin qui en est toujours raide dingue. Et puisqu’on parle des intrigues amoureuses, j’ai une dernière question : c’est la saison des amours dans ce tome ? Le nombre de personnages qui tombent amoureux est assez ahurissant comparé aux premiers livres XD

Bilan, un troisième tome peut-être un peu moins bien, mais qui reste excellent, et j’attends avec impatience de pouvoir rentrer chez moi pour attraper le tome 4… Je veux la suiiiite :3