Déracinée

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ! Je commence mon stage au Village du Livre de Sablons, vous connaissez ? C’est un endroit très particulier, un mix entre un musée, un cabinet de curiosité et une librairie : surtout de vieux livres, mais il paraît que c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes 😉 Ils ont rénové de vieux silos d’usine pour entreposer les livres et le bâtiment en pierre est magnifique, il y a même des expositions ^^

Nouvelle chronique littéraire ! Aujourd’hui je vous propose un livre qui m’a très longtemps fait de l’oeil, je le voyais encore et encore sur la table des nouveautés (pour sa sortie poche) de la librairie, et finalement, enfin, par un beau jour, j’ai craqué. Voici Déracinée de Naomi Novik, un roman de fantasy sorti en 2018 en France. C’est un one-shot, une qualité suffisamment rare pour être appréciée 🙂 Je ne savais absolument pas dans quoi je me lançais, mais je ne regrette absolument pas : c’est un coup de coeur ❤

Résumé : Depuis toujours, le village de Dvernik est protégé des assauts du Bois – une forêt maléfique douée d’une volonté propre – par le «Dragon», un puissant magicien. Celui-ci, en échange de ses services, prélève un lourd tribut : à chaque génération, la plus jolie jeune femme de la communauté disparaît dans sa tour. Cette année, c’est Kasia qui sera choisie. Forcément, c’est la plus belle, la plus populaire. Personne n’en doute, et encore moins Agnieszka, qui n’a jamais voulu de cet honneur. Mais les choses ne vont pourtant pas se passer comme prévu, et Agnieszka va découvrir un monde au-delà de l’entendement…

Mon avis : Coup de ❤ ! 

Rien que la couverture me donnait très envie. J’aime énormément ce style de dessin, stylisé et en même temps très évocateur avec des couleurs très agréables à l’oeil. On peut voir la tour surplombant les Bois menaçants, et son ombre qui se prolonge jusqu’à l’une des maisons du village en contrebas, probablement celle d’Agnieszka (d’ailleurs, je précise ici que ça se prononce « Agniechka », le roman s’inspirant beaucoup de légendes d’Europe de l’Est, et donc de prénoms qui vont avec).

Oh la la. Oh lalala LALA ❤ Il y a tellement à dire et je ne sais même pas par où commencer pour vous dire à quel point j’ai adoré ce livre. L’écriture est fluide et prenante, Naomi Novik a vraiment une très jolie plume. Mais c’est surtout l’univers qui m’a captivée, de la vraie bonne heroic-fantasy comme je les aime, avec de la magie, des créatures menaçantes et une forêt effrayante. La région où vit Agnieszka est bordée par le Bois, une forêt profonde et maléfique, d’où sortent régulièrement des créatures dangereuses qui enlèvent les gens et répandent des miasmes. Heureusement, tous sont sous la tutelle du Dragon, le plus puissant magicien du royaume. C’est un bon suzerain, peu présent mais toujours là lorsqu’il s’agit de protéger les villages des créatures du Bois tout proche. Sa seule exigence : tous les dix ans, il emmène une jeune fille choisie parmi toutes celles des villages alentours, obligatoirement née entre octobre et novembre. Dix ans plus tard, lorsque la jeune fille revient, elle est richement vêtue, mais elle ne reste pas au village : toutes cherchent rapidement à quitter la vallée pour s’installer ailleurs. Les rumeurs courent sur ce que le magicien leur fait, bien que toutes les jeunes femmes assurent que le magicien ne les a jamais touchées.

Or, cette année le Dragon va venir choisir une jeune fille. Agnieszka et sa meilleure amie Kasia sont dans la bonne tranche d’âge, mais tout le monde a toujours cru que Kasia serait choisie. Elle est belle, intelligente, courageuse. Agniezska quant à elle est une sorte de sauvageonne, obstinée et incapable de rester propre sur elle même avec la meilleure volonté du monde. Contre toute attente, c’est pourtant elle que le magicien choisit, à regrets semble-t-il. Ni une ni deux, la voilà enfermée dans la tour à servir les repas de cet homme étrange. Epuisée et désespérée d’être coupée des gens qu’elle aime, Agnieszka comprend à peine lorsque le Dragon essaye de l’initier à la magie, mais c’est pourtant pour cela qu’elle est ici et pas Kasia : Agniezska est une sorcière et la loi du roi est formelle, tous ceux qui ont le don doivent être éduqués. La jeune fille n’a pas le choix : car dehors, le Bois gagne lentement du terrain, engloutissant terres et humains. Doué d’une volonté propre, il complote et avance ses pions pour monter les hommes les uns contre les autres, répandre la folie et faire couler le sang.

