Archives de Catégorie: Livres

Les livres c’est la vie. Pas besoin d’en dire plus :D
Romans, mangas, BD, albums, tout y passe pour mon plus grand bonheur !

Waldo

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ^^ Suis actuellement en train d’attendre mon train, qui a 5mn de retard : lancez les paris, serai-je à temps pour ma correspondance, ou bien vais-je me mordre les doigts pour n’avoir pas pris la voiture pendant qu’il en était encore temps ?

Nouvelle chronique littéraire ! Je suis très heureuse de pouvoir vous présenter à nouveau une novella de la collection Une Heure Lumière des éditions Le Bélial ^^ Après Les Meurtres de Molly Southbourne, La survie de Molly Southbourne et L’homme qui mit fin à l’histoire, je suis fan de leurs publications ! On se retrouve cette fois pour une réédition de Waldo de Robert A. Heinlein, publié pour la première fois en 1942. Et on peut s’attendre à du très très lourd. Robert A. Heinlein est un des pionniers de la hard science fiction, c’est-à-dire l’un des premiers auteurs de SF à donner une importance primordiale à la cohérence scientifique du récit. Avec Isaac Asimov (auteur notamment de Fondation ou I, Robot) et Arthur C. Clarke, il fait partie du « Big Three » de la SF anglophone. Est-ce que vous visualisez le titan maintenant ? XD

Lire la suite
Publicité

La fleur qui me ressemble // Frida // Je suis Camille

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ! Je vous propose à nouveau un article sur les petites pépites que j’ai trouvées, parmi les albums jeunesse de la bibliothèque où je travaille ^^ Je suis toujours plus fascinée par la créativité des certains de ces ouvrages ; et du coup, je trouve d’autant plus dommage qu’on les réserve aux enfants, qu’une fois adulte on doive s’en détacher à moins de travailler dans le milieu. Bref, lisez des albums 😀

La Fleur qui me ressemble, de Thomas Scotto et Nicolas Lacombe

Résumé : Ce soir, il y aura une foule d’invités.
Il faudra encore être polie et ne pas faire la tête.
Louise préférerait rester seule, seule ou juste avec les fleurs qu’elle aime.
Mais ce soir, une autre fille est là… Mary.
Louise et Mary savent toutes les deux qu’elles devront passer la soirée ensemble. Comme tout le reste, c’est toujours décidé comme ça. Mais tombe cette question inattendue :
— Dis, Louise, tu ne trouves pas ça bizarre que les autres n’entendent pas ce que les murs chantent ?

La soirée qui s’annonçait maussade bascule dans la fête. Louise montre à Mary ses fleurs secrètes cachées derrière sa bibliothèque. Tous ses dessins de vent et d’imagination. Les deux jeunes filles s’emparent des draps du lit et leur donnent vie. Elles dansent, tournent, tournoient, font s’envoler la lumière… La danse de Loïe Fuller est née. Mary et Louise se sont trouvées.

Mon avis : Avec ce bel album j’ai découvert à la fois des illustrations magnifiques, une histoire fabuleuse, et une artiste dont j’ignorais tout. Le livre est un hommage au travail de Loïe Fuller, de son vrai nom Mary Louise Fuller. Incroyablement inventive et créative, elle fut l’une des artistes les plus importantes et les mieux payées du monde du spectacle ; on la connaît surtout pour ses danses fabuleuses, où elle fait tournoie avec des voiles et vêtements d’une amplitude démesurée, évoquant une fleur, un papillon,… Avec l’arrivée de l’éclairage électrique, la lumière joue un grand rôle dans ses représentations. Bref, un album à lire et une belle oeuvre à connaître !

Frida, de Sébastien Pérez et Benjamin Lacombe

Résumé : L’une des plus grandes figures de l’art mexicain du XXe siècle inspire Benjamin Lacombe et Sébastien Perez pour leur nouvelle collaboration. Pour lui rendre hommage, Benjamin Lacombe propose une immersion inédite dans le processus créatif de l’artiste. Une succession de pages découpées et un texte poétique nous entraînent dans les profondeurs de l’âme de Frida Kahlo. À la manière d’un recueil de pensées, le livre explore les thématiques qui sont chères à Frida : l’amour, la mort, la terre, les animaux… Sébastien Perez insère dans son texte des phrases extraites des correspondances de Frida pour restituer de la façon la plus sincère et vraie ce que l’artiste ressentait « par-devers elle et face à elle ».

