Tara Duncan #3 : Le sceptre maudit

Par défaut

Bien le bonjour bande de sortceliers ! Comment allez-vous ? Le soleil revient et frappe à la fenêtre, j’ai tellement hâte de pouvoir quitter Paris et me faire de longues balades à la campagne chez mes parents ^^ Un peu de vert que diable !

Nouvelle chronique littéraire ! On enchaîne sur la suite de la lecture de la série culte de Sophie Audouin-Mamikonian, Tara Duncan ! Il s’agit ici du tome 3, Le sceptre maudit, sorti en 2005. Après deux premiers tomes qui ont été de vrais coups de coeur pour moi, autant petite que « grande », j’attends beaucoup de la suite !

Résumé : Tara Duncan, la jeune princesse sortcelière, doit précipitamment quitter la Terre pour AutreMonde : sa mère, Selena, a été blessée lors d’un attentat. Et le cruel Magister, maître des Sangraves, que tous croyaient disparu, est de retour. Avec l’aide d’une immense et redoutable armée de démons, il prétend s’emparer de l’Empire d’Omois. Et peut-être éradiquer ensuite la race des dragons… D’ailleurs qui pourrait résister au pouvoir du Sceptre Maudit dont il est désormais le détenteur et qui prive de leur magie les sortceliers d’AutreMonde ? L’Impératrice et l’lmperator capturés, Tara se retrouve seule, à quatorze ans, à la tête de l’Empire pour mener une guerre perdue d’avance. Aidée de ses amis, l’elfe Robin, Fabrice, Moineau la  » Bête « , Cal l’astucieux Voleur, la naine Fafnir et de son arrière-grand-père le chien Manitou, la jeune Impératrice doit prendre tous les risques. Une fois encore, il lui faut affronter Magister, ses hordes et ses espions ainsi que son terrifiant tueur : le Chasseur. Les pouvoirs de Tara Duncan ne cessent de grandir mais sa magie pourra-t-elle empêcher l’armée des démons de déferler sur l’Univers ? 

Mon avis : 

Encore une fois une couverture qui nous vend du rêve ! De l’action, de la magie, de la fureur, et un sceptre en gros plan dans l’ombre qui déchire tout. Le récit est toujours aussi énergique, avec plein d’humour et de rebondissements comme on les aime. Ici cependant, j’ai l’impression que le rythme ralentit, une impression seulement ? La multiplication des ennemis, des intrigues et des rebondissements conserve un rythme rapide et entraînant certes, mais il me semble qu’on s’y emmêle un peu plus facilement les pinceaux que dans les deux premiers tomes, où on s’y retrouvait encore sans problème. Ceci dit, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, le livre est très bien, et j’ai vraiment adoré le début de ce troisième tome ^^

Magister le grand méchant se montre cette fois-ci assez « distant ». Oh il est bel et bien présent ! Mais après une bonne révélation dans le deux, je m’attendais à quelque chose d’un peu plus fouillé plutôt qu’un énième plan. Sans compter que tout le temps où il a été absent a été purement et simplement ellipsé ; c’est un choix, mais j’aurais justement aimé voir Tara évoluer, avoir des aventures sans rapport direct ou indirect avec son ennemi de toujours. En fait, pour Magister comme pour beaucoup d’autres choses dans ce troisième tome, la résolution des évènements me paraît un peu trop rapide : Magister qui revient comme une fleur, l’amnésie de Tara, le sort que lui jette le Chasseur qui est réglé en deux temps et trois mouvements, au point que je me demande encore son utilité dans le plan de Magister et/ou du Chasseur : à quoi bon s’il est si facile de l’annuler ? Certaines intrigues sont très intéressantes, mais un peu laissées de côté ; dans une série télévisée ça passerait crème, mais dans un livre, je m’attendais à un poil plus de détails, ou une meilleure intégration dans le scénario ? Ceci dit, ça ressemble par certains côtés à une enquête policière, donc pourquoi pas ? L’intrigue, même si elle semble disparate, est dense et reste cohérente.

Concernant les personnages, on retrouve l’équipe habituelle, mais je veux me concentrer ici sur les nouveaux. Jar et Mara surtout ! De vraies pestes, mais des caractères à approfondir, ces gosses sont très loin d’être des idiots. Et s’ils me sortent par les oreilles, leur histoire, elle, est vraiment géniale :3 L’impératrice est déjà connue, et je suis mitigée à son sujet : elle n’est pas idiote et sait reconnaître ses torts, mais elle est insupportable dans son impulsivité. On dirait qu’elle ne se soucie absolument pas des autres ! D’accord l’impératrice doit s’imposer, mais à ce point, je me demande comment Tara ou l’imperator parviennent à la supporter. D’ailleurs parlons-en de Tara ! Son caractère s’affirme, c’est l’adolescence et la prise de pouvoir etc… Mais ça va un peu trop loin je trouve, elle explose à tout bout de champ ! Sur ce point, elle commence à ressembler à sa tante l’impératrice : incroyablement impulsive, je ne peux que plaindre Robin qui en est toujours raide dingue. Et puisqu’on parle des intrigues amoureuses, j’ai une dernière question : c’est la saison des amours dans ce tome ? Le nombre de personnages qui tombent amoureux est assez ahurissant comparé aux premiers livres XD

Bilan, un troisième tome peut-être un peu moins bien, mais qui reste excellent, et j’attends avec impatience de pouvoir rentrer chez moi pour attraper le tome 4… Je veux la suiiiite :3

Publicités

"

  1. Je suis en larmes c’est ma saga favorite de tout les temps et tu en fait une critique juste simple et vrai c’est trop fort

    • Euh… Wouaw, je suis vraiment contente que ça te plaise, mais je ne sais pas si je mérite autant d’éloges ^^’ Attends de voir jusqu’au bout de la série avant de m’encenser, je ne voudrais pas te causer de grosse déception en cours de route ^^’

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s