Nous réflectiônnons : Face au réchauffement climatique

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, et on est repartis pour une petite réflection ! C’est fou ce que ça travaille là-dedans, faudrait que je fasse gaffe, deux fois en trois mois, c’est trop pour mon ciboulot. Mais honnêtement, ça faisait longtemps que je voulais instaurer une petite catégorie comme ça sur le blog, pour la réflexion ou une éventuelle gueulante sur les sujets qui m’énervent ; d’ailleurs, Punky aussi voulait faire quelque chose comme ça, et comme ça fait longtemps que vous ne l’avez pas vu, je pense lui proposer de venir gueuler avec moi ^^

Punky : Et c’est avec plaisir que je viens gueuler 😀 De toute façon quand il s’agit de gueuler…

Punky : Bref x) Déjà une petite mise au point. Je n’ai pas publié depuis… Depuis… Longtemps ?… J’avais plus de jeux finis, et vie personnelle ce n’est pas trop ça, enfin bref… Je suis de retour, pour vous jouer un mauvais tour ! Ha-ha lol ! Sur ce, débat, La Roussette je t’en prie, ouvre le bal !

Merci cher collègue, je savais que je pouvais compter sur toi ! Il y a quelques semaines maintenant, on a eu droit à un nouveau cours de note de synthèse avec un nouveau dossier d’articles, un peu comme au sujet de la littérature jeunesse. Alors, il n’y a pas vraiment d’articles qui m’ait marqué, mais plutôt une tendance générale ; la plupart des articles tournaient autour d’un débat entre ceux qui défendaient la thèse d’un réchauffement climatique causé par l’homme (Sylvain Huet principalement), et ceux qui pensaient que l’homme n’était pas la cause principale et que cela tournait autour d’une évolution générale planétaire dans l’ordre des évolutions précédentes du climat (un monsieur Claude Allègre). Personnellement, ma conviction est vite arrêtée : une évolution qui se fait sur 50 ans au lieu de plusieurs siècles, et qui commence avec la révolution industrielle, sans parler des très nombreux problèmes depuis (pollution de l’air dans les villes, marées noires et autres délicieusetés), oui, l’homme est responsable, arrêtons d’agir comme des gamins pris en faute. Etre adulte, ça sert aussi à assumer. Les arguments de Claude Allègre sont en outre franchement bidons, même pour moi qui ne suis pas une experte (le plus drôle, c’est que lui non plus, puisque malgré le fait qu’il soit scientifique, le climat n’est pas son domaine de recherche).

Là où le débat m’a bien fait rire (jaune), c’était que même si les deux points de vue étaient diamétralement opposés, les constatations étaient les mêmes, à savoir qu’il fallait impérativement modifier nos modes de vie. Déjà, ça discrédite pas mal ceux qui parlent d’une non-responsabilité de l’homme : si ça ne change pas à cause de nous, pourquoi changer nos modes de vie, CQFD. J’ai déjà dit mon opinion, mais sur le principe en lui-même, j’ai une petite question, vous me direz c’est trois fois rien, mais quand même ça me turlupine : A QUOI SERT CE DEBAT ??? A partir du moment où on se prend les conséquences dans la gueule, où tout le monde s’accorde pour dire que nous devons changer nos modes de vie, à quoi bon se chicaner sur les causes ?? Sans parler du fait que le débat est complètement stérile, il retarde les véritables actions puisqu’il n’y a aucune vraie solution proposée, ni un consensus. Ce n’est même plus un débat, c’est une dispute de gamins. Vous croyez vraiment que le pauvre clampin poilu de la Première Guerre Mondiale se posait des questions au milieu des bombes sur l’engrenage des alliances en Europe ayant mené au conflit ? Aussi étrange que ça vous paraisse, je pense qu’il cherchait plutôt sur le moment le meilleur moyen d’éviter de se prendre une balle en pleine poire. Après je ne dis pas, une fois le conflit terminé et la gueule cassée, il a eu le temps de réfléchir. Eh ben moi c’est la même chose, j’aimerais bien qu’on me dise comment éviter de mourir asphyxiée à petit feu et de voir les écosystèmes se casser la gueule les uns après les autres : je m’en cogne de qui a raison !

