Archives de Tag: Dieu

La Passe-Miroir #3 : La Mémoire de Babel

Par défaut
Hey, vous allez bien ? Boi je suis un peu enrhubée… C’est toujours une joie d’avoir le dez bouché, de sortir des bouchoirs assez vite pour épuiser le stock du bagasin d’à côté en ude jourdée, et d’avoir l’impression que bes darides sont lentement en train de brûler… J’ai tenté un spray à l’eau de ber, bais en plus d’être cher, ce truc est.. cobbent dire ? Relativement idutile ? 😥

Nouvelle chronique littéraire ! Enfin, ENFIN, je me suis décidée à relire la série de la Passe-Miroir pour découvrir le tome 3 : La Mémoire de Babel. Ca fait un moment maintenant qu’il est sorti, Christelle Dabos l’a terminé et publié en 2017. Je ne l’avais pas encore lu, déjà parce que mon budget livres est très restreint et j’ai mis du temps à acheter le dernier tome ; ensuite je voulais prendre le temps de relire la série et en profiter à fond :3 Je suis vraiment une fan de la série, alors c’était important pour moi de choisir le bon moment pour tout re-dévorer ! Je vous laisse lire si ça vous botte les chroniques des tomes précédents, je vous mets les liens ici : Les Fiancés de l’Hiver et Les Disparus du Clairdelune. A lire absolument si ce n’est pas déjà fait 😛

Résumé : Deux ans et sept mois qu’Ophélie se morfond sur son arche d’Anima. Aujourd’hui il lui faut agir, exploiter ce qu’elle a appris à la lecture du Livre de Farouk et les bribes d’informations divulguées par Dieu. Sous une fausse identité, Ophélie rejoint Babel, arche cosmopolite et joyau de modernité. Ses talents de liseuse suffiront-ils à déjouer les pièges d’adversaires toujours plus redoutables ? A-t-elle la moindre chance de retrouver la trace de Thorn ?

Mon avis : 

Le style de la couverture est toujours aussi beau, cette série a décidément un style graphique magnifique ❤ On peut remercier le travail fabuleux de Laurent Gapaillard, ce mec a vraiment un talent fou pour le dessin ! N’hésitez pas à taper son nom sur Google Images, il a vraiment un style de dessin et un univers qui est génial ^^ J’aime beaucoup aussi leur choix de couleur, ce genre de dessin est en monochrome mais du blanc aurait été trop froid, et ils ont vraiment trouvé de couleurs agréables à regarder tout au long de la série. Qu’est-ce que j’ai hâte de voir la couverture du tome 4 ! En attendant, je vous laisse avec une petite souris kro meugnonne dessinée par le même dessinateur.

La plume et l’univers de Christelle Dabos sont toujours aussi géniaux, c’est un vrai bonheur à découvrir ! Elle a une imagination débordante, et après la tranquillité colorée de l’arche d’Anima et la cour hautaine de celle de la Citacielle, on repart à l’exploration de l’arche de Babel. Comme son nom l’indique, elle est pleine de gens divers, mais aussi engoncée dans de nombreuses restrictions sociales qui séparent impitoyablement les riches et les plus humbles. C’est aussi un arche d’historiens de pointe, auxquels Ophélie va devoir se confronter malgré l’avantage que lui procure son don de liseuse. Cette arche a aussi de quoi plaire à Thorn, car la rigueur et la précision y sont de mise. Quelque part, les aventures d’Ophélie qui essayait d’intégrer la grande bibliothèque et ses secrets m’ont énormément rappelé le travail de fou qu’il faut fournir quand on étudie en prépa ^^’ Et surtout, on découvre tout plein de nouveaux pouvoirs de famille, j’étais comme une gamine qui déballe ses cadeaux de Noël 😀 Le totalitarisme gangrène peu à peu les arches, et c’est super intéressant de découvrir comment et sur quoi s’applique cette nouvelle censure ; la critique est super bien faite, et ça rend l’histoire encore plus prenante.

Mais le vrai, le gros point de ce livre, c’est l’intrigue et le récit. Qu’est-ce que je me suis régalée, c’était vraiment génial et je regrette presque de l’avoir lu : je ne ressentirai plus jamais la décharge d’endorphines de la découverte ❤ Les Esprits de famille me passionnent toujours autant, et la révélation sur Dieu qui est faite dans ce tome est un twist absolument fantastique !! On ne sait pas encore grand chose sur l’Autre, mais j’ai faim de le savoir. Et puis, ne l’oublions pas, la romance entre Ophélie et Thorn est passionnante, j’ai adoré les voir se retrouver ; c’était déjà émouvant de voir Thorn se confier à elle, mais c’est un vrai soulagement de voir Ophélie se livrer enfin sur ses sentiments. J’ai surtout adoré voir un peu plus le personnage d’Archibal, quoique pas beaucoup mais un peu quand même ^^’ Sa relation avec la petite Victoire est adorable, et en parlant de cette gamine, je suis fan ❤ Elle est adorable, rien qu’à lire les lignes qui parlent d’elles j’imagine une petite bouille toute pâlichonne ; j’ai de la peine pour sa mère qui ne la comprend pas vraiment, mais son père c’est une toute autre histoire, il m’a impressionnée ! Pour l’instant, autant Hélène est intéressante, autant c’est Farouk le plus captivant, sans l’ombre d’un doute, et j’espère qu’on va le revoir dans le quatrième tome.

