Archives de Tag: conte

L’Ickabog

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien 🙂 Avec mon chéri on est parés pour le confinement ! On a récupéré une télé, un peu vieille mais grand écran, son correct et surtout accès Internet (vu qu’on a pas les chaînes). Monsieur est tout content de son nouveau joujou, parce que quitte à regarder des films, autant le faire avec une TV qui a de la gueule 😀 Il a aussi récupéré une partie de ses anciennes consoles et réfléchit à un système de branchement : quand tout sera fait il sera joie, bonheur et petits beurres… et il me faudra ptet un pied de biche pour le sortir de là XD

Nouvelle chronique littéraire ! On l’attendait, certains chanceux l’avaient déjà lu car il avait été publié sur Internet pendant le premier confinement, mais enfin le voilà dans sa version papier, le dernier roman de J.K. Rowling ! Je ne savais absolument pas à quoi m’attendre, n’ayant pas particulièrement suivi l’actualité à son sujet. C’est clairement un roman jeunesse, mais les adultes fan de merveilleux y trouveront aussi leur compte ! Petit plus, une partie à la fin du livre regroupe des dessins d’enfants illustrant différents moments de l’histoire, à la suite d’un concours qui avait été organisé pendant la publication sur Internet. Bon, ce sont des dessins d’enfant donc pour être polie je vais dire que ce n’est pas ma tasse de thé, même si certains ont une certaine touche d’originalité 🙂 Lire la suite

Cendrillon

Par défaut

Bien le bonjour bande de petits êtres amateurs de Disney, aujourd’hui on va parler de princesses et c’est l’occasion pour moi de militer pour que Kida de L’Atlantide fasse ENFIN partie de l’équipe des princesses Disney. Parce que on va pas se mentir. Sans déconner. Meilleur dessin animé de tous les temps. Une femme forte, curieuse, qui sait se battre. Un destin de princesse et reine qui pour une fois ne se limite pas à faire coucou à travers la portière du carrosse, mais bien à guider un peuple. Il vous faut quoi de plus ???

cendrillon

Nouvelle chronique littéraire, et pour une fois je vous propose un livre de conte ! Il s’agit d’une adaptation de Cendrillon, mais à la sauce steampunk ! Vous pensez bien que j’ai sauté dessus, à la base je cherchais un cadeau pour ma nièce, et puis finalement… cadeau de moi à moi ^^ Cette adaptation a été réalisée par Laura Csajagi en 2016, et je vous la conseille vraiment, elle vaut le coup d’oeil 😛 Lire la suite

Reckless #1

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ! Il y a un brouillard de fou furieux en ce moment à Lyon, depuis ma fenêtre je n’y vois pas à 30 mètres, c’est effrayant O.o Et toujours pas de neige ! La météo passe son temps à nous en annoncer, et tout ce qu’on a, c’est de la pluie… Je vais finir par croire que mon copain a raison : le Canada est la seule solution !

Nouvelle chronique littéraire messieurs-dames, j’espère qu’elle vous plaira, parce que c’est une série qui me plaît énormément ❤ Si vous vous souvenez bien ou si vous débarquez, le nom du blog est inspiré d’une trilogie de Cornelia Funke qui m’a énormément marquée, Cœur d’Encre. J’ai lu d’autres livres de cette auteure, et toujours avec le même plaisir, même en italien elle me plaît ! Oui parce que quand je suis allée en Sicile je n’avais pas emmené assez de bouquins, donc j’en ai acheté un autre, Il Re dei Ladri ou dans sa version française Le Prince des Voleurs de Cornelia Funke, et il était génial, bref ! Ici je veux vous parler d’une autre série, qui est peu connue, et qui s’intitule Reckless. En fait, elle est tellement peu connue que si je ne vais pas vérifier régulièrement, impossible de savoir si un nouveau tome est sorti, c’est toujours une surprise à chaque fois : par exemple, je viens d’apprendre à l’instant qu’il y aura un tome 4 😀 C’est un peu frustrant, mais la série est tellement géniale que je ne me plains pas 😛 Le premier tome dont je vais vous parler aujourd’hui date de 2010. Let’s go ! Lire la suite

