Premières lignes… #122

Par défaut

Nouveau dimanche, nouvelle découverte ! Je continue le rendez-vous que j’ai trouvé chez Book & share, et inauguré par le blog Ma Lecturothèque 🙂 Le principe de ce post est de prendre un livre chaque semaine pour vous en citer les premières lignes.

Observez la ligne du temps.
Naturellement, c’est une illusion. Le temps, c’est de l’espace, pas une ligne.
Mais afin d’illustrer notre propos, nous allons examiner la ligne du temps.
Vous voyez que chaque évènement y est à la fois cause et effet. Essayez de localiser son origine.
Vous n’y parviendrez sûrement pas.
Maintenant, c’est déjà passé.
Voilà sans doute le problème majeur, quoique pas toujours évident, que vous rencontrerez en tant que faiseur de coïncidences.
Donc, avant d’étudier la théorie et la pratique, les formules et les statistiques, avant de commencer à provoquer des coïncidences, nous allons débuter par un exercice très simple.
Reportez-vous de nouveau à la ligne du temps.
Repérez le bon endroit, posez-y le doigt et il vous suffira de décider que c’est le point de départ.

Là encore, comme toujours, le minutage était crucial.
Attablé dans un bistrot, cinq heures avant de repeindre le mur sud de son appartement pour la deux cent cinquantième fois, Guy sirotait son café avec une lenteur délibérée.
Bien calé dans son siège, il affichait un calme acquis au prix d’années d’entraînement, les mains en coupe autour de sa tasse, comme autour d’un précieux coquillage. Du coin de l’oeil, il suivait la progression de la grande aiguille sur la grosse horloge murale accrochée au-dessus de la caisse. Au moment d’agir, il s’apercevait toujours avec dépit que son souffle et les battements de son coeur dominaient le tic-tac des secondes.

 

"

  1. J’aime beaucoup ces premières lignes et je te remercie pour la découverte, sans cela je ne me serai sans doute pas arrêté dessus ! J’aime le côté énigmatique, philosophique qui se dégage de ces livres, cela donne déjà à réfléchir.
    Il a l’air très chouette et je t’en souhaite une belle lecture

    • Je ne l’ai malheureusement pas dans ma bibliothèque, je pioche des extraits au hasard sur Babelio : je veux aussi donner leur chance à des livres que je n’ai pas lu ^^ Et celui-là me donne vraiment envie, je suis contente que toi aussi il te plaise 🙂

  2. Pingback: La fabrique des coïncidences | Coeur d'encre 595

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s