Archives de Catégorie: Science-fiction

Tout ce qui se passe dans le futur !

Ready Player Two

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ^^ L’ambiance est aux jeux de danse chez moi, depuis que je suis gosse je bave devant les jeux Just Dance et maintenant j’ai enfin accès aux consoles pour en profiter 😀 Je récupère maintenant les jeux d’occaz. Certaines musiques me plaisent moins que d’autres, c’était inévitable, mais le fait de danser dessus, quitte à me forcer un peu au début, me les fait apprécier malgré moi XD

Nouvelle chronique littéraire ! J’avais très hâte de vous présenter ce roman ^^ J’ai relu exprès Ready Player One et je crois que vous avez pu juger mon enthousiasme rien qu’avec la longueur de la chronique 😀 Je remercie beaucoup beaucoup les éditions Michel Lafon pour m’avoir envoyé le second tome en service presse, j’attendais sa sortie avec impatience ❤ Sorti en juin 2021 en France, Ready Player Two reprend l’histoire là où nous l’avons quittée à la fin du premier tome : et c’est parti pour une nouvelle quête épique assaisonnée de référence à la pop-culture des années 80 ! L’auteur, Ernest Cline, a d’ailleurs indiqué qu’il y aurait une adaptation au cinéma et qu’il pensait aussi écrire une préquelle intitulée Ready Player Zéro.

Lire la suite

Premières lignes… #176

Par défaut

Nouveau dimanche, nouvelle découverte ! Je continue le rendez-vous que j’ai trouvé chez Book & share, et inauguré par le blog Ma Lecturothèque 🙂 Le principe de ce post est de prendre un livre chaque semaine pour vous en citer les premières lignes. Aujourd’hui je vous propose de lire les premières lignes d’un roman d’une auteure que je suis sur Twitter et dont j’adore l’écriture ^^

La jeune fille qui se déplaçait avec prudence entre les ruines n’était encore qu’une enfant. Ses cheveux sales étaient retenus par des lanières de plastique et ses vêtements troués tombaient sur son corps trop maigre. Sa présence paraissait irréelle au milieu des restes de bâtiments écroulés, de composants technologiques et d’autres objets inconnus que le temps rongeait petit à petit. De grandes statues de métal, pour la plupart tombées de leur piédestal, se tenaient de part et d’autre de la salle, tels des gardiens abattus au combat. Lentement, pour être sûre de ne pas tomber dans un trou ou de se tordre une cheville, la petite brune évoluait tout en observant ce qui se trouvait autour d’elle. Le toit du bâtiment s’était en partie effondré et permettait à un peu de lumière de passer, aidant la petite lampe qu’elle portait au poignet à éclairer les restes d’une civilisation aujourd’hui disparue. L’humidité ambiante avait permis à des champignons luminescents de pousser dans les recoins sombres, ce qui accentuait l’aspect sinistre du lieu.
L’endroit où elle se trouvait ressemblait à un ancien centre scientifique : des débris d’écrans, des appareils de mesures et du matériel de précision aujourd’hui en miettes. Il y avait même des sortes de cages faites de barreaux métalliques. Mais en même temps, l’endroit avait aussi l’air d’être une bibliothèque, un centre de stockage d’informations. Des milliers de blocs de données, irrécupérables pour la plupart, en témoignaient. Quel genre de personne pouvait faire des expérience au milieu d’une bibliothèque ? La jeune fille sourit à cette idée et bien que sa très modeste condition l’ait poussée à grandir plus vite qu’elle n’aurait dû, son jeune âge lui permit encore de s’évader dans quelques rêveries enfantines à propos des gens qui avaient autrefois vécu ici.
– Numéro 2 ! Arrête de glander et rends-toi utile !
Ce rappel à l’ordre la fit sursauter. Son père se trouvait quelque part sur sa gauche et elle l’entendait souffler et peiner à soulever quelque chose de lourd. Elle se précipita vers lui pour l’aider à déplacer un morceau du plafond sous lequel gisaient des restes d’ordinateurs. Mais ils étaient bien trop abîmés pour servir encore à quelque chose et surtout, ils étaient recouverts de champignons et de moisissures. Il n’avait jamais été doué pour trouver des choses intéressantes.
– J’ai un prénom, lui reprocha la gamine pour la centième fois au moins.
Jurant devant l’état de sa trouvaille, l’homme cracha dessus avant de se tourner vers son enfant. Son visage sale, mal rasé et ses yeux fourbes reflétaient bien ce qu’il était : un pilleur d’artefacts, un récupérateur de technologiques. Bref, un chasseur d’ordures, comme les appelaient la plupart des gens.
– Un prénom ! Encore une idée de ta mère ça ! éructa-t-il. Tant que tu seras avec moi en mission, tu ne seras que la numéro 2 du vaisseau ! En dehors fais-toi appeler comme tu veux, j’en ai rien à foutre !

