Archives de Tag: énigmes

The Adventuress

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens ! J’espère que vous allez bien ! Je suis enfin rentrée chez moi, pour enchaîner aussitôt sans pitié avec mon job d’été ^^’ Pas de repos pour les braves comme dirait l’autre. Mais après 5 jours passés à servir à la buvette ou sur la terrasse de la bibliothèque, devant tous ces gens qui se baignent sur la plage, je me demande si je suis du bon côté du bar XD

Nouvelle chronique littéraire ! La librairie indépendante Shakespeare & co est un lieu très célèbre à du cinquième arrondissement de Paris. Elle est spécialisée dans la littérature anglophone, et fut depuis sa création au début du XXème siècle un lieu de rencontre et de refuge pour les écrivains anglophones. Aujourd’hui, la librairie sert de refuge à qui le souhaite, avec 13 lits dissimulés dans les étagères ! Je vous conseille le détour si vous êtes sur Paris, rien que pour sa décoration, avec de vieilles étagères de bois qui montent jusqu’au plafond, croulant sous les livres, des allées très étroites et des petits recoins :3 Il y a même un café à côté si vous voulez 😀 Et j’ai craqué, j’y ai acheté un livre parce que voilà, je ne pouvais pas rentrer dans une librairie sans rien acheter ! J’ai pris un peu au pif : il s’agit d’un polar d’Arthur B. Reeve, créateur du Sherlock Holmes anglais aka Craig Kennedy : L’aventurière. Lire la suite

Publicités

Le marchand de livres maudits

Par défaut

Bien le bonjour bande de Lollards, j’espère que vous allez bien ! C’est la Saint-Valentin aujourd’hui, la fête commerciale des amoureux qui ne s’aiment qu’un jour par an, alors achetez-lui un gros diamant slash une grosse voiture 😛 Et comme je n’ai aucun respect pour la guimauve, parlons de meurtre au Moyen Age, une époque vachement plus simple avec les relations de couple 😀 (ou pas ^^’)

Nouvelle chronique littéraire aujourd’hui, et une lecture en italien en ce qui me concerne, j’avais envie de rafraîchir un peu mon niveau 😀 Il s’agit d’un polar médiéval, Le marchand de livres maudits, écrit par Marcello Simoni et traduit en français en 2013. C’est le premier tome d’une trilogie, mais si jamais vous hésitez à vous lancer dedans, sachez que ce premier tome a un épilogue qui n’oblige pas à acheter le second volume pour lire la suite. Je l’ai acheté un peu sur un coup de tête, et principalement parce que même à Gibert qui est pourtant un paradis de librairie, le rayon italien est pauvre, et c’est rare de trouver des livres à la couverture ou au résumé intéressant. En l’occurence, celui-ci a réussi à attirer mon attention :3 (bon, je confesse, c’était aussi parce qu’il y avait une réduction). Lire la suite

The Three Hostages

Par défaut

Bien le bonjour les gens ! J’espère que vous allez bien 🙂 Halloween approche *.* – mais Juliette, on est à la mi-septembre… – HALLOWEEN APPROCHE !!!

Sans pitié ni transition, voici une nouvelle chronique littéraire sur un livre qui fait partie du lot que j’ai acheté en Ecosse à Wigtown, le village écossais du livre, aka le Paradis sur terre ^^ Pour plus d’infos, allez voir la page Une folle en Ecosse 🙂 Bref, le livre dont je vais vous parler aujourd’hui est en fait le 4ème tome d’une série policière de John Buchan, auteur d’origine écossaise, publié en 1966. Je ne savais pas du tout que The Three Hostages (ou « les 3 otages » pour ceux qui dormaient en cours d’anglais) était le 4ème tome, quelques petites références sont faites à ce sujet mais ça ne dérange absolument pas la lecture. Lire la suite

L’énigme des Blancs-Manteaux

Par défaut

Bien le bonjour les gens ! J’espère que vous allez bien, que la rentrée ne vous a pas trop mis KO comme pour moi ^^’ Mais j’ai enfin eu mon permis, je suis indestructible, et dès que j’ai cette fichue carte je l’encadre et je n’y touche PLUS !!!

Aujourd’hui je vous propose une nouvelle chronique littéraire, un livre qui m’a été conseillé, aussi surprenant que cela puisse paraître, par ma khôlleuse d’histoire moderne ! Apparemment, la série dont il est tiré est très travaillée du point de vue historique (deuxième moitié du XVIIIème siècle, sous Louis XV), depuis les culs de basse-fosse de Paris jusqu’aux recettes culinaires bretonnes ^^ Il s’agit de L’énigme des Blancs-Manteaux, premier tome de la série policière et historique Nicolas Le Floch écrite par Jean-François Parot en 2000 (assez récent donc). J’avais déjà vu vite fait quelques épisodes de la série, j’en gardais un bon souvenir, et du coup j’en ai profité quand j’ai pu acheter les 2 premiers tomes en un seul livre ! Lire la suite

Les Ferrailleurs, tome 1

Par défaut

Je vous souhaite la bonne journée, bande d’étranges petits êtres ! Je profite des vacances, je ne sais pas si vous connaissez le jeu Fran Bow mais il est génial ! Je l’ai trouvé sur Steam, c’est un point and click, un peu dans le même style d’ambiance qu’Alice Madness Return, et l’histoire est vraiment géniale, bien glauque comme je les aime 😛 Je vous mets le trailer ici !

