Stranger Case

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ^^ J’essaie de plus en plus de m’intéresser aux pratiques écolo et aux informations sur l’environnement. Pour être sincère, c’est pas réjouissant et j’en ressors souvent frustrée, inquiète ou avec une envie profonde de défoncer les portes des congrès internationaux pour briser des noix (et je parle pas des fruits). Au moins, j’en retire la motivation pour essayer de faire des trucs à mon échelle, mais ça reste quand même assez négatif : c’est pour ça que je suis très contente d’avoir trouvé une pépite, le compte Insta The Happy Broadcast ❤ Il est en anglais et je ne sais pas s’il existe un équivalent français, mais le compte répertorie toutes les bonnes nouvelles écolo ou sociales qui passent habituellement inaperçues à côté des gros trucs angoissants. Ca fait beaucoup de bien, je vous le conseille :3

81ksdtryrtl

Nouvelle chronique littéraire ! Aujourd’hui je vais vous parler d’un manga qui a été un vrai coup de coeur, et totalement par hasard en plus ! Mon copain cherchait un anime à regarder, il a choisi au pif In/Spectre, l’anime du manga Stranger Case. On a regardé, on a adoré, j’ai voulu lire les mangas et je suis tombée amoureuse ❤ Cependant, l’origine de tout, c’est une série de romans publiée à partir de 2011 au Japon et écrite par Kyo Shirodaira. L’adaptation en manga date de 2015 et est l’oeuvre de Chasiba Katase ; enfin, l’anime a quant à lui été produit en 2020 et il a eu suffisamment de succès pour qu’une seconde saison soit au programme. Ici je vais surtout me concentrer sur les mangas, mais sachez que l’anime est un pur régal et une adaptation plutôt fidèle ! Le premier épisode est disponible en VO sous-titrée sur Youtube, je vous mets le lien ici ^^ Peut-être qu’un jour je lirai les romans, mais pour l’instant je suis trop fan du manga pour renoncer à ses dessins 😀 L’histoire est très particulière, c’est même ce qui m’a séduite : c’est tout à la fois une romance, une histoire de fantômes et une enquête policière où l’on détricote complètement le crime pour reconstruire l’histoire ! J’espère que vous aimerez autant que moi 🙂 

Résumé : Kotoko Iwanaga, 15 ans, est tombée amoureuse de Kuro Sakuragawa après l’avoir aidé à l’hôpital. Cependant, il a déjà une petite amie et elle ne peut donc rien y faire. Deux ans plus tard, après l’avoir longuement observé, Kotoko voit que Kuro se retrouve seul et elle décide de l’aborder.
Leur conversation va finir sur l’enfance de Kotoko, qui, à l’âge de 11 ans, s’est retrouvée dans une forêt, entourée d’esprits en tous genres avec qui elle a conclu un pacte : devenir leur déesse de la sagesse. En effet, les yôkais, ayakashis et autres esprits japonais possèdent une intelligence peu développée et demandent alors des conseils à Kotoko. En échange, ils aident la jeune fille dans d’autres tâches. Mais lors de sa « nomination », elle a également perdu son œil droit et sa jambe gauche.
Intrigué et embarqué un peu malgré lui, Kuro va lui aussi révéler son secret, si terrifiant que tous les esprits fuient à sa vue. C’est ainsi que va commencer leur duo pour combattre et aider les esprits de ce monde !

Mon avis : Coup de ❤ ! 

unnamed

Commençons par le commencement : les dessins sont géniaux ❤ Les couvertures des différents tomes du manga sont vraiment belles, les dessins à l’intérieur sont aussi simples qu’efficaces, et contribuent à créer tour à tour des atmosphères douces, drôles, inquiétantes, tendues,… C’est beau, tout simplement, à la fois intrigant, palpitant et incroyablement reposant. On suit l’action et les mouvements sans jamais être perdus, les visages sont expressifs, les quelques combats sont géniaux et les différents raisonnements logiques de Kotoko (qui vont tenir une place importante) sont rendus très clairs par le manga ^^ 

