Reckless #1

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, j’espère que vous allez bien ! Il y a un brouillard de fou furieux en ce moment à Lyon, depuis ma fenêtre je n’y vois pas à 30 mètres, c’est effrayant O.o Et toujours pas de neige ! La météo passe son temps à nous en annoncer, et tout ce qu’on a, c’est de la pluie… Je vais finir par croire que mon copain a raison : le Canada est la seule solution !

Nouvelle chronique littéraire messieurs-dames, j’espère qu’elle vous plaira, parce que c’est une série qui me plaît énormément ❤ Si vous vous souvenez bien ou si vous débarquez, le nom du blog est inspiré d’une trilogie de Cornelia Funke qui m’a énormément marquée, Cœur d’Encre. J’ai lu d’autres livres de cette auteure, et toujours avec le même plaisir, même en italien elle me plaît ! Oui parce que quand je suis allée en Sicile je n’avais pas emmené assez de bouquins, donc j’en ai acheté un autre, Il Re dei Ladri ou dans sa version française Le Prince des Voleurs de Cornelia Funke, et il était génial, bref ! Ici je veux vous parler d’une autre série, qui est peu connue, et qui s’intitule Reckless. En fait, elle est tellement peu connue que si je ne vais pas vérifier régulièrement, impossible de savoir si un nouveau tome est sorti, c’est toujours une surprise à chaque fois : par exemple, je viens d’apprendre à l’instant qu’il y aura un tome 4 😀 C’est un peu frustrant, mais la série est tellement géniale que je ne me plains pas 😛 Le premier tome dont je vais vous parler aujourd’hui date de 2010. Let’s go !

Résumé : À la recherche de son père mystérieusement disparu, le jeune Jacob Reckless découvre un miroir qui lui ouvre les portes d’un univers parallèle.
Ce royaume féerique est en guerre, opposant les hommes aux Goyls. Ces êtres à la peau de pierre ont des griffes ensorcelées : lorsqu’elles se plantent dans la chair d’un homme, sa peau se change en pierre et la victime finit par se transformer en Goyl.
Douze ans ont passé. Jacob arpente ce monde secret, en compagnie d’une amie fidèle, mi-renarde mi-jeune fille. Malheureusement un jour, Will, son jeune frère adoré qui l’a suivi, est blessé par un Goyl. Sa peau se mue peu à peu en jade, et Jacob n’a que deux jours pour le sauver…

Mon avis :

La couverture déroute un peu à première vue, en tout cas, moi elle me déroutait quand je suis tombée dessus pour la première fois ! En lisant le livre, on comprend mieux : les yeux dorés sont ceux des Goyls, mais pour la couleur de peau, je me pose encore des questions. Ce n’est pas Will, car la peau de Will est faite de jade (allez voir sur Google Images, c’est une très jolie pierre), je pense plutôt que c’est de la pierre de lune (encore plus jolie pierre, j’aime beaucoup). Mais dans ce cas, c’est un Goyl anonyme que nous avons ici : Kami’en est en cornaline, et Hentzau en jaspe brun. Ceci dit, je comprends le choix pour des raisons esthétiques : la pierre de lune est vraiment magnifique. Après, peut-être que le jade vient ensuite, les yeux sont cernés de vert, à moins que ce ne soit le reflet jaune sur la peau bleue pâle. En tout cas, le regard de cet œil est vraiment pénétrant, inquisiteur, presque menaçant. Ca promet de belles péripéties 😛

J’adore toujours autant la plume de Cornelia Funke, elle sait comment vous entraîner toujours plus loin dans l’histoire et amener des rebondissements, du suspense, des dilemmes et de l’émerveillement. C’est tout un univers coloré et détonnant que le lecteur découvre, un monde d’héroic-fantasy qui vire tout doucement vers le steampunk avec l’arrivée de la modernité et d’une révolution industrielle comme notre monde en a connu au XIXème siècle. Le récit nous faire visiter plein de lieux différents et fantastiques, et avec tout plein de créatures diverses et bigarrées ! Rajoutez à tout cela des histoires de contes de fées, pas forcément racontées, mais évoquées d’une façon subtile, comme un clin d’œil à l’enfance du lecteur : Jake est un chasseur de trésors, qui cherche… des objets de contes de fées ! Le lit de la Belle au Bois Dormant, la balle dorée de la Princesse et la Grenouille,… qui d’entre vous ne deviendrait pas dingue en imaginant ça ? Moi en tout cas, j’étais comme une folle :3

Les personnages sont au moins aussi incroyables que les lieux dans lesquels ils évoluent, ils sont tous hauts en couleur depuis l’impératrice jusqu’à Fox, en passant par les fées ou les Goyls. Ces derniers sont une race que je trouve vraiment originale, avec une cité qui devrait faire baver n’importe quel orfèvre 😀 J’en ai profité pour refaire un peu mon vocabulaire de minéralogie, ça vaut le coup, c’est un régal pour les yeux et pour l’imagination. Et les fées ! Je suis une grande fan : cruelles et implacables, elles sont aussi tellement attachantes et attendrissantes. Elles me font beaucoup penser au Petit Peuple anglais : amoral, enfantin, impulsif et immortellement fascinants. J’aime énormément aussi le personnage de Jacob, mais il est encore trop renfermé pour que je me fasse une opinion définitive, je vais attendre de relire le prochain tome pour me rappeler ^^ En revanche, je n’ai aucun doute là-dessus, j’adore Fox. Elle est adorable, et en même temps tellement impressionnante ! J’ai hâte de voir la suite de ses aventures avec Jake.

En conclusion, c’est un super premier tome, sans fioritures et sans défauts, c’est un vrai coup de cœur pour moi ! Je vous encourage vraiment à lire cette série, et à découvrir Cornelia Funke si ce n’est pas déjà fait 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s