Archives de Tag: mémoire

Les Abysses

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ! Pour briller en société ou juste parce qu’on est bizarre, on aime bien retenir le nom de certaines phobies : coulrophobie pour les clowns, trypophobie pour les trous, hippopotomonstrosesquippedaliophobie pour les mots trop longs (et le mec qui a inventé le mot a loupé une carrière de bourreau visiblement),… Aujourd’hui, j’ai appris le mot taphéphobie, ou la peur d’être enterré vivant : elle a connu un petit boum à la fin du XIXème siècle avec l’essor du roman gothique et notamment La Chute de la Maison Usher d’Egard Allan Poe. Voilà, c’était la minute « j’ai appris un truc et j’en suis fière allez savoir pourquoi » XD

Nouvelle chronique littéraire ! J’avais entendu plusieurs fois parler de Rivers Solomon via le blog Les Chroniques du Chroniqueur (que je vous conseille beaucoup), et j’avais très envie de la découvrir ! Auteure non-binaire américaine (elle tolère cependant le féminin en français parce qu’on galère avec le neutre), elle est associée à la science-fiction et à l’afrofuturisme, c’est-à-dire une redéfinition de la communauté noire à travers la science-fiction ou le réalisme magique. C’est un courant dont j’ai hâte de découvrir plus de livres ! J’ai sauté sur l’occasion de lire le dernier roman de Rivers Solomon, Les Abysses, paru en 2020 aux éditions Les Forges de Vulcain.

Lire la suite

L’homme qui mit fin à l’Histoire

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ^^ Je suis en train de découvrir une nouvelle série avec une histoire de maison hantée, vous savez comme je les adore 😀 Elle s’appelle Typewriter, c’est une série indienne diffusée sur Netflix, vous connaissez ? J’en ferai une chronique bien sûr, mais si vous connaissez d’autres séries sur des histoires de fantômes ou de maisons hantées, je suis preneuse ❤ Et d’ailleurs, j’ai un petit projet pour une nouvelle catégorie sur le blog, vous me direz d’ici quelques mois ce que vous en pensez 😉

Nouvelle chronique littéraire ! Aujourd’hui je vous retrouve pour une nouvelle novella de la collection Une Heure Lumière des éditions le Bélial’ ^^ Si vous ne l’avez pas encore découverte, je vous la conseille absolument : le principe est de regrouper des textes courts de science-fiction, souvent primés par des récompenses littéraire comme le prix Hugo ou le prix Nebula par exemple. La novella que je vais vous présenter ici s’intitule L’Homme qui mit fin à l’histoire, elle a été écrite par Ken Liu en 2011 et traduite en français en 2016. D’ailleurs, l’auteur a publié l’année suivante dans la même collection une autre novella intitulée Le Regard, et en 2015 il a sorti un recueil de nouvelles qui a fait pas mal de bruit, La Ménagerie de papier. Si j’ai choisi de vous parler de cette novella en particulier, c’est parce que le thème abordé est très particulier, et met en valeur un évènement méconnu de l’Histoire, en particulier par les Occidentaux. Lire la suite