The Haunting of Bly Manor

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ^^ Toujours en recherche d’emplois et en révisions, j’ai vraiment hâte que le concours soit passé pour pouvoir souffler un peu et faire ce qui me chante de mon temps libre. Je commence à retomber dans la spirale de la prépa où je culpabilise dès que je fais quelque chose qui n’est pas prévu au planning… Je me demande comment on recrute les bibliothécaires dans les autres pays, quelqu’un sait ?

Nouvelle chronique, et cette fois-ci il va s’agir d’une série ! Plus exactement la deuxième saison d’une série Netflix, The Haunting. Basée sur le même modèle que American Horror Story, le principe de chaque saison est de proposer un nouvelle histoire de maison hantée, avec parfois des acteurs qui reviennent d’une saison à l’autre, mais dans la peau d’un autre personnage. La première saison, The Haunting of Hill House, est sans problème dans mon top 3 de mes séries préférées, foncez la voir si ce n’est pas encore fait ❤ J’avais donc extrêmement hâte de découvrir la saison 2, The Haunting of Bly Manor, réalisée par Mike Flanagan et librement adaptée d’une nouvelle de 1898, Le Tour d’Ecrou de Henry James. Je vous laisse avec la bande-annonce 😉

Résumé : Dani Clayton, une jeune institutrice au passé trouble, est engagée pour veiller sur Flora et Miles, deux orphelins vivant dans un manoir isolé en pleine campagne. Les enfants, comme tous ceux qui vivent dans la demeure, cachent un terrible secret qui ne va pas tarder à bouleverser la vie de la nouvelle employée. Peu à peu, d’effrayantes apparitions viennent la hanter.

Mon avis : 

J’ai été ravie de retrouver les acteurs de la première saison, ils ont encore une fois été bluffants dans leurs rôles ! La mise en scène et les décors sont toujours aussi beaux, et ce nouveau manoir hanté remplit toutes ses promesses ^^ Seul petit bémol au tableau, la saison met un peu de temps à vraiment démarrer, les premiers épisodes plantent surtout le décor avant que l’on soit vraiment confronté aux choses sérieuses. Mais ce point mis de côté, c’est réellement le seul défaut que je trouve à la saison, tout le reste est… parfaitement splendide 😉

Nouvelle saison, nouveau manoir, nouvelle famille ! Cette fois-ci, nous suivons l’histoire de Dani Clayton, une jeune femme hantée par un fantôme et de terribles souvenirs. Pour fuir son passé, elle se réfugie en Angleterre et accepte un poste de gouvernante au manoir de Bly. Elle doit s’y occuper de deux enfants orphelins, Flora et Miles, après la mort de leur première gouvernante. Les enfants n’ont plus pour seule famille que leur oncle, mais celui-ci a été profondément troublé par la mort de son frère et de sa belle-soeur, et il passe son temps enfermé dans son bureau en ville pour mieux éviter son neveu et sa nièce. Les enfants accueillent Dani avec joie, mais bien vite elle s’aperçoit qu’ils semblent cacher quelque chose. Un secret à propos de Bly Manor. Dani va comprendre, trop tard, que son fantôme n’est pas le seul qui existe à Bly, et que les murs du manoir sont remplis de fantômes et de souvenirs douloureux…

Cette saison est très différente de la première : dans The Haunting of Hill House, l’épouvante et le malaise sont présents dès le début, les fantômes sont angoissants et le manoir est une maison aussi solennelle que cauchemardesque. Dans The Haunting of Bly Manor, l’épouvante est bien moins présente, en revanche l’histoire est tragique à souhait. Certes, les fantômes peuvent se révéler effrayants, mais moins parce qu’ils sont des fantômes que parce qu’ils sont désespérés, déboussolés et plein de ressentiment. Le scénario est très différents aussi, mais tout aussi excellent, et l’épisode 8 en particulier m’a bouleversée ❤ Autre petite différence, cette fois-ci l’histoire a une narratrice ! Je n’ai pas écouté avec la voix originale, mais la voix française, celle de Marjorie Frantz, est très belle et correspond parfaitement à une voix de conteuse ! Comme dans la première saison, il y a quelques petits twists qui vous retournent le cerveau ^^

Quant aux personnages, j’avoue avoir eu besoin d’un peu de temps pour apprécier Dani : secrète et timide, on ne s’attache pas tout de suite à elle, mais son fantôme la rend intéressante et on a hâte d’en savoir plus ! Les enfants sont assez… bizarres ^^’ Ils s’expriment tous les deux avec un langage très soutenu, ce qui est parfois déroutant. Si tout le monde ignore ce qui se passe dans le manoir, eux ont l’air d’être parfaitement au courant, en particulier la petite Flora. Miles est plus renfermé, parfois agressif et malaisant. En revanche j’ai tout de suite aimé les trois autres habitants du manoir : la jardinière Jamie avec son petit côté ours mal léché, le cuisinier Owen qui est juste adorable, et l’intendante Hannah surtout ! C’est le genre de personne avec qui on se sent tout de suite à l’aise :3 Mention spéciale pour le personnage de Peter Quint, aussi cruel qu’il a souffert lui-même, on le méprise et en même temps on ne peut pas s’empêcher de ressentir une certaine sympathie. Mais celle qui les défonce tous, la reine de cette saison, c’est sans hésiter Viola, notre fantôme sans visage ❤

Bref, une nouvelle saison que j’attendais avec impatience, sans m’attendre à tout ce que j’allais voir ! Je vous recommande une nouvelle fois The Haunting, et je vous invite à regarder les deux saisons, ce sont des petits bijoux toutes les deux, chacun à leur façon :3

"

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s