J’ai lu récemment un discours de Greta Thunberg (16 ans, et pas la moitié d’une imbécile), adressé aux dirigeants réunis au sommet de Davos.

Punky : Ouais j’en ai entendu parler, putain j’aurais donné beaucoup pour avoir quelqu’un qui agit au lieu de parler quand j’étais à l’école, ce n’est pas la moitié d’une imbécile, mais elle en a du courage. Bref continue.

On est bien d’accord là-dessus, mais tu connais le problème : y aura toujours des gens pour parler, pour agir tu peux te gratter… Et bref, depuis que j’ai lu ce discours, je voudrais pouvoir faire un gros câlin à cette fille, parce qu’elle a su en peu de mots toucher le point sensible. Je vous mets le lien ici, et le discours ci-dessous :

« Notre maison est en feu. Résoudre la crise climatique est le plus grand et difficile défi que l’homo sapiens n’ait jamais eu à affronter. Pourtant, la solution est si simple que même un petit enfant peut la comprendre : nous devons stopper les émissions de gaz à effet de serre.
Certains disent qu’il ne faut pas prendre la voie de l’activisme, que nous devrions laisser cela aux politiciens et juste voter pour des changements. Mais que faire quand il n’y a pas de volonté politique ? Que faire quand les politiques nécessaires ne sont mises en œuvre nulle part ?
Les adultes répètent sans cesse qu’ils ont une dette envers les jeunes, qu’il faut leur donner de l’espoir. Mais je ne veux pas de votre espoir. Je ne veux pas que vous soyez plein d’espoir. Je veux que vous paniquiez. Je veux que vous ressentiez la peur que je ressens tous les jours. Et je veux que vous agissiez. Je veux que vous agissiez comme vous le feriez en cas de crise. je veux que vous agissiez comme si la maison était en feu. Car c’est le cas. »

Ce discours date de janvier 2019, et quelques mois plus tard, je tombe sur un article, qui explique que Macron a renoncé à interdire un pesticide d’ici trois ans, alors qu’il l’avait promis.

Punky : Trois ans ? Tiens il n’y a pas les élections ? Oh, surement une coïncidence

Aucune idée, peut-être que l’article était bidon, ou que Macron prévoit déjà de conquérir le monde à coup de 49-3. Qu’un politicien renonce à ses promesses, c’est chose commune, tout le monde s’en fout… et c’est d’ailleurs là qu’il y a un gros problème, à mon avis les politiciens seraient plus investis si nous l’étions aussi et qu’on poussait un peu plus la gueulante, en ça je comprends tout à fait le mouvement gilet jaune, mais c’est un autre débat dont je ne parlerai pas ici.

Punky : Et merde XD

Nan ! Ce que je veux mettre en avant ici, c’est que Macron non seulement baisse les bras en plus de cracher sur l’environnement (un tweet que vous connaissez sûrement mieux que moi, j’avoue ne pas avoir suivi l’affaire)…

Punky : Rien trouvé sur le sujet :/ On peut m’aider ? 

Eh ben j’ai pas retrouvé le tweet non plus, j’ai vu la photo dans l’article en question mais j’ai perdu le lien >< Help aux bonnes âmes ? Bref, non seulement Macron baisse les bras, mais il essaie en plus de se donner bonne conscience en disant qu’il favorise les agriculteurs qui veulent changer. Sous prétexte que si on interdit les pesticides, l’agriculture française ne va pas s’en remettre. Mais mon p’tit roudoudou, je crois qu’il y a plusieurs points qui ne sont pas clairs !