Mon avis : Sébastien Pérez et Benjamin Lacombe, mes chouchous de toujours ❤ Et comme d’habitude, je me régale avec cette merveille ! Hommage à la grande artiste peintre mexicaine Frida Kahlo, l’objet-livre est tout simplement ma-gni-fique. Pages découpées, progression des illustrations inspirés des tableaux de l’artiste, des couleurs vibrantes et des scènes qui marquent l’esprit. Comment ne pas tomber amoureux ? Le texte est également inspiré des écrits de Frida ; je ne connaissais rien sur elle, ce fut l’occasion d’apprendre et de me passionner pour le personnage. Quelle femme ! Quelle vie ! Et quel livre ❤

Je suis Camille, de Jean-Loup Felicioli

Résumé : L’histoire d’une petite fille née avec un corps de garçon. Un album émouvant et nécessaire.
Cette rentrée est très importante pour Camille. Rejetée par ses anciens camarades d’école qui n’acceptaient pas sa différence, elle espère se faire de nouveaux amis. Heureusement, elle devient rapidement copine avec Zoé, une fille débordant d’énergie. Mais Camille hésite à lui confier son secret…

Mon avis : Un album idéal pour parler aux enfants d’un sujet complexe : l’identité de genre, à ne pas confondre avec l’expression de genre (= comment la personne exprime son genre), et encore moins avec l’orientation sexuelle (= le ou les genres qui nous attirent). Camille est donc une fille trans, c’est-à-dire qu’elle est née garçon, mais se sent fille et veut être désignée comme telle. L’histoire va aborder plusieurs moments délicats pour la jeune fille : son coming out auprès de son amie, les émois amoureux lorsqu’un garçon s’intéresse à elle,… Heureusement, elle est soutenue par ses parents qui comprennent et acceptent le choix de leur fille. Le dessin est très agréable et sert à merveille le récit. A découvrir !

C’est tout pour aujourd’hui, j’espère que les albums vous ont plu et inspirés 🙂 Y en a-t-il un que vous préférez ? Ou un que vous souhaiteriez recommander ? N’hésitez pas à tout me dire en commentaire !

Terre des Monstres

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ! Un peu dépassée par les évènements en ce moment, beaucoup de choses se sont passées et s’il n’y avait pas eu les articles d’avance, je crois que je vous aurais complètement oubliés ^^’ J’adore partager mes lectures sur ce blog, mais ça devient toujours plus dur d’y consacrer du temps >< Bah, après tout, pourquoi dormir ?

Nouvelle chronique littéraire ! Aujourd’hui je vous présente une trilogie que j’avais découverte au collège, sans pouvoir en lire la fin. Pourtant, elle me trottait dans la tête. Entre cadeau et achat d’occasion, j’ai enfin pu la récupérer et la lire jusqu’au bout ^^ Voici Terre des Monstres de D.M. Cornish, publiée en France à partir de 2008.

Lire la suite

Les mésaventures de Frédéric // Virginia Wolf // Lotte, fille pirate // Passion et Patience

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ^^ On se retrouve pour un nouvel article où je vous présente des albums jeunesse qui m’ont fait craquer, j’espère que vous aurez envie de les lire vous aussi 😀

Les mésaventures de Frédéric, de Ben Manley et Emma Chichester Clark

Résumé : Dans un grand manoir perdu au milieu d’une forêt, Frédéric vit reclus dans sa chambre. Allongé sur son lit, il s’ennuie. C’est alors qu’un avion en papier lui parvient : Emily, une petite fille qui n’a pas froid aux yeux, lui propose de sortir jouer ! Mais le jeune garçon est inquiet : et s’il attrapait froid ? Et s’il se cassait une jambe ? D’un avion en papier à l’autre, Emily fait tout pour le convaincre de la rejoindre…

J’ai adoré ! L’écriture de l’album m’a captivée : Frédéric et Emily vont échanger des lettres par la fenêtre, mais chacun a son style bien à lui ! Emily envoie des avions en papier avec des mots simples et joyeux, pleins de couleurs ; Frédéric lui répond par des lettres bien soignées, ampoulées, où il témoigne autant de sa bonne éducation que du fait qu’il a une enfance très (trop) protégée. La fin m’a beaucoup fait rire, et les illustrations ne sont pas en reste ! Un bel album qui nous rappelle qu’il est important (enfant ou adulte ?) d’oser s’amuser.

