Archives de Tag: Tim Burton

Blue au Pays des Songes

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ! Incroyable mais vrai, j’arrive a trouver mon rythme avec le nouveau boulot et même à gagner un peu de temps. Bon, j’ai toujours des moments de panique et de stress parce que c’est moi, fidèle au poste d’angoissée, mais je commence à émettre les prémisses de l’idée de l’hypothèse de la possibilité que je m’en sorte bien et que je fasse du bon boulot ^^’

Nouvelle chronique littéraire ! Cette fois-ci je vous présente une BD que j’ai découvert complètement par hasard, mais pas au festival d’Angoulême cette fois ! Je vous avais d’ailleurs déjà présenté les premières pages, que vous pouvez retrouver sur le site de Bedetheque : il s’agit de la série Blue au Pays des Songes de Davide Tosello. Avec trois tomes sortis depuis 2020, la série est toujours en court ; on a déjà un premier « cycle » qui s’achève avec la fin du tome 3, mais je meurs quand même d’envie d’avoir le tome 4 😀

Lire la suite

Cœur de Papier

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ^^ Hâte de voir enfin le soleil pointer le bout de son nez, ici il pleut à n’en plus finir ! Je vais bientôt devoir faire une lecture d’albums pour des tout-petits à la bibliothèque où je travaille, ma toute première ! Pour la circonstance, j’adopte les coutumes de mon public : coiffure avec deux couettes hautes 😁

Nouvelle chronique littéraire ! On entame les chroniques des BD que j’ai découvertes au festival d’Angoulême, vous aviez hâte et moi aussi 😀 Voici un de mes premiers achats, une occasion : Coeur de Papier, par Bruno Enna et Giovanni Rigano. La série ne comporte qu’un seul tome… depuis 2010 ! Ouep, il est fort possible que cette série n’aura jamais de suite. Mais dans ce cas, vous me direz, cruche que je suis, pourquoi diable l’ai-je achetée, surtout que l’information que je viens de vous donner, je l’ai vérifiée avant d’acheter. Eh bien, sans surprise, j’ai été faible, et même après l’avoir lue et en sachant que je n’aurai peut-être jamais le fin mot de l’histoire, je ne regrette rien !

Lire la suite

L’Etrange Cabaret des Fées Désenchantées

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien :3 Je profite de cette petite introduction pour vous transmettre la bonne parole si elle ne vous a pas encore atteint : l’application Rocambole dont je vous avais déjà parlé sur le blog est enfin disponible sur Android ! Inutile de vous dire que je l’ai téléchargé tout de suite, et je me délecte devant ce catalogue de fou ❤ Foncez, en plus avec le coronavirus la majeure partie de leur épisodes littéraires sont gratuits ^^

Nouvelle chronique littéraire ! Cette fois-ci, un album que j’ai lu pour mon mémoire, dans le plus pur steampunk ❤ J’avais déjà flashé dessus pour moi, et j’ai été très contente de pouvoir le lire et de l’intégrer à mon travail ; je l’ai emprunté à la bibliothèque, mais aussi demandé pour Noël 😛 (et finalement je l’ai acheté au festival Yggdrasil de Lyon de février 2020 ❤ ) Il s’agit de L’Etrange Cabaret des fées désenchantées, illustré et écrit par Hélène Larbaigt, publié en 2014 ; notez bien que cette demoiselle est autodidacte pour le dessin, ça rend la performance encore plus impressionnante et j’ai vraiment envie de pouvoir faire pareil un jour ^^ Je note aussi la participation de Claudine Glot et Pierre Dubois pour les préface et postface, mais c’est le deuxième qui m’intéresse le plus. J’adore ce monsieur, c’est un conteur reconnu maintenant et un grand monsieur de l’imaginaire, il a notamment fait deux livres dont je suis tombée amoureuse : L’Effroyable encyclopédie des revenants et L’Epouvantable encyclopédie des fantômes. Et en plus, il a une tête fantastique, entre sa barbe et ses contes, c’est le grand-père que j’ai toujours rêvé d’avoir, je suis sûre qu’il a une super voix grave et profonde, il le faut ❤ Lire la suite

Dark Shadows (Lara Parker)

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien 🙂 Je commence à prendre la pleine mesure de ce que peut être le stress, quand ça vous empêche de manger et de dormir, quand ça vous empêche de vous occuper de vous, alors que c’est justement ce qui vous ferait le plus de bien, quand ça vous empêche même d’apprécier d’être chez soi. Si vous avez une méthode radicale pour se détendre, qui n’implique ni drogue ni coup sur le crâne, je prends ><

Nouvelle chronique littéraire, celle d’une trilogie car je n’ai pas eu le temps de noter mes idées pour chaque tome, mais je me suis assurée de rédiger un avis qui ne vous spoile rien si vous décidez de lire les livres ^^ Je vous en ai très souvent parlé, pour me plaindre de la difficulté à trouver le troisième ! Il s’agit de la trilogie qui a inspiré Tim Burton, Dark Shadows de Lara Parker 🙂 J’ai trouvé le premier tome lors d’un passage à Easycash, et je ne connaissais pas du tout l’existence de la série, alors vous pensez bien que j’ai sauté dessus ; et lors d’un second passage au même magasin, voilà que je trouve le second tome ! J’y suis repassée plusieurs fois, on dit bien « jamais deux sans trois », mais le temps a fait mentir le proverbe. En fait, si jamais vous souhaitez continuer la série, je vous conseille de vous accrocher, parce que si le tome 3 existe bel et bien en français, il est quasiment introuvable, et j’ai dû me le procurer en anglais sur Priceminister ^^’
Pour que vous vous rendiez bien compte de l’ampleur de la difficulté, le troisième tome (français ou anglais) est même introuvable sur le site du Sudoc : pour ceux qui ne connaissent pas, le Sudoc est un site internet très pratique pour trouver des références littéraires ou documentaires en France, et savoir dans quelles bibliothèques les chercher ; et le livre n’est pas sur le Sudoc, donc ni dans une bibliothèque universitaire (ce qui est compréhensible), ni dans une grande bibliothèque municipale (ce qui est plus frustrant). J’ai essayé sur Worldcat, qui est l’équivalent du Sudoc pour le monde entier… et je ne l’ai trouvé que dans une bibliothèque en Nouvelle Zélande ! Bref, il vaudra mieux le commander ^^’ Lire la suite

Miss Pérégrine et les enfants particuliers

Par défaut

Salut m’sieurs dames ! J’espère que vous allez bien 🙂

Il y a quelques jours, je suis allée voir le film Miss Pérégrine et les enfants particuliers de Tim Burton, adapté de la trilogie du même nom écrite par Ransom Riggs. Je n’en ai lu que les deux premiers tomes, mais j’ai vraiment adoré, je suis littéralement conquise par  l’esthétique de la série :3 Et quand j’ai su que Tim Burton allait l’adapter, je vous laisse imaginer mon état d’esprit ! Du coup, je suis allée le voir avec des potes de la prépa, avec un stock de chocolat et de saucisson. Oui, cherchez pas.

miss pérégrine et les enfants particuliersRésumé : À la mort de son grand-père, Jacob découvre les indices et l’existence d’un monde mystérieux qui le mène dans un lieu magique : la Maison de Miss Pérégrine pour Enfants Particuliers. Mais le mystère et le danger s’amplifient quand il apprend à connaître les résidents, leurs étranges pouvoirs …  et leurs puissants ennemis. Finalement, Jacob découvre que seule sa propre « particularité » peut sauver ses nouveaux amis. Lire la suite