  • Commençons par la production : combien de produits d’agriculteurs étrangers se retrouvent dans nos supérettes ? Et combien de produits d’agriculteurs français ? Je ne connais pas les chiffres, mais je connais plusieurs supérettes, et je pense que je peux deviner le résultat, comme toute personne qui fait ses courses elle-même et connaît le prix d’une foutue baguette.

Punky : Je confirme ! Et quand un prof te sort qu’un kilo d’orange qui provient du Brésil coûte moins chers qu’un kilo d’orange venu d’Espagne ou de France… Ca laisse réfléchir non ? (J’ai pas trouvé de source là-dessus mais tu parlais du prix d’une baguette et j’ai trouvé ça : Le prix du pain est une donnée symbolique et donc sensible en France. L’effet du prix du blé sur la baguette entretient une situation conflictuelle entre les agriculteurs et les boulangers. Nous savons tous que, sauf cette dernière année, le prix du blé n’a cessé de baisser depuis 1983, alors que celui du pain a régulièrement augmenté.
Le poste « matières premières », représenterait d’après la Confédération Nationale de la Boulangerie Pâtisserie 25% du prix de la baguette. Mais pour le boulanger, les matières premières englobent, outre la farine, l’eau, le sel, la levure, un certain nombre d’additifs… et les invendus. Les données ci-dessous pour une baguette sont parlantes sachant que la part du blé n’est qu’une part de la matière première dont est issue la farine :

Poids de céréales nécessaire : 0,290 kg

Prix des céréales (payé au producteur 200 € la tonne en 2007) : 0,058 €

Prix du produit final, au consommateur : 0,95 €

Part des céréales dans le prix final : 6,1 %

Le consommateur paye donc en moyenne 5,49 centimes d’€ pour le blé dans une baguette qui coûte un euro ! Il faut donc communiquer sur ce chiffre qui permet de relativiser beaucoup l’impact de la hausse du prix du blé dans celle du prix du pain. Peu de gens se sont étonnés depuis 20 ans que le prix du pain continue d’augmenter alors que le prix du blé baissait ou stagnait …  

L’incompréhension de cette structuration du prix réside en grande partie dans le fait que le boulanger utilise de plus en plus de farines avec un concept commercial ciblé. « Campaillette », « Baguépi » et autres produits ont tendance à intercepter la valeur ajoutée de la boulangerie au profit de la minoterie. En investissant dans le secteur minotier, certaines structures du commerce des grains l’ont bien compris !

Je pose ça là même si ça n’a rien à voir avec le réchauffement climatique ça vaut le coup d’approfondir les recherches.

Source : https://www.coordinationrurale.fr/prix-a-la-production-prix-a-la-consommation-le-grand-ecart/)

Merci pour les recherches, tu gères, et j’avoue que je n’y avais même pas pensé, comme quoi rien n’est simple :/ Je garde ça sous le coude, et je reprends où j’en étais :

  • Ensuite, la consommation : à titre personnel, je ne consomme pas vraiment beaucoup de légumes ni de fruits, à part des patates. Je pourrais en acheter me direz-vous, mais je ne le fais pas pour deux raisons. Premièrement, c’est l’hiver, et j’essaie de n’acheter que des fruits et légumes de saison, donc forcément les cinq fruits et légumes par jour, on repassera. Deuxièmement, c’est cher. Je ne parle même pas des produits bios, que j’achèterais volontiers si je pouvais me le permettre, mais des fruits et légumes normaux, c’est cher, et pour rentrer dans le concret, avec mon copain, on doit se limiter à une quarantaine d’euros de courses pour la semaine, ce qui ne nous laisse pas beaucoup de budget. Ce que j’aimerais à ce niveau-là, c’est que les jours de marchés soient favorisés en ville, parce que c’est tout bénèf pour tout le producteur et le consommateur : on mange mieux, on mange français, on mange moins cher.