Alors qu’est-ce que c’est que ce manga ? C’est assez compliqué à résumer tant les inspirations sont différentes. Pour commencer, nous avons Kotoko, cette étrange jeune fille qui a tendance à faire beaucoup moins que son âge. Elle est mignonne, vive et surtout redoutablement intelligente. Mais le plus important, c’est qu’elle est devenue la déesse de la sagesse des esprits, perdant au passage (et tout à fait volontairement) sa jambe et son oeil : en effet, dans les différentes mythologies autour du monde, les dieux ayant la sagesse pour attribut ont souvent un oeil ou une jambe en moins, une perte nécessaire pour acquérir la connaissance suprême. N’allez pas croire que Kotoko va être une demoiselle en détresse cependant : elle n’hésite pas à foncer au coeur de la mêlée si nécessaire ! 
Depuis longtemps, Kotoko est amoureuse de Kuro : lorsque ce dernier rompt avec sa petite amie, elle y voit une chance à saisir ! Mais Kuro est justement insaisissable, avec un caractère si posé qu’il en aurait presque l’air froid : il est complètement l’opposé de Kotoko sur ce point ^^ Le hasard veut que lui aussi cache un secret étrange et sanglant, qui le rend indifférent au danger. Peu à peu, un couple se forme, avec des scènes touchantes et souvent hilarantes car Kotoko est prête à tout pour l’avoir dans ses bras, et dans son lit aussi tant qu’à faire XD 

9782811642020_pg

En parallèle de ce couple excentrique et adorable, il y a les esprits. La plupart du temps, ils sont pacifiques et ne cherchent qu’à vivre leur petit train-train, en comblant Kotoko de témoignages d’affection et de vénération. Mais parfois, ils ont des problèmes ou causent des problèmes : c’est là que notre héroïne intervient. Ce peut être une énigme insoluble qui les intrigue, un autre esprit devenu violent, ou des conflits entre humains et esprits. Et il ne suffit pas toujours de se battre pour parvenir à une solution : bien souvent, Kotoko doit déployer toute sa ruse et sa subtilité pour mettre au point une explication qui convienne à tous, quitte à inventer au lieu de se contenter d’une vérité imparfaite et incomplète ; mais là où ses raisonnements sont fabuleux, c’est que chaque détail est pensé minutieusement, on se prend au jeu pour chercher la petite bête et on se sent pousser une âme de logicien ^^ Elle-même fait preuve d’une maîtrise diabolique.

Là où ce manga est vraiment génial, c’est que j’y retrouve une facette de la culture japonaise que j’adore : leur folklore fait que les esprits ne sont ni tout à fait bons, ni tout à fait mauvais, ils suivent leur nature. Ce qui nous paraîtrait bizarre ou complexe est au final très simple, pragmatique même. Mais il y a aussi une complexité et une subtilité fascinantes dans le scénario et les caractères des différents personnages, sans pour autant tomber dans un discours trop sérieux ou dépourvu d’émotions. Les méchants sont aussi surprenants que menaçants, je me suis régalée. J’aime comprendre la logique brillante de Kotoko, j’adore voir le couple qu’elle forme avec Kuro, et je suis sur un petit nuage dès qu’on touche aux esprits 😀 
Le mélange des genres est dosé à la perfection, ce qui donne une histoire originale et ultra prenante 😀 Cette série c’est vraiment mon petit doudou, j’y retrouve tout ce que j’aime dans une seule oeuvre : tendresse, fantômes, intrigue machiavélique, humour… que demande le peuple ❤ 

J’espère que j’ai pu vous donner envie de lire Stranger Case, il n’est pas très connu mais c’est une pépite qui ne demande qu’à être découverte ^^ Actuellement, 13 tomes sont sortis en France et au Japon ils en sont au 14ème, la série se poursuit. Si vous préférez, vous pouvez regarder l’anime, ou encore lire les romans qui ont donné naissance à cette merveilleuse histoire ! Mais surtout ne passez pas à côté ❤ 

stranger-case-10

"

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s