Archives de Tag: maison hantée

Découvrez mon roman sur Wattpad : In Memoriam

Par défaut

Je vous en avais un peu parlé mercredi, voilà désormais la nouvelle en grand, en beau, en beaucoup d’émotions même si quelques jours ont passé pour moi : je commence à publier mon roman sur Wattpad, sous le pseudo de Manducatrix !
Il s’intitule In Memoriam, c’est un roman gothique sur ambiance de XIXe siècle, avec pour thèmes la folie, les fantômes et les lieux hantés. L’écriture est presque terminée dans les faits, mais je commence tout juste à publier, un chapitre par semaine !

Commencez à lire en cliquant ici

Résumé : Alice et Calie Collins sont jumelles, soeurs jusque dans leurs âmes et inséparables. Mais deux filles, quelle calamité : la dot (d’ailleurs il faudra bientôt songer à les marier, presque 17 ans tout de même), les bonnes manières, alors qu’on a besoin d’un héritier ! Heureusement, leur mère attend enfin un autre enfant. Pour qu’elle se repose jusqu’à l’accouchement, toute la famille prend calèche et bagages pour se rendre dans un vieux manoir, un héritage étrangement découvert au moment propice. L’endroit est isolé, mais on s’en contentera…
Le séjour vire au cauchemar dès la première nuit. Des voix, des tableaux glaçants, des visions et des rêves sanglants laissent les jumelles terrifiées et au bord de la folie. Si elles en parlent, on les enfermera à l’asile et on jettera la clé. A elles de découvrir quel secret cache le manoir… et qui s’en prend à leur famille.

Vos avis 😉

Car oui, c’est de vos avis dont je vais avoir besoin 🙂 Si j’ai commencé à publier sur Wattpad, c’est que je veux essayer d’avoir un maximum de retours tant que je suis encore dans le processus d’écriture et de peaufinage, avant de passer aux illustrations. J’ai déjà eu un retour plus que favorable de Pepparshoes du compte Bookstagram Sorbet-Kiwi, et j’espère que ça vous plaira à vous aussi !

N’hésitez donc pas à mettre votre grain de sel et à commenter tout ce qui vous chiffonne ! Que ce soit des questions, des remarques pointues ou plus générales, un personnage qui fait n’importe quoi, une situation complètement incohérente ou un truc qui casse l’ambiance, je prends tout ce qui vous vient à l’esprit.
Et surtout, il arrive, comme n’importe qui, que je parle de choses que je n’ai pas expérimenté personnellement, par exemple le fait d’avoir une soeur jumelle ou la gemellité de manière générale : donc si quelque chose vous semble mal à propos voire blessant, surtout faites-le moi savoir et croyez bien que c’était tout sauf volontaire.

Bien entendu, si vous aimez, je vous serai plus que reconnaissante si vous me le disiez aussi, si vous mettiez des étoiles sur Wattpad et si vous parliez du roman autour de vous 🙂 Je suis bien consciente que même si mon roman est bon, ça ne le rendra pas automatiquement visible, or j’aimerais beaucoup pouvoir passer par une maison d’édition un jour. J’ai donc doublement besoin de vous !

Sur ce, je vous fait plein de bises et j’espère que le roman vous fait envie et que vous l’aimerez si vous le lisez ❤

Publicité

The Haunting of Bly Manor

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ^^ Toujours en recherche d’emplois et en révisions, j’ai vraiment hâte que le concours soit passé pour pouvoir souffler un peu et faire ce qui me chante de mon temps libre. Je commence à retomber dans la spirale de la prépa où je culpabilise dès que je fais quelque chose qui n’est pas prévu au planning… Je me demande comment on recrute les bibliothécaires dans les autres pays, quelqu’un sait ?

Nouvelle chronique, et cette fois-ci il va s’agir d’une série ! Plus exactement la deuxième saison d’une série Netflix, The Haunting. Basée sur le même modèle que American Horror Story, le principe de chaque saison est de proposer un nouvelle histoire de maison hantée, avec parfois des acteurs qui reviennent d’une saison à l’autre, mais dans la peau d’un autre personnage. La première saison, The Haunting of Hill House, est sans problème dans mon top 3 de mes séries préférées, foncez la voir si ce n’est pas encore fait ❤ J’avais donc extrêmement hâte de découvrir la saison 2, The Haunting of Bly Manor, réalisée par Mike Flanagan et librement adaptée d’une nouvelle de 1898, Le Tour d’Ecrou de Henry James. Je vous laisse avec la bande-annonce 😉 Lire la suite

Premières lignes… #130

Par défaut

Nouveau dimanche, nouvelle découverte ! Je continue le rendez-vous que j’ai trouvé chez Book & share, et inauguré par le blog Ma Lecturothèque 🙂 Le principe de ce post est de prendre un livre chaque semaine pour vous en citer les premières lignes.