Punky : Alors… Mieux peut-être (c’est pas parce que ça vient pas d’un supermarché que ça ne baigne pas dans les pesticides), français ? J’ai envie de dire oui (voyons un peu de blanc ça peut pas faire de mal), moins cher ? Non. C’est parce qu’on crie : PRIX CASSE ! » que c’est moins cher, c’est comme pour les soldes ou le Black Friday, vous voyez où je veux en venir ?

Aïe… touché. Mais dans la mesure où peu de gens vont se casser la binette à chercher et comparer les prix selon les différentes variantes bio/pas bio et soldes/pas soldes, on se fait tous avoir…

  • Enfin, la surconsommation ! Sisi, rentrons dans le débat, c’est important, et je vais commencer par une question toute simple : combien de pains rassis vous avez balancé dans les deux dernières semaines ? Mmmh ?

Punky : Aucun, je ne mange pas de pain 😀 

Et ça se dit français ! Enfin je peux parler, je ne bois pas de vin (scandale quand j’ai avoué ça en voyage en Sicile, je crois même qu’une petite vieille dans l’assistance a fait une crise cardiaque). Bref, pour bien vous rendre compte du délire que ça devient à plus grande échelle, prenons un cas concret : mon copain a travaillé pendant quelques mois dans une grande enseigne de primeur, qui mettait en point d’orgue la qualité de ses produits (Grand Frais pour ne pas les nommer). Sur le papier, c’est bien. Dans les faits, c’est une catastrophe, parce qu’ils balancent leurs produits au bout d’une semaine, voire moins, pour garder des beaux rayons bien propres et bien parfaits, et ainsi attirer le client. Je sais pas vous, mais je ne balance pas mon aubergine au bout d’une semaine si je ne l’ai pas encore mangée, et je m’en fous si quand je l’achète elle a une forme bizarre ou une carapace de boue. Peut-être qu’ils les donnent à des associations qui récupèrent la nourriture prétendument périmée me direz-vous, la réponse est non. Tous ces quintaux de bouffe partent à la poubelle alors qu’ils sont encore parfaitement consommables, et c’est foutrement honteux.

Punky : Je reconnais certaines choses, ma mère était merchandiser, et je vais peut-être jouer l’avocat du diable mais c’est là où on voit si on a un salopard devant soi. Exemple : en tant que merchandiser , ma mère travaillait dans plusieurs magasins. Et elle travaillait à la fois dans le Leclerc de Coutras et celui de Libourne ; distance qui les sépare : moins de 20km. 2 directeurs différents. Du coup l’un faisait des palettes pour les redistribuer aux restos du cœur et autres associations, l’autre… Et bien pour éviter qu’on fouille les poubelles ou même de donner, l’autre directeur faisait mettre les denrées alimentaire et NON-alimentaires (lessive, savon etc) dans un compacteur et roulez jeunesse 😀 A table !! :3 Comme disait ma mère « J’te raconte pas l’odeur en été » Si on tombe sur quelqu’un qui a les boules de pas se faire du fric sur la marchandise on peut avoir ce genre de connerie.

Ah ouais… Mais en vrai je suis sûre qu’il y a autre chose, c’est pas possible d’être frustré à ce point juste pour des invendus, il faut enquêter je suis sûre qu’il est cocu ! … Je crois que je m’emballe trop aussi, bref !

Je sais que nous ne faisons que soulever des problèmes qui sont connus et rebattus depuis des années, mais c’est effarant de voir à quel point tous les points qu’on soulève sont absorbés par le système ; quand je vois les politiques et autres lobbys et décideurs, j’ai l’impression de voir des chats se dépêcher d’enterrer leur merde dans la litière. Ca manque de décisions, ça manque de volonté, ça manque CRUELLEMENT de prise de conscience. Depuis les catastrophes écologiques qui ne font qu’un pauvre article sur Facebook qu’on se contente de liker ou partager, jusqu’au fait que ton immeuble ne te permette pas de faire le tri alors que tous les autres le font, en passant par les imbéciles qui jettent leurs ordures par la fenêtre de la voiture et se réjouissent qu’il fasse 20 degrés en plein p*tain de mois de février, je ne saurai vous dire à quel point j’ai envie de gueuler tous les jours.

