Docteur Sleep

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien :3 Weekend jeux de société avec le copains, tout y est passé ! Le Munchkin, le Zombicide, Destins (avec une recherche effrénée pour retrouver la règle qu’on avait perdue), Limite Limite, Burger Quizz, Cluedo… On ne s’est pas ennuyés ! Et vous, est-ce que votre weekend s’est bien passé ? Qu’avez-vous fait de beau ? 😛

Nouvelle chronique littéraire bande de gens ! Il y a quelques jours je vous proposais une chronique du roman Shining ; aujourd’hui, place à sa suite, Docteur Sleep 😀 Le premier volume (dont vous pouvez voir la chronique en cliquant ici) a été un coup de coeur pour moi, et j’avais hâte de savoir si la suite allait être à la hauteur ^^ C’est une suite qui a mis beaucoup de temps à paraître : Shining date de 1977 et Docteur Sleep de 2013. Mais tout comme le premier volume, le roman a eu droit à une adaptation au cinéma en 2019 par le réalisateur Mike Flanagan. Celle-ci semble être plus fidèle au roman que ne l’avait été le Shining de Kubrick, et la bande-annonce me fait très envie, surtout avec Ewan McGregor qui est un acteur que j’aime beaucoup ^^

Résumé : Danny Torrance a grandi. Ses démons aussi… Hanté par l’idée qu’il aurait pu hériter des pulsions meurtrières de son père Jack, Dan Torrance n’a jamais pu oublier le cauchemar de l’Hôtel Overlook.
Trente ans plus tard, devenu aide-soignant dans un hospice du New Hampshire, il utilise ses pouvoirs surnaturels pour apaiser les mourants, gagnant ainsi le nom de « Docteur Sleep », Docteur Sommeil.
La rencontre avec Abra Stone, une gamine douée d’un shining phénoménal, va réveiller les démons de Dan, l’obligeant à se battre pour protéger Abra et sauver son âme.

Mon avis : 

J’aime beaucoup la couverture de ce roman, déjà avec les couleurs qui sont assez menaçantes ^^ On retrouve Rose, la principale antagoniste, avec son fameux chapeau claque. Le titre est formé avec la fameuse vapeur dont les membres du Noeud Vrai se nourrissent ; et d’ailleurs je ne sais pas si c’est voulu mais j’aime beaucoup le fait que la barre horizontale du T arrive sur les lèvres de Rose, comme si elle s’apprêtait à aspirer la fumée.

L’écriture de Stephen King est toujours aussi agréable et prenante, très vite ça devient indispensable de finir l’histoire ^^ Celle-ci est très différente de Shining, même si le coeur de l’histoire tourne autour de sujets similaires. En effet, ce n’est plus histoire une histoire de maison hantée en vase clos, et Danny n’a plus cinq ans, c’est désormais un adulte. Il maîtrise de mieux en mieux ses pouvoirs, et s’en sert pour aider les mourants à passer de l’autre côté. Cependant, il a bien du mal à s’aider lui-même : son don est toujours aussi pénible, et l’Overlook l’a durablement traumatisé. Lui qui voulait éviter l’exemple de son père, il a pourtant lui aussi sombré dans l’alcoolisme et découvert qu’il était sujet à des explosions de violence une fois ivre. Il mène une existence bohême de ville en ville et de petit boulot en petit boulot. Cependant, son arrivée dans le New Hampshire va être un tournant pour lui. Dans un autre état, la jeune Abra grandit et cherche à comprendre son don, tout comme Danny avant elle. Plus qu’un ami, il devra être un protecteur, car depuis des siècles, les membres du Noeud Vrai traquent les enfants comme elle.

On retrouve donc certains des thèmes forts de Shining comme l’alcoolisme. Dan est l’occasion pour Stephen King de réécrire l’histoire de Jack Torrance et d’imaginer ce qu’il se serait passé s’il avait été aux Alcooliques Anonymes (ou AA). La famille aussi : les parents de Danny sont désormais morts tous les deux, mais Abra elle a ses deux parents, des parents qui paniquent complètement et ne savent pas comment aborder le don très spécial de leur fille, entre silence prudent, compromis rassurants et vérité effrayante. Comme Danny avant elle, Abra ne se préoccupe pas seulement d’elle, mais aussi du bien-être de ses parents qu’elle protège d’elle-même. Elle et Danny vont en quelque sorte se sauver mutuellement. Les deux sont très attachants, Danny est torturé mais il a un bon fond malgré tout et il est très altruiste ; et Abra est une sacré gamine, tant pour son pouvoir que pour son caractère !

J’aime beaucoup l’intrigue construite autour du Noeud Vrai, elle est assez cohérente pour qu’on comprenne pourquoi on n’en a pas entendu parler dans le premier volume, et surtout très intrigante :3 On met un moment à comprendre exactement de quoi il retourne, mais j’ai vraiment adoré la façon dont ils sont présentés ^^ C’est un poil difficile par contre de s’y retrouver avec leurs surnoms, mais heureusement, il n’y en a pas beaucoup dont on doit se souvenir. J’aurais aimé en voir plus sous leur vraie forme aussi ! Mais le combat contre eux est passionnant, les dernières pages m’ont littéralement happée 😀

Bref, un deuxième tome qui aborde les mêmes thèmes, mais qui reste malgré tout très différent : ça a été un super moment de lecture, et je vous conseille vraiment Shining et sa suite ❤

"

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s