Douze ans plus tôt
– Fais pas ta poule mouillée, Haven !
En ses dix-sept années d’existence, Haven avait souhaité plus d’une fois qu’on lui donne un dollar pour tous les moments où sa cousine, Elise, le traitait ainsi. Depuis leur plus tendre enfance, elle utilisait cette petite phrase pour le pousser à faire tout un tas de choses stupides. Mais une séance de spiritisme, dans une maison abandonnée que tout le monde savait hantée ?
C’était à un tout autre niveau de folie.
– Je ne suis pas une poule mouillée, lui rétorqua Haven, espérant avoir l’air plus assuré qu’il ne l’était réellement. C’est juste que je ne veux pas me faire arrêter pour violation de propriété privée.
Il jeta un coup d’oeil à Linsey en quête de soutien. Linsey était la soeur d’Elise, plus jeune de trois ans. Les deux filles possédaient les mêmes lèvres pleines accompagnées de pommettes parfaites, cependant, alors que les cheveux de la cadette étaient châtain clair, ceux de l’aînée étaient presque noirs. Haven était leur cousin germain, à mi-chemin entre leurs âges, et à côté d’elles, il avait l’impression d’être un vilain petit canard. Bien sûr, il avait les mèches sombres d’Elise et les yeux noisette de Linsey, mais les traits qui semblaient remarquables sur ses cousines paraissaient sur lui insipides et quelconques. Parfois, il ne parvenait pas à croire qu’ils fussent seulement de la même famille.
Heureusement, Linsey renchérit :
– Haven a raison. C’est une mauvaise idée.
Ils étaient dans un snack-bar sur Main Street, dans leur ville natale de Hobbsburg, Pennsylvanie, sirotant des sodas en attendant que leurs hamburgers soient servis. D’autres adolescents remplissaient les boxes autour d’eux. Au-dehors, cette journée de début août annonçait une soirée chaude et humide. C’était un de ces moments où l’on avait l’impression que les vacances d’été pouvaient durer éternellement, même si l’école commençait moins d’un moins plus tard.

Shining

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ^^ J’avance bien dans mes révisions pour le concours, et ma sacoche d’écrivain-explorateur steampunk est presque terminée ! Par contre, j’ai pris un peu de retard dans mon tapuscrit, mais je vais mettre les bouchées double. Il faut aussi que je commence le nouveau dessin de tarot : bref, cette fin de mois d’août va être musclée ! Et vous, quoi de beau, quoi de prévu ? ^^

Nouvelle chronique littéraire bande de gens ! Aujourd’hui, un classique qu’absolument tout le monde connaît, ne serait-ce que de nom : Shining de Stephen King. Et oui, je sais que beaucoup ajoutent « l’enfant-lumière » au titre à cause de la première traduction française, mais je trouve ça complètement inutile en plus de n’avoir quasiment aucun rapport avec ce qu’est réellement le « shining ». Bref ! Shining est un roman culte du King de l’horreur, publié en 1977. Stanley Kubrick a repris le scénario pour en faire un film en 1980 avec Jack Nicholson, et beaucoup d’entre vous connaissent le film plutôt que le livre. Alors remettons une nouvelle fois les choses au clair : le film est très différent du livre dont il ne reprend que l’histoire globale, un peu comme quand Tim Burton adapte un livre totalement à sa sauce. C’est ce qui a fait dire à Stephen King que le Shining de Kubrick est en soi un excellent film d’horreur, mais une adaptation complètement à côté de la plaque. D’ailleurs, Stephen King a réalisé à son tour une adaptation en mini-série en 1997 (2000 pour la France), bien plus fidèle au livre et très bien reçue par les critiques. Par contre, paradoxalement, King a dû demander à Kubrick l’autorisation de faire cette série ! Nous on va se concentrer ici sur le livre, mais à titre d’information je vous laisse avec les bandes-annonces du film et de la série ; elles sont en anglais mais je pense que vous aurez quand même l’idée globale ^^ Lire la suite