Comment vous faites ? Honnêtement ?

Punky : Je te répondrais avec une image. Merci Nawak Illustrations. 

J’avoue, elle est pas mal 😀 Ceci dit, lobby et compagnies ne sont pas les seuls en cause : tout un chacun est responsable, faut pas se leurrer. On a beau faire attention, ou à l’inverse invoquer toutes les excuses possibles et imaginables, ou encore s’en foutre comme de nos premiers pots de chambre, tous nous sommes responsables. Je ne cherche pas à la culpabilisation (j’ai peut-être pu donner cette impression ceci dit), mais juste à ce que tout le monde se rende compte que oui, nous sommes royalement et désormais sans retour dans la merde. Et je suis en colère, si vous saviez à quel point… J’avais trouvé une vidéo du fondateur d’une association qui expliquait à quel point tout le monde est démuni pour trouver des solutions, et qui disait qu’il fallait continuer à avoir de l’amour pour les autres, pour soi et le monde qui nous entoure, et que le changement devait commencer par là. Mais je suis trop en colère pour ça. Les rageux me répondront que je pollue comme tout le monde, ne serait-ce qu’avec Internet, ou par le fait que je veuille écrire et être publiée donc imprimée. Oui je pollue, comme tout le monde. Oui j’en ai pleinement conscience. Et vous ?

« Donne des solutions alors ! » me direz-vous. Y a pas de solution miracle, c’est pour ça que tout le monde se mord les doigts. Y a des petites actions, et des gros changements pour certains, donc ce qu’il faudrait avant tout, c’est que tout le monde se motive et se prépare à changer de mode de vie, et à l’assumer une fois que c’est fait (c’est le plus dur). Si vous n’avez pas vu, je vous conseille de suivre l’action du mouvement « On est Prêt », enclenché en novembre par près de 60 Youtubeurs français. Le principe de départ était, pendant un mois, de tester et si possible adopter une habitude écolo par jour. Ca a super bien marché, et la page Facebook est toujours très active, donc je vous encourage vraiment à y jeter un oeil ; ils proposent plein de discussions et de sujets pour sensibiliser le public à tout un tas de domaines ayant trait à l’environnement, c’est super intéressant. J’ai suivi leur projet, et je suis loin d’avoir réussi tous les challenges, comme quoi je gueule mais je suis loin d’être irréprochable ; mais j’ai adoré essayer, et je veux continuer dans ce sens, ça me prendra un an au lieu d’un mois, mais je tiens le bout ! Et si vous aussi, vous voulez vous refaire le challenge du mois écolo, voici les habitudes qu’ils proposaient (je vous mets le lien vers le site pour les détails de concrétisation)

Punky : Avant que tu cites les sujets laisse moi reprendre. Oui faut continuer d’aimer et de donner de l’amour et ne pas se laisser aveugler par la colère (ok j’arrête de jouer au maître Yoda) Souriez la vie est belle, rien n’est tout blanc ou tout noir, le monde n’est qu’une nuance gris. Tout le monde pollue, sortez de chez vous, montez dans un bus eeeettttt… Voilà. Bien joué 😀 Oh vous avez oublié que vous aviez un RDV et que vous êtes en retard ? Bah appelez votre correspondant eeeeeeettttt… Encore gagné 😀 Des solutions il y en a. Ca sert à rien que La Roussette ou moi-même en donnons, elles sont déjà là mais je vous laisse avec le dessin de Nawak pour savoir pourquoi elles ne sont pas là. Après c’est aussi à nous de faire en sorte que ça change. Un petit changement + un autre + un autre etc, etc ça peut faire changer les choses.

D’ailleurs tu nous les donne ces habitudes :p ?

