La baleine bibliothèque

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ^^ Et j’espère aussi que vous avez survécu sans trop de dégâts à la canicule de ce weekend ? Pensez à bien boire les enfants, et n’oubliez pas : on ferme tout en journée et on ouvre la nuit seulement 😋

Nouvelle chronique littéraire ! On repart du côté de la BD, encore et toujours, et on retrouve Zidrou qui est un auteur que j’aime beaucoup ! Comme la plupart d’entre vous, je l’ai découvert avec la BD L’élève Ducobu. Plus tard, j’ai lu la BD Lydie que je ne peux que vous recommander, et ça a été le coup de foudre. Voici donc un autre de ses albums, La baleine bibliothèque, illustré par Judith Vanistendael et publié en 2021. J’avoue, au départ, c’est le titre qui m’avait attirée 😀

Résumé : Quelque part entre les eaux du roman graphique et celles du livre jeunesse, Zidrou et Judith Vanistendael nous entraînent dans le ventre d’une baleine qui abrite une bibliothèque.
Et nous narrent sa rencontre avec un postier maritime qui aime les histoires qui finissent bien.
Une ode à la lecture sensible et poétique qui nous raconte la vie, la mort et l’éternité.
Et touchera tous les amoureux des belles lettres.
Lesquelles finissent toujours par arriver à bon port.

Mon avis :

Comme pour plusieurs BD pour lesquelles j’ai craqué au festival, l’appréciation du dessin et des graphismes s’est faite petit à petit ; pas un coup de coeur, mais une découverte en douceur, renforcée par la tendresse de l’histoire. C’est très coloré, plein de vie, les illustrations servent à merveille le texte et son message.

Entre le courrier qui relie les gens et les livres qui les font s’évader, l’album conjugue deux idées très belles. Notre facteur part tous les jours en mer pour délivrer son courrier pendant que sa femme enceinte attend son retour. Un jour, il croise la baleine bibliothèque qui adore lire et abrite une véritable bibliothèque avec étagères et tout le tralala dans son ventre. Véritable grand-mère pour les poissons, elle leur lit régulièrement des histoires au fond de l’océan. Humain et baleine se lient d’amitié, échangent des livres et font découvrir à l’autre ce qu’il ne peut connaître.
Outre ses rencontres avec ce mammifère exceptionnel, on suit aussi la vie de notre facteur, bientôt papa. On découvre des petits moments d’intimité et de partage avec sa femme, leur joie et leur bonheur à la naissance de leur bébé, et tout ce qu’ils ont à lui transmettre. Bien entendu, les livres font partie du lot 🙂

Evidemment, l’univers de la pêche et l’océan ne font jamais très bon ménage. La fin de l’histoire est aussi belle que triste et introduit les thèmes du deuil, de la pêche à outrance, mais aussi de l’écologie et de l’espoir. La poésie des mots et des quelques dialogues rend le texte encore plus beau ! Le parallèle entre les poissons et les livres papier, la vie maritime et la vie de l’esprit, est vite évident ; avec cette double lecture, la BD peut être appréciée aussi bien de plus jeunes que des adultes.

La chronique sera courte aujourd’hui, mais je vous ai dit l’essentiel : le reste, il vous faut le découvrir et le ressentir par vous-même ! Pour moi, ce fut une très belle découverte et j’espère que je pourrai la partager avec vous ❤

Publicité

"

  1. J’aimerais bien découvrir cette BD, je sens qu’elle me plairait, même si ce ne serait pas forcément un coup de cœur – au moins une belle découverte, je pense, à lire ton retour 😊

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s