Olivia Kidney et l’Etrange Maison de l’Au-Delà

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ? :3 Le travail pour mon mémoire est d’une ampleur effrayante, mais il y a une petite consolation : je dois lire tout plein de romans gothiques ^^ Je pense vous faire une petite série de chroniques gothiques vers mars, j’ai de la matière maintenant !

Et une nouvelle chronique littéraire, avec un livre assez improbable que j’ai depuis mon enfance. Encore aujourd’hui, je ne sais toujours pas d’où il sortait, comment il est arrivé sur mon étagère, ni pourquoi je me suis mise à le lire, et encore aujourd’hui je me demande ce que je lui trouve tellement ce livre est un véritable ovni. Il est peu connu, et c’est pour ça que la photo de la couverture est aussi moche, c’est que je n’ai pas pu en trouver de meilleure qualité, et je vous en demande pardon. Après Harry Potter, après Béatrix Potter, voici Ellen Potter, l’auteur du livre Olivia Kidney et l’étrange maison de l’au-delà. C’est un peu compliqué de lui définir un genre, ça pourrait être un livre pour enfants au vu de la couverture et du peu de pages, mais l’intrigue est plus complexe que celle d’un classique livre pour enfants, et la symbolique est tellement présente que j’ai tendance à penser que seul un adulte pourrait le comprendre… et pourtant j’ai lu ça quand j’avais 7 ans, donc je ne sais pas. C’est le genre de livre qu’on a l’impression de redécouvrir à chaque fois où on le lit. Alors attention, ce n’est pas un mauvais livre, au contraire ! Mais il est indéfinissable, et c’est peut-être pour ça qu’il est aussi fascinant. Apparemment il fait partie d’une série avec Olivia Kidney en personnage principal… mais je ne l’ai jamais soupçonné avant de chercher des renseignements pour faire cette chronique ! Lire la suite

The Graveyard Book

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens ! Je suis une boulette, je retrouve mes boucles d’oreilles en marchant dessus, oui messieurs-dames : je ne savais plus où elles étaient sinon que je les avais enlevées au lit avant de dormir, et mon copain m’entendant soudain crier de douleur déclare : « Bon ben tu les as retrouvées ! ». Il est venu m’aider après, heureusement. Bandage jusqu’à ce que ça guérisse ><

C’est mercredi mes chéris, et comme toujours c’est une nouvelle chronique littéraire J Après 4 mois je rattrape finalement la chronologie : je vous parle des livres que j’ai lu au fur et à mesure, mais j’ai tendance à les lire plus vite que je ne les chronique. Résultat des courses, c’est seulement maintenant que je peux vous parler de ce livre que j’ai lu à la rentrée, soit début septembre ! C’est fou ce que le temps passe comme on dit. Pour la rentrée, je voulais une valeur sûre, quelque chose qui me fasse passer un bon moment à tous les coups : c’est donc tout naturellement que je me suis tournée vers un petit livre que j’avais acheté sur Paris, dans l’excellente librairie de Shakespeare & Co (que je vous recommande). Il s’agit d’une sorte de conte, The Graveyard Book, en français L’étrange vie de Nobody Owens : il est écrit par Neil Gaiman, un super auteur à qui on doit notamment Stardust, Coraline, ou encore Odd and the Frost Giants, un autre excellent conte. Mon livre était en anglais (version originale), mais je ne regrette absolument pas : ça ne me pose pas trop de soucis de lire en anglais, et surtout c’était une édition illustrée par Chris Riddell, qui est un illustrateur que j’aime énormément, notamment pour son travail sur Les Chroniques du Bout du Monde. Lire la suite