Green Snake

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ^^ En fait, mon petit rhume de la dernière fois s’est avéré être notre ami à tous le covid ! J’étais pas encore passée à la casserole depuis le début de l’épidémie, c’est désormais chose faite… ou du moins en train de se faire. Pas de perte de goût ou d’odorat (j’en suis très soulagée), pas de symptôme plus grave que ceux d’un bon gros rhume des familles. Un peu frustrée par contre, parce que j’ai dû m’isoler après même pas 4 jours de mon nouveau boulot, c’est rageant XD

Nouvelle chronique de film ! Ca faisait longtemps que je voulais vous en parler, le moment est enfin venu ^^ Voici le nouveau bébé des studios d’animation chinois Light Chaser et la suite de White Snake (qui étrangement ne sortira en France que dans quelque mois, la logique m’échappe), Green Snake ! On l’attendait avec impatience mon compagnon et moi, dès qu’on a pu le voir on a sauté dessus. Disponible sur Netflix, ne passez surtout pas à côté 😉 Le film reprend la légende du Serpent Blanc là où White Snake s’était arrêté, tout en prenant quelques libertés !

Résumé : Le film suit l’aventure du Serpent Vert Xiao Qing qui, en tentant de sauver sa sœur Xiao Bai (le Serpent Blanc) des griffes du moine Fahai, va se retrouver projetée sur Asura, un des cercles de l’Enfer qui reproduit un monde dystopique moderne. Entre autres personnages atypiques, elle y fera la rencontre d’un mystérieux jeune homme masqué qui va lui sauver la vie. N’ayant pour unique objectif que de retrouver sa sœur, Xiao Qing cherche à tout prix le moyen de revenir dans son monde.

Mon avis :

Comme pour Nezha Reborn et White Snake, les studios Light Chaser font encore une fois très fort en matière d’animation, c’est un vrai plaisir à regarder et un émerveillement de chaque minute 😀 Le film est également plein de surprises : si le premier volet avait pour cadre la Chine médiévale, le second s’inscrit d’entrée de jeu dans un univers plus dystopique. En revanche, on est toujours dans un univers magique, pour notre plus grand bonheur !

Pour rappel, voici la légende originelle du Serpent Blanc : un serpent doué d’esprit est un jour sauvé par un homme, à qui il promet de repayer sa dette dans cette vie ou dans une prochaine incarnation. Le serpent part méditer avec son compagnon, un autre serpent de couleur verte, pendant mille ans. Ayant acquis de nouveaux pouvoirs, ils prennent la forme de deux jeunes femmes et retrouvent l’homme qui a sauvé le serpent blanc, du moins sa réincarnation du moment. Le serpent blanc l’épouse, et lui apporte une grande prospérité. Elle tombe même enceinte, mais un moine de passage reconnaît en elle l’esprit non humain et décide de la chasser par tous les moyens. Les protestations du mari n’y font rien. Après plusieurs tentatives, le moine parvient à enfermer le Serpent Blanc dans une pagode géante ; elle n’en sera délivrée que plusieurs années plus tard, par son fils que le serpent vert aura sauvé et ramené à son père.

Le premier film, White Snake, s’était arrêté au moment où Xiao Bai, accompagnée de Xiao Qing, retrouve enfin son amant dans une autre réincarnation. Au début du second film, on comprend qu’elle a continué à le retrouver au fur et à mesure des réincarnations ; l’intrigue débute alors qu’elle essaye de s’opposer au moine qui a kidnappé son mari. Malheureusement, Xiao Bai perd et se fait enfermer dans la pagode. Quant à Xiao Qing, le moine l’envoie dans un des cercles de l’Enfer nommé Asura, où sont enfermées les âmes incapables de se défaire de leurs obsessions ; et si je dis « les âmes », c’est parce qu’il n’y aura pas que des humains ! Xiao Qing y croisera également des hommes-oiseaux, des hommes-buffles, etc. Tous se regroupent en clans et luttent pour survivre, voire pour prendre le contrôle de ce monde. Asura est un univers petit mais dangereux, parcouru de calamités. Les âmes de plusieurs époques s’y retrouvent, c’est pourquoi il a l’aspect d’une gigantesque ville avec des gratte-ciels en ruine. Pour le quitter, les âmes sont obligées d’abandonner ce à quoi elles tiennent le plus et qui les obsède, mais Xiao Qing refuse de renoncer à libérer sa soeur…

Le film vous en met plein la vue, les figures issues du folklore chinois sont légion, mais heureusement on comprend sans trop de problèmes ^^ La touche d’originalité est, comme pour Nezha Reborn, de voir ces figures mêlées à notre monde moderne. Le premier film se concentrait sur Xiao Bai, mais ici c’est Xiao Bing l’héroïne. Là où sa soeur est douce et bienveillante, Xiao Bing est plus agressive et impulsive. Pour elle, l’homme que sa soeur a choisi est un faible qui n’a pas su la protéger ; c’est pourquoi elle pense que seul un homme fort est digne d’être aimé. Tout au long de l’histoire, on va la voir gagner en nuances et revoir ses positions, sans pour autant se départir de sa détermination et de sa force. Les péripéties qu’elle va traverser seront autant d’épreuves. Et pour mon plus grand bonheur (et surtout de mon compagnon qui surkiffe le personnage), on retrouve la démone-renard du premier opus, qui a décidé de déplacer son commerce dans l’outre-monde XD
On va retrouver de nombreux thèmes-clés : la réincarnation, la remise en cause de nos propres émotions, le lien qui existe entre deux personnes, la perte de souvenirs également. Tous sont abordés avec beaucoup de subtilité, même si parfois c’est un peu dur de raccrocher les wagons pour élucider certains twists du scénario ^^’ Le seul point négatif que je pourrais citer, c’est au tout début, quand Xiao Bai se fait enfermer dans la pagode : on dirait un énorme faux raccord ! Premier plan, elle est en train de se faire entraîner et Xiao Qing tente de la retenir, second plan pouf ! Elle a un bébé dans les bras qu’elle tend à sa soeur avant d’être complètement enfermée. Normal. L’accouchement le plus rapide de l’histoire !

Bref ! Un très bon film, assez différent du premier, peut-être légèrement moins bon aussi mais pas de grand chose 🙂 On a passé un super moment à le regarder avec mon copain, et on vous souhaite de le découvrir aussi, si possible après White Snake bien sûr ^^

"

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s