103536883_oAujourd’hui je vous propose une nouvelle chronique littéraire, le premier tome de la trilogie des Ferrailleurs écrite et illustrée par Edward Carey, Le Château. Il est sorti en poche en 2016, mais je préfère de loin la grande version qui est plus originale dans son édition. Le tome 2 est sorti la même année, et le troisième et dernier tome doit sortir en mars de cette année 🙂 C’est un livre que j’ai mis longtemps à prendre en main, mais quand le deuxième tome est sorti, ma Maman (qui m’a offert le 1er tome) m’a fait les gros yeux, donc pour éviter de me faire enterrer au fond du jardin, je l’ai lu ^^ Nan plus sérieusement, elle l’a pris à cause des critiques qui disaient que le livre se rapprochait de ce que pouvait faire Tim Burton 😛 C’est fou ce que j’aime ma Maman ❤ Lire la suite

Le nom de la rose

Par défaut

Bien le bonjour ! Je teste une méthode pour essayer de publier un peu plus régulièrement, à raison de 10 minutes par jour. Je sais pas ce que ça va donner, on verra bien ^^ Je vais mettre ma page facebook dans la page A propos, si jamais vous voulez vérifier que je suis encore vivante. J’y suis certes présente plus souvent, boulot oblige (enfin…), mais ça ne remplacera jamais le blog, et je serai très contente aussi de taper la causette avec vous si vous avez des avis sur le blog et des idées pour l’améliorer 🙂

Ceci dit, n’oublions pas : je vous souhaite une super nouvelle année, prenez soin de vous, lisez beaucoup, faites-vous plaisir de la manière que ça vous chante, et prenez 5 minutes pour regarder vos orteils, croyez-moi c’est important 😉 Je voulais publier le compte-rendu de l’équipe WordPress, comme d’autres blogs ont fait, mais vu que je suis une abrutie et que ma boîte mail est parano, ben je peux pas : explication, j’ai bien reçu le mail qui me faisait mon bilan, mais dans les spam, que je supprime automatiquement. Dommage, y a plus qu’à attendre l’année prochaine 🙂 Si vous voulez des chiffres, j’ai toujours ceux-là : 7306 vues pour 4393 visiteurs, en nette augmentation par rapport à l’année dernière, que du bonheur grâce à vous quoi 😛 J’espère aussi que vous avez passé un bon Noël, moi je suis allée voir Star Wars VII et j’attends impatiemment la suite pour pouvoir me faire un avis définitif.

9782253033134Bref, ce coup-ci je me suis dit que j’allais faire une petite chronique sur Le nom de la rose, d’Umberto Eco, publié en 1980. Classé policier médiéval, il a reçu le prix Médicis étranger en 1982, et a été adapté en 1986 en film avec Sean Connery. Tout le monde me dit que le film est excellent, donc dès que je mets la main dessus, je le mate, promis les gars. En tout cas, on m’avait beaucoup parlé du livre, et comme je crache jamais sur un policier historique, je me suis lancé 🙂 Lire la suite

Les étranges talents de Flavia de Luce

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens ! Comment allez-vous en cette douce journée de début d’été ? Pardon d’étaler mon bonheur à la face de ceux qui bossent encore, mais être en vacances pour deux mois, c’est tellement bien que j’en pleurerais presque. D’ailleurs, le brevet des collèges est terminé aussi ou non ? Mon père s’est moqué de moi hier soir en disant que je commençais à me défouler, la raison ? Aux infos il y avait un reportage sur le brevet, et un 3ème disait, je cite, « que ça préparait pour le bac ». Oh que tu es mignon 🙂 Ça ne prépare QUE DALLE. C’est la dernière fois que tu fais de la compréhension de texte, les dictées n’en parlons pas (d’ailleurs j’espère que vous avez relevé le niveau d’orthographe français), et la rédaction ne sera plus qu’un souvenir nostalgique en face du commentaire de texte, de la rédaction et de l’écrit d’invention. Et encore on parle que du bac de français de première. Si je rage trop ? Très honnêtement je pense pas, le brevet n’est qu’une formalité avant de passer à un niveau supérieur où là tu pourras vraiment parler de préparation au bac. En tout cas bonne chance p’tit gars ! Et je tiens à ajouter une pensée aux victimes de l’attentat en Isère, revendiqué par les islamistes et absolument horrible.

Flavia de Luce tome 1Bien, la sempiternelle intro étant rédigée, passons sans plus tarder à la chronique littéraire ! Un livre que j’avais acheté parce que j’avais carrément flashé sur la couverture, deuxième tome compris. Récemment je viens de trouver le 4ème, que je ne peux pas lire puisque j’ai loupé le troisième. D’après mes recherches sur Internet, la série en compte six en tout pour le moment. Le premier tome s’intitule Les étranges talents de Flavia de Luce, par Alan Bradley, publié en 2012. Mr. Bradley est un écrivain confirmé, avec plusieurs prix à son actif et une dizaine de romans que j’aimerais beaucoup découvrir. L’univers de Flavia est celui des années 1950, donc juste après la Seconde Guerre Mondiale, dans un petit patelin anglais fictif nommé Bishop’s Lacey. Lire la suite