Blue au Pays des Songes

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ! Incroyable mais vrai, j’arrive a trouver mon rythme avec le nouveau boulot et même à gagner un peu de temps. Bon, j’ai toujours des moments de panique et de stress parce que c’est moi, fidèle au poste d’angoissée, mais je commence à émettre les prémisses de l’idée de l’hypothèse de la possibilité que je m’en sorte bien et que je fasse du bon boulot ^^’

Nouvelle chronique littéraire ! Cette fois-ci je vous présente une BD que j’ai découvert complètement par hasard, mais pas au festival d’Angoulême cette fois ! Je vous avais d’ailleurs déjà présenté les premières pages, que vous pouvez retrouver sur le site de Bedetheque : il s’agit de la série Blue au Pays des Songes de Davide Tosello. Avec trois tomes sortis depuis 2020, la série est toujours en court ; on a déjà un premier « cycle » qui s’achève avec la fin du tome 3, mais je meurs quand même d’envie d’avoir le tome 4 😀

Résumé : Blue est une petite fille comme les autres : elle aime rêver, sa maman, les matinées au soleil et prendre son petit-déjeuner. Mais le jour où un avion en papier vient frapper la fenêtre de sa chambre et qu’elle reçoit un colis à son attention, sa vie bascule… La voilà propulsée dans un monde de ténèbres où le gardien d’une forêt malveillante a emprisonné les songes et leurs propriétaires. Afin de sauver sa mère et le reste de la population, Blue va devoir partir à l’aventure et, de sa rencontre avec une foule de créatures magiques et bigarrées, trouver un moyen d’affronter ses propres peurs pour rendre leurs rêves aux gens…
Pour son premier livre, Davide Tosello nous embarque dans un périple digne d’Alice au pays des merveilles, mêlant la féérie baroque de Tim Burton à la modernité graphique des récentes productions Pixar. Une allégorie sur l’enfance et les rêves portée par une héroïne touchante et attachante.

Mon avis : Coup de ❤

Gros gros coup de coeur pour moi, et pour ma voisine à qui j’ai prêté la série ^^ Déjà, les dessins sont très agréables, pleins de couleurs, de détails et de vie. Même dans les moments les plus terribles, il en ressort comme une sorte de douceur, une atmosphère qui vous plonge en transe pour mieux vous attirer dans l’histoire ; j’aurais du mal à l’expliquer, mais c’est la manière la plus fidèle que j’ai pour vous dire mon ressenti !

Avec des références comme Alice au Pays des Merveilles pour le titre, Tim Burton dans le résumé (même si on le mentionne un peu trop facilement dès qu’un bouquin sort de l’ordinaire…), et des playlist musicales pour chaque album, ça partait très très bien pour moi et ça s’est confirmé !
L’histoire m’a tout de suite plu : on découvre Blue, une jeune fille traumatisée suite à la disparition de son père dans une tempête, à tel point que mettre un pied hors de chez elle est une épreuve et une source de terreur. Or son refuge se fait tout à coup envahir par une forêt prédatrice qui essaye de l’absorber, capturant sa mère au passage. Obligée de fuir, Blue n’a plus le choix. Elle doit affronter ses peurs, continuer d’avancer pour trouver le moyen de repousser la forêt ; le monde qui l’attend est étrange, magique et parfois malsain, mais elle trouve des compagnons tout aussi étranges pour la soutenir ! Blue a tout ce qu’il faut en elle, mais elle doit le comprendre…

Pas besoin de vous faire un dessin, Blue tombe dans son propre terrier du lapin blanc. L’univers de songes qu’elle découvre est tout à la fois merveilleux et dangereux, loufoque et surtout lourd de symboles. Les métaphores sont évidentes, on comprend très vite que Blue voyage aussi bien dans ce monde que dans son propre esprit. Chaque lieu est une étape clé pour lui permettre de surmonter la forêt, qui selon moi est la représentation de ses propres peurs qui menacent de prendre le dessus sur elle. Première étape : Sad City, une ville où tout se monnaye avec des larmes dont la qualité va dépendre de votre chagrin. En échange, vous pouvez demander ce que vous voulez, mais encore faut-il trouver cette ville ! En chemin, elle va croiser tout un tas de personnages hauts en couleurs, grotesques, terrifiants ou adorables : par exemple une minuscule baleine dans son bocal, dont la lumière protège et encourage la jeune fille, ou encore une sorcière à cigare et un escargot géant qui vont se dresser sur sa route.

On s’attache aussitôt à Blue, petite fille vulnérable mais pas pleurnicharde pour autant. Dès le début on voit qu’elle n’est pas simplement apeurée, ce qu’elle a sont de vraies phobies qui la tétanisent littéralement, elle aura besoin de tout son courage pour faire ses premiers pas. A mesure qu’elle cherche son chemin, elle se découvre aussi plus forte qu’elle ne le pensait. Le récit se nourrit aussi bien de ses souvenirs que de son imaginaire, on peut le voir à de menus détails comme ces feuilles blanches qui s’échappent mystérieusement de sa tête à chaque fois qu’elle arrive dans un nouveau lieu ou croise un personnage. J’ai beaucoup aimé MJ aussi, un tout petit bonhomme qui lui vient en aide et qui veut aller à Sad City pour demander des centimètres en plus et réaliser son rêve d’être basketteur ^^

Bref, le premier tome m’a énormément plu et les deux suivants n’ont fait que confirmer le coup de coeur avec de nouveaux personnages, de nouveaux lieux, de nouveaux songes et une héroïne qui fait peu à peu son chemin ❤ J’ai énormément d’amour pour Blue, j’ai hâte de lire la suite de ses aventures. Hormis quelques passages assez sombres dont je laisse l’appréciation aux parents, je pense que la BD convient aussi bien aux enfants qu’aux adultes, car il y a clairement deux niveaux de lecture entre l’aventure de Blue et la façon dont chaque élément peut être interprété. Et je vous encourage vivement à découvrir les playlists donnés par l’auteur, ce sont des musiques très douces, idéales pour vous détendre ou en fond sonore avec la BD ou toute autre lecture ^^ J’ai combiné les 3 playlists de chaque tome via Spotify (plus pratique que Youtube), donc si vous avez l’appli, cliquez ici pour les découvrir 😀

"

  1. Je ne connaissais pas et, maintenant, j’ai très envie de découvrir cette série à mon tour ! J’espère en avoir l’occasion (et les couleurs et les dessins ont l’air vraiment beaux).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s