  • Supprimer ses vieux mails

Fait, et je le refais régulièrement.
Punky : Moi aussi. 

  • Remplacer toutes ses bouteilles en plastique par une unique gourde en inox

Fait !
Punky : J’utilise pas de bouteille. Enfin à part pour le jus d’orange… Et de la bière… J’espère qu’on ne prend en compte que les bouteilles en plastique xD

  • Vélos et transports en commun

Fait, de toute façon je n’ai pas de voiture 😛
Punky : J’ai une voiture pour ma part mais je me sers plus de mes pieds et d’une trottinette électrique flambant neuve xD

  • Se débarrasser des vêtements non portés en les recyclant ou en les vendant

Pas fait, j’avoue que j’en ai beaucoup trop mais je n’arrive pas à les balancer… au moins je n’en achète pas de neufs depuis 3 ans maintenant ^^
Punky : Perso j’en ai pas beaucoup donc bon XD 

  • Eteindre ses appareils électroniques si non utilisés

Pas vraiment fait, j’ai plutôt l’habitude toujours laisser mon ordi allumé, mais j’essaie de penser à éteindre les multiprises.
Punky : Dès que je m’en sers pas c’est éteint PC compris ^^ D’ailleurs un conseil la Roussette, pense à l’éteindre ton PC, il t’en sera très reconnaissant

  • Coller un stop pub sur la boîte aux lettres et refuser les prospectus dans la rue 

Fait !
Punky : Pas fait, faut que j’y pense. 

  • Faire du tri sélectif et du compost

A moitié fait : je fais le tri sélectif (en utilisant les poubelles du voisin puisque mon immeuble ne le fait pas), mais je n’ai rien pour faire du compost, et surtout je ne saurais pas quoi faire dudit compost puisque je n’ai pas de jardin ^^’
Punky : Fait, mais pas de compost non plus.

  • Cuisiner ses restes

Fait dans la mesure où j’évite d’avoir des restes !
Punky : Dès que j’en ai je les fait xD après j’attends que le frigo soit vraiment vide pour refaire le plein

  • Ne rien acheter de neuf, relayer le GreenFriday sur les réseaux

Je tente ><
Punky : Le reconditionné marche bien, la récup aussi j’essaie différentes option d’achat

  • Consommer bio, local, et de saison

Pas fait, pas fait, fait ^^’
Punky : J’attendais que tu en reparles 😀 Pour ma part je consomme que du BIO et des produits éco-responsable, local j’essaie, et de saison j’essaie aussi mais bon. Par contre je vais vous donner un défi : consommer BIO pendant un mois. Juste ça. Et je te mets au défi La Roussette. Tu disais que tu en achèterais volontiers si tu le pouvais. J’ai commencé à consommer Bio en faisant une expérience. Je me suis dit : « tiens je vais acheter que du BIO pour voir (prix, gout, etc…) Et bien maintenant je me vois plus manger du non BIO. Le gout change beaucoup et rien que pour ça je resterai au BIO et le prix alors Honnêtement pour les mêmes choses j’en ai pour 10 à 15€ de plus ce n’est pas énorme (je trouve pour ma part) et puis au moins l’avantage que ça à c’est que ça empêche de trop manger (et de surconsommer comme tu le disais tout à l’heure) Tu vois ce que je veux dire ?
Je vois ce que tu veux dire, mais moi je parle de courses pour la semaine pour deux personnes, je suis pas sûre que ce soit ton cas avec seulement 10 euros ^^’ Si toi tu passes de 10 à 15 euros, et que pour moi je garde les mêmes proportions, je passe de 40 à 60 euros de courses ; sans avoir de revenus, je peux pas vraiment tenir le rythme :/ Je veux bien relever le défi, mais avec le SMIC XD

  • Faire des cadeaux maison ou d’occasion

Fait, sauf quand j’ai vraiment une idée que je dois trouver en magasin ; je vous conseille le site Recyclivres ^^)
Punky : Perso je fait trop de cadeaux xD j’essaye d’économiser

  • Calculer son empreinte carbone

Fait ! D’après le site dont je vous le lien ici, si tout le monde consomme comme moi, on aurait besoin de 0,8 planètes 😛 Objectif 0,5 !
Punky : Pas fait.