Ready Player One

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ! Je rédige l’intro à l’arrache, j’ai passé mon dimanche sans toucher au blog : c’était journée vide-grenier ! Pas beaucoup de bouquins hélas, mais j’ai pu blinder un peu plus ma garde-robe XD Il a fallu faire quelques retouches (doublure à recoudre, boutons à rajouter,…) mais dans l’ensemble je suis contente ^^ Et vous, vous aimez faire les vide-grenier ? :3

Nouvelle chronique littéraire bande de gens ! Le titre vous dit peut-être déjà quelque chose, un indice ? La version originale est Ready Player One. Yep, c’est bien le livre qui a inspiré le film de Spielberg du même nom (sorti en 2018), et je suis très fière de pouvoir dire que j’avais lu le livre bien avant que le film ne sorte 😀 Bon, je m’en souvenais à peine en allant au ciné et y a aucune gloire à en tirer mais je suis fière quand même, cherchez pas XD Ready Player One est le premier roman d’Ernest Cline et il est sorti en France en 2013 chez Michel Lafon après traduction d’Arnaud Regnauld. Pourquoi je ne vous en parle que maintenant ? Parce que le tome 2 vient de sortir ! Mais rassurez-vous, si vous souhaitez ne vous contenter que du tome 1, vous pouvez aussi. Il s’agit d’un roman de SF, un peu dystopique, mais surtout qui fait d’énormes références à la pop-culture des années 80. Le film de 2018 est fidèle dans les grandes lignes, mais très différent aussi dans le déroulement de l’action et le traitement de certains personnages ; ceci dit, je suis aussi fan du livre que du film 😀 

Lire la suite

Les Jardins statuaires

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ! Grosse semaine de boulot pour moi au Village du Livre, on a reçu un nouveau lot de livres et c’est moi qui vais l’inventorier ! Et beaucoup de taf du coup, environ 40 gros cartons de livres, et pas des petites tailles ce qui est un peu bête du coup : un vrai carton de livre est un petit carton que l’on peut soulever sans trop de difficultés, même rempli de livres ; là c’était des cartons normaux remplis, je vous laisse imaginer le poids que ça faisait à soulever ! Heureusement, j’ai pu m’en sortir sans avoir trop mal au dos. Mais ce lot promet d’être génial : poésie, environnement, Chine, Inde et Asie, littérature anglaise… j’adore, je me suis déjà mis plusieurs livres de côté pour moi ❤ 

Nouvelle chronique littéraire ! Un livre que j’ai découvert totalement au hasard des rayonnages et des présentoirs, la couverture m’avait attiré l’oeil ^^ Ce fut une lecture très particulière, je n’aurais jamais deviné où elle allait m’entraîner. Voici Les Jardins statuaires de Jacques Abeille. C’est un écrivain français né en 1942, influencé notamment par le mouvement surréaliste. Son œuvre, longtemps restée méconnue, est surtout remarquée pour son Cycle des Contrées, initié par ce roman en 1982.

Lire la suite

Vox

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ^^ J’ai enfin pu faire ce qui me tenait à coeur : maintenant que j’ai un salaire régulier, je peux donner tous les mois à une association écolo ! J’ai mis pas mal de temps à trouver la bonne : j’avais regardé les grands noms au début, mais en faisant des recherches, j’ai toujours trouvé un détail qui m’a fait tiquer, genre l’Oréal dans le conseil d’administration (Fondation Nicolas Hulot) ou des subventions qui ne vont pas directement aux projets (Good Planet). Du coup, je suis partie voir ailleurs et je pense avoir trouvé la perle avec l’association All4trees : ils font essentiellement de la sensibilisation, mais ils ont aussi un fond consacré à la reforestation ❤ (vous avez le lien ici si ça vous intéresse : https://t.co/HGadY0uVN0?amp=1 ) C’est un grand pas pour moi et j’avais hâte d’en parler ^^ J’ai beaucoup hésité entre la reforestation, la protection des océans (comme mon grand frère) ou les abeilles (j’ai déjà des pistes ^^), peut-être que je trouverai bientôt un moyen de soutenir les trois 😀 Et vous, quelle asso ou quelle cause vous tient à coeur ?

Nouvelle chronique littéraire ! Le 8 mars, comme ça a dû être difficile pour vous de l’ignorer, c’était la journée internationale des droits des femmes. Et non pas journée des femmes tout court, n’est-ce pas 😛 Et il se trouve que, par pure coïncidence parce que je suis une mécréante qui ne regarde jamais son calendrier, j’avais commencé au même moment le roman Vox de Christina Dalcher paru en 2019, et réédité en poche en 2020. N’ayant pas encore lu La Servante Ecarlate je ne peux pas juger, mais j’ai entendu dire qu’il s’agissait d’une réécriture façon dystopie du célèbre roman de Margaret Atwood. Le résumé m’avait tout de suite alléchée !

Lire la suite