Le Carnaval aux Corbeaux

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ^^ Je cours les bibliothèques de Lyon pour essayer de lire tout ce que je peux sur mon sujet de mémoire, et je suis une monstrueuse boule d’angoisses qui régulièrement crève et déverse son fiel dans ma pauvre tête >< Mais il y a du beau tout de même, j’ai découvert l’association steampunk de Lyon, CLIVRA, et ils sont adorables ❤ Suivez-les les enfants, et n’hésitez pas à les rencontrer ^^

Comme chaque mercredi, je vous propose une nouvelle chronique littéraire 😛 Voici cette fois-ci un livre que Pepparshoes du blog Sorbet-Kiwi (qui défonce tout) m’a offert à l’occasion d’un swap que nous avons fait sur le thème du corbeau ^^ Il s’agit du livre Le Carnaval aux Corbeaux écrit par Anthony Hauchecorne en 2016 ; je suis allée vite fait voir la bibliographie de l’auteur et j’ai découvert deux infos ! Premièrement, il a l’air d’écrire de supers livres et j’ai vraiment envie d’en lire davantage ^^ Deuxièmement, il semblerait que ce livre soit le tome 1 d’une série qui s’appelle Le Nibelung, mais impossible de trouver un tome 2 :/ Le livre est édité par les éditions du Chat Noir, et je suis très contente car c’est une maison qui se situe pile dans mes goûts, il faudrait que je lise davantage de leurs publications ❤ Ajoutez à cela le fait que l’auteur s’est inspiré de Tim Burton et d’Edgar Allan Poe, je vous laisse maintenant deviner pourquoi le livre m’attirait comme du miel pour une abeille 😛 Du coup, comme pour la série de la Passe-Miroir, j’ai voulu choisir le bon moment pour lire ce livre et en profiter au maximum !

Résumé : Ludwig grandit à Rabenheim, un petit bourg en apparence banal.
Claquemuré dans sa chambre, il s’adonne au spiritisme. À l’aide d’une radio cabossée, il lance des appels vers l’au-delà, en vue de contacter son père disparu.
Jusqu’à présent, nul ne lui a répondu.
Avant ce curieux jour d’octobre.
Hasard ? Coïncidence ? La veille de la Toussaint, une inquiétante fête foraine s’installe en ville. Ses propriétaires, Alberich, le nabot bavard, et Fritz Frost, le géant gelé, en savent long au sujet du garçon. Des épreuves attendent Ludwig. Elles seront le prix à payer pour découvrir l’héritage de son père.
À la lisière du monde des esprits, l’adolescent hésite.
Saura-t-il percer les mystères de l’Abracadabrantesque Carnaval ?

Mon avis :

Déjà, je suis franchement fan de la couverture ^^ Citrouille bizarroïdes, cavalier faucheur, corbeaux inquiétant, ciel sinistre et fête foraine dans le lointain, que demande le peuple ? Il y a tout là-dedans, c’est à peine si j’ai eu besoin de lire le résumé pour être emballée. Tout indique un récit parfait pour Halloween, avec de l’angoisse, de la peur, et éventuellement un univers étrange plein de mystères, de magie et de malice. La couverture n’est pas le seul bon point, il y a plusieurs illustrations monochromes tout au long du livre, des illustrations vraiment magnifiques, pleines de détails et de fantaisie macabre : je salue pour cela les dessinateurs Loïc Canavaggia, et surtout Mathieu Coudray que je connaissais déjà pour avoir flashé sur son travail en convention. Ca a été une très bonne surprise de le retrouver dans ce livre, et pour vous donner une idée, voilà son style de dessin avec Lady Blanche ❤ Mais soyez sûrs que Canavaggia m’a vraiment impressionnée aussi, j’adore sa patte graphique, surtout quand il y a du steampunk !

C’est une écriture particulière que celle de Hauchecorne, avec parfois quelques termes ampoulés et qu’on utilise plus forcément souvent aujourd’hui, mais c’est malgré tout fluide et super prenant ! J’ai vraiment beaucoup aimé suivre l’histoire de Ludwig et Gabriel, mais surtout celle de ce carnaval improbable et macabre. L’histoire est très riche, mais du coup je m’y suis parfois un peu perdue, surtout vers la fin : il y avait tellement de personnages séparés dans leurs intrigues familiales, leurs aventures et leur objectifs que j’avais ensuite un peu de mal à m’y retrouver. Et pourtant, il y a un univers assez riche et Hauchecorne en exploite beaucoup de possibilités magiques, fantomatiques et effrayantes ; la foire du Carnaval est pleine de surprises, depuis la classique voyante jusqu’à la galerie des tableaux maudits en passant par la joute entre spectateurs.

Il y a beaucoup de personnages comme je vous l’ai dit, mais on suit surtout les points de vue de trois personnages principaux : Ludwig, sa mère et Gabriel. J’ai bien aimé suivre la mère de Ludwig, elle manquait un peu de fantaisie et d’ouverture d’esprit, mais par contre elle a un courage à toute épreuve :3 Gabriel est l’archétype du preux chevalier, mais ce n’est pas le plus intéressant au sujet de ce personnage, c’est surtout son histoire familiale, celle des fondateurs de la ville, qui est aussi liée avec l’origine du Carnaval. On suit aussi le personnage de Ludwig, qui est un personnage bien plus contrasté que Gabriel, un peu plus insupportable aussi, mais du coup beaucoup plus intéressant : il est un peu lâche, ses obsessions confinent parfois à l’égoïsme, mais on peut dire qu’il a de la suite dans les idées u.u Par contre, les personnages les plus fascinants restent sans hésiter les forains du Carnaval aux Corbeaux, ou encore la Faucheuse qui parle en majuscules, comme dans Les Annales du Disque-Monde de Terry Pratchett ! Rien n’est laissé dans le flou en ce qui les concerne (quitte à ce que parfois ce soit un peu emberlificoté avec tout le reste), et c’est impossible de décrocher ^^

Pour conclure, c’est un livre vraiment très riche qu’on nous propose ici, et j’aurais du mal à tout vous dire sans vous gâcher le plaisir de la découverte, de la surprise, et des très nombreux rebondissements. Je me contenterai donc de dire que l’univers de Hauchecorne me plaît beaucoup, que j’ai hâte de voir s’il y a bel et bien un tome 2, et que je vous recommande ce livre 😛

"

  1. Ce que tu en dis me tente énormément! Je pense qu’il pourrait vraiment me plaire et j’avoue que les illustrations sont sublimes. Je note avec plaisir ce titre, sans doute m’y intéresserais-je davantage quand j’aurais ma période Steampunk 😀
    Bon courage et belles lectures pour ton mémoire!

  2. Oh mais t’es trop chou ❤️ je l’ai dans ma PAL mais il est vachement gros du coup je l’ai jamais vraiment commencé, juste feuilleté ahah ! En tous cas je suis super contente qu’il t’ait convaincu 😊 et je ne sais pas si le tome 2 est en devenir, j’espère en tous cas ! Tu peux toujours écrire à l’auteur via les RS pour avoir ta réponse 😜

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s