Miss Pérégrine et les Enfants Particuliers #5 : La Conférence des Oiseaux

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ^^ Il est possible que je doive bientôt refaire une pause dans les articles, mon poignet recommence à me faire mal… Je vous jure que ça m’énerve, mais alors bien comme il faut. Je vous tiens au jus !

Nouvelle chronique littéraire ! On continue la série Miss Pérégrine et les Enfants Particuliers de Ransom Riggs avec le cinquième volume : La Conférence des Oiseaux ! La nouvelle aventure entamée par le tome 4 m’avait beaucoup plu, c’est une toute nouvelle dimension du monde des particuliers qui s’ouvre à nous et j’ai hâte de voir où ça nous mènera ^^ N’hésitez pas à lire mes chroniques des tomes précédents, et à découvrir la série si ce n’est pas encore fait 🙂

Résumé : Alors que Jacob et Noor se remettent de leurs émotions après avoir échappé au clan de Léo, un nouveau danger se profile. Une sombre prophétie menace le monde des particuliers, et Noor a un rôle primordial à jouer. Jacob et les enfants particuliers vont devoir s’armer de courage afin d’empêcher le monde de sombrer dans le chaos. Pour cela, ils partent à la recherche de mystérieux objets, qui, mis entre de mauvaises mains, pourraient se révéler funestes. Pendant ce temps-là, Noor tente d’en apprendre plus sur son passé. Pourquoi ne se souvient-elle pas de son enfance ? Qui est cette énigmatique V. qui semble avoir eu une place importante dans sa vie ? Quel sera son rôle dans la prophétie des sept ?

Mon avis :

Je le redis à chaque fois, mais c’est un vrai plaisir que cette série illustrée avec des photos étranges ^^ En plus, on peut très bien les prendre comme de simples illustrations ou essayer de faire des hypothèses sur la façon dont elles ont réellement été prises 😀 Ca force le respect aussi pour les collectionneurs et les gens qui écument les brocantes pour trouver ces photos, c’est un sacré investissement.

On reprend l’histoire alors que Jacob a été plus ou moins désavoué par tout le monde, y compris ses amis les plus proches. Mais hors de question pour lui de renoncer à sauver Noor. Le monde des particuliers est au bord de la révolution, entre ceux les Estres, les particuliers qui ne veulent plus de la tutelle des Ombrunes et les conflits entre les différents clans américains. Le chaos semble imminent. Mais le plus inquiétant, c’est la mystérieuse prophétie qui concerne Noor et annonce le retour d’un terrible ennemi. Pour empêcher son retour, Jacob, Noor et les enfants particuliers doivent de nouveau parcourir les boucles et empêcher les Estres de collecter les éléments nécessaires au retour de leur maître. Le passé de Noor est la second pièce du puzzle, mais comment lui faire recouvrer la mémoire ?

J’ai à nouveau passé un super moment à lire ce tome. Les péripéties s’enchaînent, de même que les nouvelles découvertes du monde des particuliers, entre les pouvoirs et les lieux étranges : le village des lève-morts m’a beaucoup marquée ^^ J’ai bien aimé aussi découvrir le personnage de V, même si c’est très bref ; sa boucle temporelle est incroyable !
La quête pour découvrir le passé de Noor rejoint et complète aussi de Jacob pour en apprendre plus sur son grand-père ; en revanche, il commence à se détacher du modèle que Abe représentait pour lui, preuve de maturité. On le voit avec le fait qu’une nouvelle romance se noue entre Jacob et Noor, toutefois j’ai beaucoup aimé voir perdurer la complicité qu’il avait avec Emma. Noor quant à elle est rapidement très attachante ❤ Le personnage de Miss Pérégrine devient plus intéressant aussi car elle laisse apparaître des points faibles dans son armure : c’est une femme forte mais aussi une mère, à sa manière. Tous les enfants particuliers progressent eux aussi, mais j’avoue que le revirement du début envers Jacob m’a semblé un peu bizarre, en mode « je t’aime moi non plus ».

Petit point qui a son importance, au début je n’avais pas remarqué et il a fallu que je lise une critique sur Babelio pour que ça me revienne en mémoire : dans le tome 4, l’auteur mettait en place le fait qu’il existait un groupe d’humains normaux qui chassait les particuliers depuis l’époque de l’esclavage, une sorte de Ku Klux Klan. Eh bien ça passe complètement à la trappe dans ce tome :/ Peut-être que ça faisait trop à gérer, ce que je peux comprendre : il y a déjà beaucoup à faire et déjà dans le tome 4, j’avais l’impression que ça faisait beaucoup de protagonistes et d’intrigues « politiques », au sens où les Ombrunes ont fort à faire pour favoriser un monde particulier uni. Attention, je ne critique pas, je trouve ça passionnant ! Mais bon, c’est dommage d’ouvrir une piste pour au final la laisser inexploitée ^^’ Je me demande aussi ce que va devenir Jacob : son pouvoir lui permet de voir les Creux, mais s’il n’y en a presque plus, comment est-ce que sa particularité va être exploitée ?

Bref ! Un avant-dernier tome qui nous met sur des charbons ardents pour le grand final ! J’adore toujours autant cette série, ça va me fait tout bizarre une fois que je l’aurais terminée, mais j’ai hâte de savoir la fin et la réponse à toutes mes questions ^^

"

  1. Je te souhaite que ton poignet se remette bientôt 😘
    Comme toi, les photos m’ont attirée d’emblée. Je n’ai pas encore commencé cette série alors j’ai lu en diagonale ton retour mais c’est dommage que l’auteur n’arrive pas à conserver et faire prospérer toutes ses intrigues. Peut-être dans les tomes suivants ^^ En tout cas, ça donne envie !

  2. Pingback: Miss Pérégrine et les Enfants Particuliers #6 : Les désolations de l’Arpent du Diable | Coeur d'encre 595

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s