  • Réparer, réutiliser ou recycler ce qui est cassé

Fait, mais je ne casse pas dans la mesure du possible ^^
Punky : Pareil. 

  • Soutenir ou adhérer à une association pour le climat

Pas encore fait.
Punky : Pas fait non plus. 

  • Mettre en commun avec les voisins les objets qu’on utilise rarement

Pas vraiment fait, va discuter dans un immeuble…
Punky : Non plus. 

  • Participer aux marches pour le climat

Pas encore fait.
Punky : Non plus. 

  • N’acheter aucun plastique, et prendre des contenants pour acheter en vrac

Kif-kif, j’évite d’acheter des plastiques mais je n’ai pas vraiment d’occasions d’acheter en vrac
Punky : Ne pas acheter du plastique est quasi mission impossible :/

  • Utiliser les favoris ou un moteur de recherche alternatif

Fait, Ecosia marche très bien !
Punky : Pas fait, faut que j’y pense. 

  • En parler autour de soi

Fait, mais je prêche des convertis ou des déprimés incurables –‘
Punky : J’en parle. Mais quand t’en parle comme ça tout le monde trouve ça nul et dise qu’il faut faire quelque chose mais quand tu leur propose d’agir ça devient des Trumps en puissance :/

  • En voyage, éviter l’avion et tout ce qui consomme (slow tourisme)

Pas fait… pas de vacances T.T
Punky : Slow tourisme ? Kékecé ? 
Une nouvelle forme de tourisme née dans les années 2000, sur le principe du slow food qui t’invite à profiter de ta nourriture ; ici, l’idée est de profiter en prenant ton temps de ton voyage, des paysages, de la culture et de la nourriture locales.

  • Ramasser 10 déchets dans la rue ou en balade

Pas encore fait, je me tire l’oreille pour le faire ><)
Punky : Pas fait. 

  • Manger sans viande

J’ai réduit ma consommation, mais on ne me fera pas devenir vegan 😛
Punky : J’essaie de réduire ma consommation mais comme toi je pourrais pas devenir vegan xD

  • Parler au maire pour un changement dans les cantines

Pas fait, mais à mon humble avis, c’est aussi aux élèves de manger leur assiette, et de ne pas la prendre dans le pire des cas, donc je serais plus pour une sensibilisation des élèves et des enfants… si tant est qu’ils écoutent…
Punky : Faut proposer un jour sans viande. Récupération des déchets pour nourrir des animaux d’élevage… Et bien sûr de la sensibilisation comme tu l’as proposé

  • Souscrire à un fournisseur d’énergies renouvelables

Pas fait, c’est encore mon père qui règle ces détails
Punky : Je suis en coloc donc XD 

  • Changer de banque et investir dans les énergies renouvelables

Pas fait, j’avoue que ce n’est pas dans mes priorités
Punky : Je ne vois pas en quoi changer de banque peut changer un truc :/ Mais vu que j’économise pour une maison où les énergies seront apportées par des moyens alternatif ^^

  • Baisser le chauffage

Fait, max 19 degrés dans l’appart, mais là vu la température extérieure, ça fait un moment qu’on l’a carrément éteint !
Punky : Oui et non :/ Je l’ai éteint il n’y a pas longtemps mais je l’ai utilisé comme un enfoiré donc bon :/

  • Privilégier les commerces locaux

Pas fait, je n’ai que des grandes enseignes pour faire mes courses, à part la boulangerie :/
Punky : Je ne pense pas en avoir près de chez moi :/ 

  • Proposer et mettre en place autour de soi des actions collectives

Pas fait, je passe tout mon temps à étudier enfermée chez moi…
Punky : J’essaie déjà de convaincre les gens on verra ensuite pour les actions

  • Choisir au moins une action dans toute la liste et en faire une habitude de vie : fait, mais j’aimerais au moins atteindre la moitié de la liste, ce qui n’est pas encore le cas à ma grande honte ! 

