Archives de Tag: prédiction

Les Guerriers du silence #3 : La citadelle Hyponéros

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ! Bientôt finiii la rédactiooooon de mon mémoooooiiiire et pour une raison que j’ignOOOOre ça me met sur les neeeeerfs >< Au secours, je veux rentrer maison et ne plus avoir de deadline, je veux juste me mettre au lit avec un bouquin et ma couverture cocon T.T Je me sens tellement triste pour Notre-Dame, c’était l’une des rares choses qui ont fait que je n’ai pas complètement détesté Paris pendant mes 3 ans de prépa… Un grand merci aux pompiers qui ont fait un travail formidable, et une petite pensée à Victor Hugo et son adaptation Disney. La vie continue, on n’a plus Notre-Dame mais on a tout le reste et c’est ce qui compte.

Nouvelle chronique littéraire messieurs-dames et gens binaires, je propose de vous présenter ici le dernier tome d’une trilogie de Pierre Bordage, Les Guerriers du silence ; pour retrouver les chroniques des tomes précédents, je vous laisse cliquer sur les liens suivants pour le tome 1, Les Guerriers du silence, et le tome 2, Terra Mater. Alors, ce que je n’avais pas précisé dans les chroniques précédentes (décidément le travail est mal fait c’est honteux), outre le fait que Pierre Bordage est décidément un grand monsieur de la SF française, c’est qu’il a reçu le prix Julia-Verlanger et le Grand Prix de l’Imaginaire pour cette trilogie ; ou du moins pour les deux premiers tomes, puisque le dernier, La citadelle Hyponéros, est sorti un an après l’obtention des prix, soit en 1995. Ce dernier tome fut quant à lui récompensé par le prix Cosmos 2000 (décerné par les lecteurs d’une librairie parisienne, laquelle a fermé en 1996). La trilogie peut faire peur à regarder en librairie, les trois tomes font quand même près de 600 pages chacun, mais ça se lit très vite mine de rien 🙂 Lire la suite

Publicités

Les Guerriers du silence #2 : Terra Mater

Par défaut

Bien le bonsoir messieurs-dames, j’espère que vous allez bien ! La lune est toute jaune ce soir, ça me rappelle le conte que ma Maman me lisait quand j’étais petite : c’était l’histoire d’un cuisinier qui devait faire un plat exceptionnel pour satisfaire une princesse capricieuse, avec très peu d’ingrédients. Quand son plat est fait et qu’on lui demande le nom, il répond « Des lunes à croquer ! », autrement dit… des crêpes ^^ Vous connaissez ce conte vous aussi ? :3

Et revoilà une chronique littéraire, j’espère qu’elle vous plaira ^^ Je vous propose le tome 2 d’une trilogie dont je vous ai déjà parlé (sinon ce serait très bête…), celle des Guerriers du Silence de Pierre Bordage. Le premier tome a été une appréhension au début, mais finalement une belle découverte, je vous laisse lire la chronique ici si vous êtes intéressés 😀 Le second tome de cette trilogie date donc de 1994, et le fait qu’il soit plus vieux que moi de trois ans m’autorise donc à dire que c’est de la Préhistoire (je sens qu’on va retrouver mon cadavre à proximité d’une maison de retraite). Voici donc le deuxième tome de la série de science-fiction Les Guerriers du Silence, intitulé Terra Mater. Lire la suite

Les crimes de Grindelwald

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien et que la reprise après les fêtes n’est pas trop dure ! Petit blues de mon côté, mon grand frère s’en est allé dans le lointain et dans le froid du Québec pour une durée indéterminée. Autant je suis très contente pour lui, et je lui souhaite beaucoup de fun à faire du snowboard et manger de la poutine (si tant est qu’il en réchappe de ce plat infernal), autant avec mon autre frangin ça nous a fait couler la p’tite larme 😥

Nouveau samedi, et cette fois un film, parce que ben c’était dur de louper l’occasion d’en parler de celui-là 😀 Je l’ai vu deux fois, la première la semaine de la sortie avec mes frères, qui ont décidé de sauter sur l’occasion pour me faire découvrir la 3D en Imax et… ben j’ai adoré le film mais j’aime définitivement pas la 3D, parce qu’elle m’a niqué les yeux ^^’ Du coup, je suis allé le revoir en 2D avec des potes pour que mes yeux saignent moins 😛 Il s’agit bien évidemment des Crimes de Grindelwald, la suite des Animaux Fantastiques, qui se passe dans l’univers d’Harry Potter, un siècle auparavant. C’est le 2ème film d’une série qui en a prévu 5, au départ je disais « Pognon ! », mais maintenant je ne peux plus rien dire parce que je fais partie du public qui a kiffé ^^ La chronique est rédigée à chaud, mais par respect pour la grande majorité des gens qui ne l’ont probablement pas encore vu, et parce que je vais spoiler comme une peste pour essayer de faire une critique objective (essayer), cet article sort début janvier. Enjoie. Lire la suite

Castelvania (Netflix)

Par défaut

Salutations nobles voyageurs de l’Internet fabuleux et délicieux, j’espère que vous allez bien ? Pas de poésie cette fois, je suis très fatiguée et je n’ai pas eu le temps de chercher. Mais ce n’est pas grave, parce qu’il y a un anime dont j’ai vraiment envie de vous parler :3 Connaissez-vous la série de jeux vidéo Castelvania ? ^^

