Premières lignes… #196

Par défaut

Nouveau dimanche, nouvelle découverte ! Je continue le rendez-vous que j’ai trouvé chez Book & share, et inauguré par le blog Ma Lecturothèque 🙂 Le principe de ce post est de prendre un livre chaque semaine pour vous en citer les premières lignes.

A l’est des montagnes du Matin s’étendait le merveilleux royaume de Landor. Les marraines fées s’y penchaient sur les berceaux des enfants royaux, les princes y épousaient des princesses. Quant aux dragons, qui vivaient à l’ouest des montagnes, ils ne s’y risquaient que très rarement. Les chevaliers n’avaient donc pas besoin de les combattre, et ils se contentaient d’astiquer leurs armures pour passer le temps. Oui, Landor était un royaume paisible et prospère.
Cendorine s’y ennuyait à mourir.
Elle était la plus jeune des sept filles du roi et de la reine. Ses soeurs étaient de ravissantes princesses aux cheveux d’or et au doux sourire. Cendorine n’était pas laide ; mais ses tresses d’un noir de jais, sa haute taille, ses grands pieds et son caractère de cochon faisaient le désespoir de ses parents.
Ils avaient pourtant engagé les meilleurs précepteurs et les plus parfaites gouvernantes pour lui enseigner tout ce qu’une princesse doit savoir : danser, broder, dessiner et faire la révérence. Hélas, Cendorine préférait descendre en cachette à l’armurerie du château pour prendre des cours d’escrime avec le maître d’armes !
Elle avait déjà douze ans quand son père s’en aperçut. Gentiment mais fermement, comme il convient à un roi, il lui fit remarquer :
« Une princesse ne se bat pas à l’épée, mon enfant !
– Ah ? s’étonna Cendorine. Et pourquoi ?
Tout aussi gentiment et tout aussi fermement, le roi déclara :
– Parce que ce ne sont pas des manières.
Et ce fut la fin des leçons d’escrime.
Quand Cendorine eut quatorze ans, sa mère découvrit qu’elle s’instruisait en secret avec le magicien de la cour. Elle convoqua aussitôt sa fille :
– Une princesse ne pratique pas la magie, mon enfant.
– Ah ? s’étonna Cendorine. Et pourquoi ?
– Ce ne sont pas des manières, dit la reine. Voilà pourquoi.
– Pas des manières, pas des manières ! bougonna Cendorine. C’est toujours la même histoire !
Mais ce fut la fin des leçons de magie.
Par la suite, Cendorine essaya d’apprendre le latin, la cuisine, la comptabilité et la jonglerie. En vain ! Chaque fois, on découvrait ses subterfuges et on le lui interdisait. Cendorine commençait à en avoir assez. Aussi, quand elle eut seize ans, elle fit appel à sa marraine fée.
Celle-ci apparut dans un nuage de fumée bleue, qu’elle chassa gracieusement de la main, et s’exclama :
– Ma chérie, ce ne sont pas des manières ! J’ai horreur d’être dérangée à l’heure du thé ! Sache qu’une princesse ne peut convoquer sa marraine fée que si son bonheur en dépend.
– Justement, répliqua Cendorine, mon bonheur en dépend.
– Je vois, dit la fée avec un sourire entendu. Parle-moi de ce garçon.
– Il ne s’agit pas d’un garçon.
Une lueur d’intérêt s’alluma dans les yeux de la fée.
– Un enchantement, c’est ça ? Ne me dis pas que ce jeune homme a été transformé en crapaud, c’est un peu démodé ! De nos jours, les princes deviennent plutôt hérissons, paillassons ou…
– Il ne s’agit ni d’un prince, ni d’un enchantement !
– En ce cas, quel est le problème ? soupira la fée.
– Tout ! lâcha Cendorine. La danse, la broderie, les révérences… la vie de princesse, quoi !
– Voyons, ma chérie ! Tu es fille de roi, c’est ton destin !
– Eh bien, ça m’ennuie !
– Ca t’ennuie ! répéta la fée, consternée.
– Parfaitement, ça m’ennuie. J’ai envie de bouger, moi ! Je ne vais pas passer le reste de mes jours à écouter des ménestrels chanter la bravoure de mon papa, la noblesse de ma maman et les beaux yeux de mes grandes soeurs !

Publicité

"

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s