Virginia Wolf de Kyo Maclear et Isabelle Arsenault

Résumé : Virginia, la soeur de Vanessa, est d’humeur féroce – elle grogne, elle hurle à la lune et elle fait des choses très étranges. Elle est prise d’un cafard si intense que toute la maison semble sens dessus dessous. Vanessa fait tout ce qu’elle peut pour lui remonter le moral, mais rien n’y fait. Jusqu’à ce que Virginia parle à Vanessa d’un lieu imaginaire, un endroit merveilleux nommé Bloomsberry…

Avant de lire cet album et de me renseigner dessus, je ne connaissais l’auteure Virginia Woolf que de nom et de renommée. J’ai quelques uns de ses livres dans ma (très ingérable) PAL. Précisons donc que cet album fait implicitement référence à Virginia Woolf, une grande écrivaine féministe, qui a souffert de dépression au cours de sa vie au point de se suicide par la noyade ; elle était cependant très proche de sa soeur peintre, Vanessa.
On retrouve dans l’album, très joliment illustré, le lien complice et tendre qui unit deux soeurs, ainsi que le thème de la dépression, qui peut toucher aussi bien les adultes que les enfants. Quant à Bloomsberry, c’est une référence au Bloomsburry Group, un cercle d’artistes dont Virginia et Vanessa étaient membres. Pour moi, en même temps qu’un bel hommage, l’album nous montre que la créativité est un moyen idéal de s’exprimer, de communiquer, et même de guérir les sombres pensées…

Lotte, fille pirate de Sandrine Bonini et Audrey Spiry

Résumé : Lotte n’est pas une fille comme les autres : dès qu’elle met un pied hors de la ferme de ses parents, en pleine savane africaine, elle file dans son repaire secret retrouver son ami le toucan, Igor l’oiseau de feu – grand danseur de son état. Elle n’a peur de rien, Lotte : ni d’Achille le lion ni d’Horace l’énorme éléphant. Avec eux, elle mène une existence de pirate entre réel et imaginaire, explorations magiques et collections de trésors trouvés dans la nature.
Jusqu’au jour où la rivière, la vraie, déborde encore plus que son imagination… Un album coloré à la gloire de l’imaginaire échevelé des enfants, une belle amitié entre un toucan et une enfant sauvage de la jungle, une aventure à suspense qui culmine dans une émotion magnifique.

Gros coup de coeur pour les illustrations de cet album : colorées et sauvages, elles vous bondissent littéralement aux yeux. J’ai été captivée et encore aujourd’hui je le re-feuillette quand je peux, tellement les images sont vives. Lotte, la petite fille de l’histoire, est le reflet de cette vie qui jaillit, danse et tournoie.

Passion et Patience de Rémi Courgeon

Résumé : Gustave est un ingénieur, il passe son temps à dessiner, crayonner, façonner des structures. Il commence dès le plus jeune âge, en construisant un pont reliant sa maison à celle de ses deux voisines jumelles : Passion et Patience. Tout au long de sa vie et de ses créations, c’est à elles qu’il se confie. Mais si l’une, Passion, n’est qu’emballement et tourbillon, et pousse Gustave à créer toujours plus, la seconde, Patience, est posée, et calme les affres du créateur en lui apportant de la sérénité…

On retourne dans les références historiques avec ici un album en hommage à Gustave Eiffel… même si au début de la lecture on ne s’en doute pas ! L’album se concentrera surtout sur deux héroïnes, et pas des moindres. Passion et Patience sont deux soeurs aussi liées que différentes ; elles sont également l’allégorie des deux sentiments contradictoires qui guideront et présideront à la réalisation de la célèbre tour. L’histoire et les illustrations sont très jolies, et les jumelles captivent très vite 🙂

Voilà pour ce nouveau petit tour d’horizon de mes coups de coeur jeunesse, j’espère qu’ils vous ont plu ^^ N’hésitez pas à m’en conseiller d’autre, je développe une vraie passion pour les albums 😀

Le Subtil Changement

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ! J’ai mis une semaine post-publication à rédiger cette intro, mais chuuuut XD En vrai, j’essaye de garder ces lignes à chaque fois pour les écrire au dernier moment et faire un peu d’actu sur ma vie (elle vous passionne, ne mentez pas, je le sais, je le sens) et sur le blog, mais vu que j’oublie… « Au JT de ce soir : La rédactrice est toujours aussi à côté de ses pompes » XD

Nouvelle chronique littéraire ! Je vous avais déjà parlé de l’auteure britannique Jo Walton pour son roman Les Griffes et les Crocs (que je vous conseille absolument, c’est une pépite) ; je vous propose aujourd’hui de découvrir d’autres de ses écrits avec la trilogie du Subtil Changement, parue à partir de 2015 en France. Il s’agit d’un mix entre uchronie et enquête policière, et vous savez comme j’adore l’uchronie 😀 (pour mémoire, l’uchronie consiste à réécrire l’Histoire à partir de la modification d’un évènement, c’est littéralement faire « et si en fait ? »). Imaginez que pendant la Seconde Guerre Mondiale, au lieu de lutter, l’Angleterre ait préféré signer un traité avec Hitler…

Lire la suite