J’aimerais pouvoir vous en dire davantage, vraiment, j’ai eu tellement de plaisir dans cette lecture que c’en est frustrant de ne pas pouvoir en parlant autant que je le voudrais ^^’ Plein de monde l’a lu maintenant, alors je ne sais pas si je spoilerai beaucoup de monde, mais si je gâche la lecture d’une seule personne, ce serait déjà vraiment trop dommage et je m’en voudrais ! Lisez cette série, n’hésitez surtout pas ❤ Et pour les autres, le tome 4 doit sortir à la toute fin novembre 2019 😉

Castelvania (Netflix)

Par défaut

Salutations nobles voyageurs de l’Internet fabuleux et délicieux, j’espère que vous allez bien ? Pas de poésie cette fois, je suis très fatiguée et je n’ai pas eu le temps de chercher. Mais ce n’est pas grave, parce qu’il y a un anime dont j’ai vraiment envie de vous parler :3 Connaissez-vous la série de jeux vidéo Castelvania ? ^^

Elle a commencé en 1986, rendez-vous compte ! Je ne suis pas une experte, étant donné que je ne connais que les 3 jeux qui ont été faits pour la Nintendo DS ; mais ces jeux m’ont fait passer d’excellents moments, je les ai tous poncés à 100% et à l’occasion j’y rejoue et je ne m’en lasse pas : l’histoire, l’univers, la musique, les graphismes, le gameplay, tout est excellent ❤ Pour vous expliquer très rapidement le concept, il s’agit à chaque fois de lutter contre le vampire Dracula de sinistre mémoire, qui parvient toujours à ressurgir d’une façon ou d’une autre ; son gigantesque château se rematérialise régulièrement sur Terre, et déborde de monstres et de magie. Votre héros doit l’explorer, généralement avec l’aide de représentants des Belmont et des Belnades, respectivement familles de guerriers et d’érudits ; peut aussi intervenir à votre secours Alucard, le fils de Dracula. Ca a l’air répétitif comme ça, mais les jeux arrivent toujours à introduire dans le gameplay et l’histoire de nouvelles choses pour votre plus grand bonheur. Bref, je suis une grande fan ❤ Et imaginez donc mon bonheur quand Netflix a créé un anime en 2017 ! Il s’inspire du troisième volet de la série Castelvania, Dracula’s Curse. La première saison était frustrante car avec seulement 4 épisodes, mais récemment la deuxième et dernière saison est sortie avec plus d’épisodes, joie :3 Lire la suite

Le dieu venu du centaure

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens ! Je vous écris alors qu’il me reste encore 3 épreuves orales pour mon concours, mais j’ai tellement hâte qu’elles soient passées, dieu que je hais parler devant un jury ! Je serai enfin tranquille après ça… Quel pied ! Ni cours, ni révisions, ni examens, mon rêve ❤

Nouvelle chronique littéraire ! Cette fois-ci un livre que j’ai pris un peu au hasard et surtout pour son auteur, Philip K. Dick ! Pour ceux qui ne le connaissent pas, c’est un grand monsieur de la science fiction : il a écrit les récits qui ont donné naissance aux films connus que sont Total Recall, Minority Report, ou encore Blade Runner. J’avais déjà eu l’occasion de lire le recueil de nouvelles Total Recall, et bien qu’il soit assez sombre, je l’avais adoré, ses nouvelles m’avaient toutes retourné la tête ! J’avais envie d’en lire plus, donc j’ai pris au hasard Le dieu venu du centaure, publié pour la première fois en 1965. J’avais aussi offert un autre de ses livres à Punky, un recueil de nouvelles si je me souviens bien, mais il n’avait pas accroché :/ Et je dois avouer que je comprends un peu mieux avec cette nouvelle expérience de l’auteur. Lire la suite

La Septième Epée

Par défaut

Bien le bonsoir bande de gens, comment allez-vous ? Un peu claquée, mais j’arrive à me trouver du temps pour écrire et dessiner :3 J’ai ENCORE loupé l’article du samedi, ma faute, je n’avais pas du tout d’idée 😦 Mais je crois avoir trouvé quelque chose, donc normalement, vous aurez un article à vous mettre sous la dent samedi, promis !

Nouvelle chronique littéraire, aujourd’hui un nouveau Précieux de chez Bragelonne ^^ Il s’agit de l’intégrale d’une trilogie, La Septième Epée, de Dave Duncan. Cet auteur canadien est très connu pour ses romans de fantasy (une trentaine à son actif), et pour le soin qu’il apporte à ses personnages et à ses univers. Personnellement, je ne le connaissais pas avant de finir ce livre, j’avoue avoir pris le bouquin sur un coup de tête… et aussi parce qu’une intégrale à 10 euros, je craque 😛 Lire la suite

Dagon et une invitée ^^

Par défaut

Bien le bonjour bande d’étranges êtres verts et violets ! Mon voisin semble confondre le silence et la sono à fond, je commence à avoir des envies de meurtre… Faut dire que j’ai une faux, une hache, des couteaux de cuisine et un noeud coulant dans mon appart aussi XD

Pour aujourd’hui je vous propose une petite chronique littéraire sur un recueil de nouvelles, écrites par le délicieux et sublime Lovecraft (oui, ses restes sont délicieux, surtout en infusion). Pour ceux qui dormaient au fond je rappelle, H.P. Lovecraft est un écrivain américain du début du XXème siècle, connu pour ses récits effrayants, mystérieux, fantastiques ou de science-fiction. On le connaît surtout pour ses grands textes comme ceux relatifs au mythe de Ctulhu, un être divin des temps anciens auquel on voue des cultes aussi fascinants que sanglants. Le mythe de Ctulhu est particulièrement apprécié de la communauté geek, et a notamment donné un jeu de rôle extrêmement fourni, qui me fait baver rien qu’avec les couvertures des livres ^^ Voilà pour la petite explication, mais le recueil ici présent n’a rien à voir avec les grands textes de Lovecraft, il y a une trentaine de nouvelles sans liens les unes avec les autres. Lire la suite