Elle a commencé en 1986, rendez-vous compte ! Je ne suis pas une experte, étant donné que je ne connais que les 3 jeux qui ont été faits pour la Nintendo DS ; mais ces jeux m’ont fait passer d’excellents moments, je les ai tous poncés à 100% et à l’occasion j’y rejoue et je ne m’en lasse pas : l’histoire, l’univers, la musique, les graphismes, le gameplay, tout est excellent ❤ Pour vous expliquer très rapidement le concept, il s’agit à chaque fois de lutter contre le vampire Dracula de sinistre mémoire, qui parvient toujours à ressurgir d’une façon ou d’une autre ; son gigantesque château se rematérialise régulièrement sur Terre, et déborde de monstres et de magie. Votre héros doit l’explorer, généralement avec l’aide de représentants des Belmont et des Belnades, respectivement familles de guerriers et d’érudits ; peut aussi intervenir à votre secours Alucard, le fils de Dracula. Ca a l’air répétitif comme ça, mais les jeux arrivent toujours à introduire dans le gameplay et l’histoire de nouvelles choses pour votre plus grand bonheur. Bref, je suis une grande fan ❤ Et imaginez donc mon bonheur quand Netflix a créé un anime en 2017 ! Il s’inspire du troisième volet de la série Castelvania, Dracula’s Curse. La première saison était frustrante car avec seulement 4 épisodes, mais récemment la deuxième et dernière saison est sortie avec plus d’épisodes, joie :3 Lire la suite

Le château d’Otrante

Par défaut

Salutations jeunes damoiseaux et damoiselles, comment vous portez-vous ? Je vous écris actuellement avec ma panoplie complète de demoiselle distinguée, à savoir un vieux pyjama, une polaire XXL, et mes chaussons avec une tête de gorille. Jugez de mon bon goût XD Mais passons aux choses sérieuses !

Nouveau mercredi, nouvelle chronique littéraire ! Je vous présente un livre dont j’avais beaucoup entendu parlé, et finalement j’ai dû le lire dans sa version originale pour mes cours d’anglais 🙂 C’est un livre que l’on considère comme le premier roman gothique, Le Château d’Otrante d’Horace Walpole, publié en 1764. Il devient rapidement très populaire en Europe, et est toujours un classique aujourd’hui. Le roman se base sur des éléments historiques réels du XIIème siècle dans le royaume de Sicile, en y ajoutant une dose de surnaturel grâce à une mystérieuse prophétie. Alors pourquoi la Sicile, je suppose que c’est parce qu’elle est considérée comme terre de mystère et de héros braves et courageux, je ne sais que dire et si vous avez une réponse, je suis toute ouïe ! J’ai un peu galéré à vous trouver un résumé, tout simplement parce que tous ceux que j’ai trouvé sont de violents spoils ; et je trouve ça un peu dommage d’appréhender un classique sans se laisser au moins la découverte de la fin. Donc, je vous ai repris les premières lignes du livre qui brossent assez rapidement la situation initiale.  Lire la suite

De Cape et de Croc

Par défaut

Bien le bonjour, ô vous mes nobles et chers lecteurs, j’ose espérer que la joie et la fortune couronnent votre journée 😛 De mon côté, les vacances approchent, et je n’aurai plus de devoir de 6 heures après ce weekend, croyez-moi c’est un sentiment de soulagement qui touche au divin ^^’

Nouvelle chronique livresque, cette fois-ci une série de BD absolument délicieuses 😛  Il s’agit de De cape et de crocs, une série en 10 tomes + 2 qui font office de préquelle, scénarisée par Alain Ayroles et dessinée par Jean-Luc Masbou entre 1995 et 2012. J’en avais déjà entendu parler pendant mes années de lycée, un pote (Luc, big dédicace à toi) avait acheté les premiers tomes et ne jurait que par ça. Etant donné qu’il m’avait déjà fait découvrir Maskemane et Terry Pratchett, je le considérais et le considère toujours comme un juge en matière de bon goût ! J’ai donc testé la BD, et j’ai beaucoup adoré ^^ Et en 3 ans et autant de Noël et d’anniversaires, mon frangin ma offert toute la série ! Il ne me reste plus qu’à attendre mes 21 ans et j’aurais la série complète ! Lire la suite

Dagon et une invitée ^^

Par défaut

Bien le bonjour bande d’étranges êtres verts et violets ! Mon voisin semble confondre le silence et la sono à fond, je commence à avoir des envies de meurtre… Faut dire que j’ai une faux, une hache, des couteaux de cuisine et un noeud coulant dans mon appart aussi XD

Pour aujourd’hui je vous propose une petite chronique littéraire sur un recueil de nouvelles, écrites par le délicieux et sublime Lovecraft (oui, ses restes sont délicieux, surtout en infusion). Pour ceux qui dormaient au fond je rappelle, H.P. Lovecraft est un écrivain américain du début du XXème siècle, connu pour ses récits effrayants, mystérieux, fantastiques ou de science-fiction. On le connaît surtout pour ses grands textes comme ceux relatifs au mythe de Ctulhu, un être divin des temps anciens auquel on voue des cultes aussi fascinants que sanglants. Le mythe de Ctulhu est particulièrement apprécié de la communauté geek, et a notamment donné un jeu de rôle extrêmement fourni, qui me fait baver rien qu’avec les couvertures des livres ^^ Voilà pour la petite explication, mais le recueil ici présent n’a rien à voir avec les grands textes de Lovecraft, il y a une trentaine de nouvelles sans liens les unes avec les autres. Lire la suite