Les Portes de la Mort #7 : La Septième Porte

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ^^ Il est encore un peu tôt pour le dire, mais joie, il se peut que j’aie bientôt un appart ! Tout le mérite en revient à mon père, il s’est occupé de tout parce que mon travail et surtout mes temps de trajet ne me permettaient pas de faire les visites ou les recherches : je suis donc une authentique assistée sur ce coup-là ^^’ Ca me mets un peu mal à l’aise de n’avoir rien fait mais je lui suis extrêmement reconnaissante ❤ , pour la première fois je vais jongler entre salaire et loyer, comme un « adulte responsable ». Alors dites-moi : c’est normal que je me sente moins adulte que jamais ? ><

Nouvelle chronique littéraire ! Vous l’attendiez et j’avais hâte de savoir le fin mot de l’histoire, voici le septième et ultime tome de la série Les Portes de la Mort ^^ Tracy Hickman et Margaret Weis m’ont embarquée pendant 7 tomes sans faillir, et voilà le moment de conclure cette lecture avec ma chronique de La Septième Porte ! N’hésitez pas à lire les chroniques précédentes en cliquant sur les liens ^^

Résumé : L’univers est devenu un piège : le Nexus vient d’être incendié par les Dragons-Serpents ; les Patryns, refoulés dans le Labyrinthe, luttent pour ne pas s’y laisser enfermer.
Quant au Seigneur du Nexus, il est à Nécropolis et veut savoir où est la Septième Porte. Mais ni Haplo, torturé à mort, ni Alfred ne passent aux aveux. Car Haplo a un plan, et Alfred le connaît : il communique encore avec le corps inerte de son vieil ami. Quand la bataille finale s’engage, l’enjeu n’est pas seulement la victoire, mais la place qu’occuperont les combattants à l’instant où sera détruite la Septième Porte.
Certains auront l’avenir devant eux. Quant aux autres, eh bien… il leur restera l’éternité pour y penser.

Mon avis : 

Délicate cette couverture ^^ Elle n’est pas aussi épique que les précédentes, mais il y a pas mal d’éléments à voir. Entre les arches de pierre, on devine les éléments des différents mondes que l’on peut atteindre via la Septième Porte : les quatre mondes élémentaux, mais aussi le Labyrinthe, le Vortex et le Nexus. J’ai des doutes par contre sur l’identité du personnage : pas Alfred ça c’est sûr ; peut-être Haplo ou Xar ?

J’ai dévoré ce dernier tome comme les précédents ! C’est aussi le plus court de la série, alors c’est allé vite ^^ Que d’émotions mes aïeux ! L’intrigue reprend alors que Haplo est au bord de la mort, et Alfred toujours aussi indécis sur lui-même et sur ce qu’il convient de faire. Les Patryns luttent pour ne pas se retrouver enfermés à jamais dans le mortel Labyrinthe aux créatures infernales qu’ils ont mis des générations à quitter. Les Sartans tentent de s’échapper et de reprendre le contrôle qu’ils ont perdu depuis longtemps. Les quatre mondes élémentaux commencent enfin à fonctionner comme ils le devaient, et les trois races d’elfes, d’humains et de nains commencent à vivre en paix. Cet équilibre fragile peut se perpétuer, comme il peut voler en éclat, selon celui qui atteindra en premier la Septième Porte et comprendra ses secrets.

La fin est excellente, et rassemble tout ce que la série a patiemment développé. Trois idées en particulier ressortent. Tout d’abord il y a l’Onde, que l’on découvre dès le premier tome. Cette onde est comme une vague qui va et vient le long de la ligne temporelle, chaque intersection provoquant un changement majeur. La magie des Sartans et des Patryns vise à manipuler l’Onde pour provoquer ces changements, mais ce qu’ils ne peuvent éviter, c’est que l’Onde va immanquablement corriger son déséquilibre à la prochaine intersection. Ca me fait un peu penser à la théorie du chaos (qu’on retrouve dans Jurassik Park), qui dit que la nature trouvera toujours un chemin. Plus on tente de contrôler et plus l’équilibre se rétablit de façon violente. Autre idée que j’ai beaucoup aimé, c’est le fait que chacun de nos actes a des conséquences, qui nous dépassent très souvent, mais que l’on doit assumer car c’est notre responsabilité. Et si on se laisse gouverner par la peur et que l’on fuit ces responsabilités pour essayer de contrôler le résultat, le seul résultat sera le chaos. La dernière idée est que même s’il y a une puissance supérieure, nous sommes tous, à notre manière des puissances supérieures dont les actes, conséquences incluses, peuvent faire une différence : ça m’a énormément fait penser à la fin du film Cloud Atlas, que je vous conseille absolument ❤

Il y a bien sûr des passages assez compliqués lorsqu’on veut comprendre la magie des Sartans, des Patryns et l’impact qu’elles ont eu sur le monde, mais à la fin de chaque tome se trouve un dossier pour approfondir le sujet. Dossier en réalité élaboré par les personnages eux-mêmes. Celui du tome 7 reprend la chronologie des évènements depuis notre époque, car oui !!! Tout ces mondes sont le futur du nôtre, mais comment et pourquoi, ça c’est à vous de le découvrir 😉 Ca plairait beaucoup à mon frère : il a détesté savoir que les événements du Seigneur des Anneaux correspondent à notre passé, parce que du coup toute la magie disparaissait. Ici c’est l’inverse, la magie serait notre futur, entre deux ou trois apocalypses mais c’est un détail 😀

Bref ! C’est un série géniale, le genre que j’adorerais faire découvrir à mes enfants (si j’en ai un jour) pour leur montrer un récit qui déboîte, des personnages plus que classes, et de belles idées qui dépassent les livres :3

"

  1. Cela fait six ans que j’ai quitté le foyer parental et je ne me suis jamais sentie aussi peu adulte, c’est étrange 😊
    En tout cas c’était un plaisir de suivre les chroniques de cette saga que j’aime beaucoup : ça me donne envie de tout relire !!

  2. Je suis tellement contente pour toi que tu aies aimé cette saga ❤ Et rassures-toi, on se sent toujours aussi peu adulte je crois ahah. J'ai eu 28 ans cette année, et j'ai l'impression que la transition c'est faite dans la douleur il y a quelques mois mdr. (Et je rêve de me blottir dans les bras de ma mère, comme quoi, on reste l'enfant de ses parents quand on en a des bons/corrects ❤ )

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s