Le récit est prenant du début à la fin. Vous trouvez que ce que je viens de vous dire est prometteur ? Et encore, ce n’est que le début ! Vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer, vous pouvez me croire : j’ai vraiment eu du mal à lâcher le livre tant il y avait de péripéties et de rebondissements. Rien que la conception de la magie est follement intéressante : le Dragon et les autres sorciers sont adeptes d’une magie très codifiée et ordonnée, mais Agnieszka la pratique d’une toute autre manière. Sa magie à elle lui vient instinctivement, sans suivre de schéma préétabli. Cette grande liberté lui donne accès à une puissance phénoménale selon son état d’esprit, et aussi lui permet de lier sa magie avec d’autres sorciers pour combiner des sorts plus complexes. Pour le Dragon qui est presque maniaque tant il aime l’ordre et la beauté, Agnieszka est une catastrophe ambulante XD Maladroite, toujours sale, et en plus dotée d’une magie qui n’en fait qu’à sa tête ! J’ai adoré ^^

Vous l’aurez peut-être déjà compris, mais j’adore le personnage d’Agniezska. C’est une vraie sauvage, toute de franchise et de spontanéité, qui ne manque ni de courage ni de volonté. Elle est profondément attachée à sa vallée et à sa famille, ce qui la rend touchante, et déterminée à sauver les siens envers et contre tout. Elle a une compréhension instinctive, presque intime du Bois. Elevée avec les légendes et les chants populaires, autant vous dire que lorsqu’elle doit se rendre dans la capitale du royaume et interagir avec du beau monde (car oui, elle devra passer par là), c’est une catastrophe : elle ne connaît ni les convenances, ni l’hypocrisie qui est de mise. La désillusion est sévère. Le prince Marek en particulier semble incarner tous les excès : bien qu’il soit courageux et tout dévoué à sa mère, il est aussi méprisant, têtu jusqu’à la stupidité et brutal. Mais le duo qu’Agnieszka forme avec le Dragon est juste génial : diamétralement opposés, ils se complètent l’un l’autre de manière très agréable :3 Il a un sale caractère et est très attaché à l’ordre, mais le fond n’est pas mauvais, c’est assez marrant de voir comment Agniezska le fait régulièrement tourner en bourrique 😀
En revanche, j’étais un peu déroutée concernant le développement du personnage de Kasia : elle m’intéresse d’autant plus XD Elle occupe une place importante pour Agnieszka, elle est présente tout du long dans l’histoire et elle joue un rôle-clé, mais je la trouve un peu trop silencieuse. Un tout petit peu plus de développement, juste de quoi lui permettre de s’exprimer un chouïa de plus, et ça aurait été parfait ! En plus, on voit que c’est un personnage badass, c’est une vraie combattante ; et surtout, elle se cherche autant qu’Agnieszka puisque son destin, celui d’être une des filles du Dragon, a été complètement chamboulé.

La chronique commence à se faire longue, mais je tiens à dire que j’ai vraiment adoré la fin. Ce petit twist final, les révélations de dernière minute qui mènent à un dénouement comme je les aime, c’est à ronronner de satisfaction 😀 Je ne veux pas trop vous en dire sous peine de vous spoiler le tout, mais le Bois et l’entité qu’il abrite sont des antagonismes de classe suprême !

Pour conclure, un roman qui m’a passionnée du début à la fin, une aventure épique, magique, violente et badass comme je les aime, au coeur d’une nature sombre et complexe. A lire absolument ❤

"

  1. J’ai lu « La Fileuse d’Argent » de l’auteure et ça a été un pur coup de cœur, un univers fabuleux, d’une richesse extraordinaire 😍 Alors, ton avis sur ce roman ne m’étonne absolument pas !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s