Un peu de pastel délicat : Fillette au panier

Par défaut

Bien le samedi bande de gens, j’espère que vous passez un excellent bonjour ! (oui, je sais, je suis hilarante). Nouveau samedi donc et cette semaine je vous propose une nouvelle oeuvre picturale parce que j’ai pas trouvé de poème parce que je suis tombée sur quelque chose qui m’a beaucoup plu et que j’aimerais partager avec vous ^^ J’ai pu aller au musée Marmottant de Paris, qui rassemble entre autres des collections de peintures de Monet et Morisot, et dont les expositions temporaires sont en général très bien faites et très intéressantes 🙂 Celle que j’ai vue était une présentation de la collection de peintures de Monet : j’y ai retrouvé la Baigneuse assise de Renoir que j’aime beaucoup et que je vous avais déjà montré (cliquez ici pour voir l’article), et j’y ai découvert en particulier un pastel qui m’a tapé dans l’oeil :3

Berthe Marie Pauline Morisot, est née en et morte enest une peintre française, membre fondateur et doyenne du mouvement d’avant-garde que fut l’impressionnisme. C’est aussi la belle-soeur d’Edouard Manet, car elle a épousé son frère Eugène. Elle étudie la peinture avec sa soeur Edma sur une initiative de sa mère ; mais les débuts sont difficiles, le mépris pour les femmes peintres culminait à l’époque. Berthe a d’ailleurs détruit toutes ses toiles de jeunesse, malheureusement. Pour vous dire jusqu’où ça allait, voici ce que Manet écrivait à Fantin-Latour « Je suis de votre avis, les demoiselles Morisot sont charmantes, c’est fâcheux qu’elles ne soient pas des hommes. Cependant, elles pourraient, comme femmes, servir la cause de la peinture en épousant chacune un académicien et en mettant la discorde dans le camp de ces gâteux ». Charmant. D’ailleurs, si Manet reconnaissait la peinture de Berthe et admirait son talent, il se permettait aussi de retoucher les peintures de la jeune femme sans son accord ! Leur amitié n’en souffrait pas cependant, et les deux se sont mutuellement influencés. En 1873, elle abandonne le Salon officiel pour rejoindre les salons impressionnistes, elle est alors au sommet de son art et a déjà peint des tableaux magnifiques mais malheureusement assez peu reconnus alors. Dès 1881, Berthe avec Mary Cassatt apparaissent comme les chefs de file de la nouvelle tendance impressionniste aux yeux des critiques : pour la première fois dans toute l’histoire de l’art, des femmes sont considérées comme les maîtres incontestés d’un mouvement d’avant-garde. Au passage, je vous conseille sa peinture La Psyché de 1876, je l’ai trouvée en faisant mes recherches pour l’article, et je la trouve magnifique ! Elle explore de nouvelles formes d’art comme la sculpture ou la pointe sèche, ou encore le pastel et le fusain. Et c’est donc un pastel que je vous présente ici, intitulé Fillette au panier

Ce pastel était un cadeau de Morisot à Claude Monet. Et, bien qu’il ne soit pas particulièrement fini, ou en tout cas c’est l’impression qui se dégage quand on voit la main, il m’a fascinée pour je-ne-sais-quelle-raison, et je suis restée devant plusieurs minutes pour essayer de comprendre, in memoriam les gens que j’ai bloqué dans la galerie ^^’ Tout respire la délicatesse, depuis les couleurs jusqu’au tracé en passant par le regard de la jeune fille, et la touche de couleur de sa bouche qui ressemble à deux pétales de rose :3 Le brun des cheveux apporte de la consistance au dessin, tout en se mariant très bien avec le rose et le bleu pâle qui sont à peine coloriés par endroits. Mais surtout surtout, ce que j’adore, c’est le rendu du voile du chapeau, il est juste splendide ❤ Transparent et visible à la fois, on devine en-dessous l’oeil et le contour du visage, avec quelques jeux de couleur jaune et bleue, peut-être le soleil qui joue dans le tissu ? La jeune fille a l’air pensive, rêveuse sous ce petit bout de voile, et pour un peu je m’attends presque à le voir frémir sous une petite brise.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s