Et ne croyez pas que je pense changer le monde : je sais pertinemment que ça ne changera pas d’un iota avec ma seule action, et que même à une plus grande échelle avec l’action de plein de personnes, je ne verrai probablement pas de réelle amélioration d’ici à ce que je mange les pissenlits par la racine.

Punky : On ne verra pas de changements, tout comme nos arrières-grands-parents et certains de nos grands-parents qui n’ont pas vu les changement néfastes que ça a eu.

Ca dépend, certains le voyaient, mais je ne pense pas qu’ils le voyaient à une plus grande échelle que celle de leur ville, enfin c’est ce que je crois. Mais ce qui m’intéresse, c’est de quand même faire quelque chose.

Punky : Moi aussi ! ^^

Et ça fait du bien ^^ Il manque beaucoup d’action de la part des politiques, des lobby qui se foutent royalement de l’environnement tant qu’ils peuvent engranger du fric jusqu’à s’y noyer ; l’action d’une seule personne n’y changera pas grand chose.

Punky : C’est fou comme le dessin de Nawak s’accorde à tout

Tellement ! Il y a aussi le gros problème de la trop grande population sur Terre, que tout le monde survole pour des raisons d’éthique ; ceux qui défendent les positions anti-avortement disent qu’il est affolant de voir la natalité diminuer, mais personnellement, ce serait le contraire qui m’effraierait. J’ai vu passer sur Internet des femmes qui déclaraient ne pas vouloir d’enfant pour sauver la planète, et épargner à d’éventuels futurs enfants les problèmes environnementaux. Ca se défend, personnellement, sans pour autant vouloir absolument des enfants, je n’ai pas envie de prendre d’engagement si radical. Mais je comprends totalement leur point de vue ; et puis il y a toujours l’adoption pour celles qui voudraient quand même des enfants ^^

Punky : Il n’y a pas que des femmes qui pensent comme ça… Moi aussi j’y pense. J’ai envie d’avoir un enfant, j’adore les gosses ^^ il n’y a rien qui ne me fasse autant sourire qu’un gosse mais en voyant où on va, je suis tiraillé entre deux choix… Adopter oui j’ai bien envie d’adopter, mais avoir son propre enfant est quand même quelque chose de différent… Enfin bref, il y a pas que des femmes qui pensent à ce genre de choses…

Navrée d’avoir oublié l’opinion masculine, je pense que ça vaudrait le coup de voir combien de personnes (chromosomes XY et XX confondus) pensent à ça. Dans une autre veine, j’ai lu un article qui ne me paraissait pas si idiot que ça : l’économie et la politique sont basées aujourd’hui sur notre mode de vie ; si nous changeons tous notre mode de vie, il faudra bien que l’économie et la politique suivent, puisqu’ils ne veulent pas changer d’eux-mêmes. Encore une fois, c’est un voeu pieux que je n’aurai aucune chance de voir en vrai, mais il faut bien commencer quelque part non ? Taxez-moi d’hypocrite, ce ne sera pas totalement faux non plus : ça fait du bien à la conscience de penser qu’on fait quelque chose, ça ne servirait à rien de se leurrer. Sincèrement, je vois un avantage direct : faire des économies, mieux manger, moins consommer, c’est aussi une bonne chose en soi 😛

Punky : Encore faut-il réussir à faire sortir les gens de leurs zones de confort, et c’est pas gagné. Mais je pense que tu as tout dis dans ton coup de gueule ^^ 

NOUS avons tout dit cher associé ^^

"

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s