Psycho-Pass

Par défaut

Bien le bonjour bande de loufoques ! J’espère que vous allez bien :3 J’ai trouvé un peu de temps pour planifier mes articles, donc normalement la rédaction et la publication devraient se faire comme sur des roulettes. Et j’ai updaté la page Ecrivaine pour les intéressés ^^

Je vous propose cette fois-ci de découvrir un anime, que j’ai regardé sur Netflix alors que je m’ennuyais… soyons honnête, c’est la principale raison qui fait qu’on va sur Netflix : pas pour les séries, on ne sait jamais à l’avance ce qu’on va regarder tellement il y a de choix, du coup on y va parce qu’on s’ennuie, et on passe une heure à décider de ce qu’on va regarder ^^ Il s’agit de l’anime Psycho-Pass ! Il a été adapté récemment en 2 séries de mangas, centrées chacune sur l’un des deux personnages principaux de la saison 1. Je ne les ai pas lues, peut-être que je le ferai, ce n’est pas dans mes priorités pour l’instant 🙂 L’anime compte 2 saisons, il y a des rumeurs sur la possibilité d’une 3ème saison mais rien de concret jusqu’à présent, tout est possible.

 

Résumé : Au XXIIème siècle, le Japon est pacifié. Chaque citoyen voit son état mental connu comme « Psycho-Pass » constamment évalué par le système Sybil qui décèle les prédispositions au crime, mais surtout détermine la place de chacun dans la société.
C’est dans ce cadre que la jeune Akane Tsunemori est affectée à la Sécurité Publique au poste d’Inspecteur, afin de traquer ceux dont le « Psycho-Pass » dépasse les normes autorisées. Elle aura sous ses ordres une équipe d’Exécuteurs, un groupe constitué de criminels latents dont le mystérieux Shinya Kôgami. Tous sont équipés du Dominateur, l’arme connectée qui évalue instantanément le Psycho-Pass de la cible, accordant ainsi le droit de vie ou de mort…

Mon avis : 

Alors déjà j’aime beaucoup l’ambiance de cet anime futuriste, le dessin me plaît, et c’est un univers qui est très intéressant à découvrir. J’ai particulièrement aimé dans la première saison une enquête qui nous fait découvrir ce que sont les réseaux sociaux du futur, où l’on peut créer un avatar et l’incarner grâce à un casque de réalité virtuel ; ces avatars peuvent être de véritables idoles sur le « Net » et avoir toute une cohorte de fan, et je trouve ça plutôt stylé, ma préférence va direct à l’avatar de Spooky Boogie, qui lorsque l’on entre dans sa « Salle » gothique apparaît littéralement pendue à un arbre, avec ses très longues jambes pendouillantes (on ne les voit malheureusement pas bien sur l’image) et je trouvais ça trop classe 😀

Mais pour revenir à l’anime en général. Le principe d’une dystopie fondée sur le contrôle des esprits des habitants n’est pas nouveau (j’en profite pour vous conseiller l’excellent film Equilibrium avec Christian Bale), mais ici je trouve ça particulièrement intéressant dans le sens où, même si le système a quelque chose de malsain, la solution ne passe pas par le renversement de la société, mais sa remise en question perpétuelle, via le personnage d’Akane Tsunemori. Le système pose problème, dans le sens où le taux de stress entre en compte pour calculer le Psycho-Pass : du coup, si vous assistez à un crime, vous risquez de vous retrouver pris parmi les coupables effectifs ; idem si vous devenez trop passionné ou impliqué dans quelque chose qui vous tient à coeur : à moins de savoir faire la part des choses on se retrouve avec une étiquette de criminel. Cela oblige à constamment se policer, et à parfois adopter une attitude blasée par habitude.  C’est là que le personnage d’Akane fait la différence : elle a l’avantage d’avoir un Psycho-Pass naturellement très stable, et elle est donc plus facilement en mesure d’avoir un regard critique sur les choses, et de remettre en question son système. Il y a teeellement de matière à aborder mais je risquerai de vous spoiler ^^’

Rapidement les personnages, je m’y suis beaucoup attachée :3 Particulièrement Shusei Kagari, le p’tit rigolo de service, on a besoin des persos comme ça pour rajouter une petite touche d’humour ^^ Tomomi Masaoka est une sorte de doyen de l’unité, car il a vu la naissance du système Sybil, et c’est la figure paternelle en quelque sorte. On se concentre surtout sur Shinya et Akane, qui forment un duo très efficace ; j’ai particulièrement aimé le personnage de Shinya, très intéressant par sa part d’ombre et son passé. Et je tiens à mentionner certains criminels, moi qui suit friande de bizarre, j’ai pu trouver mon compte :3

En conclusion, je dirais que Psycho Pass est un super anime, qu’il occupe bien, et qu’il propose une belle réflexion sur l’humanité, et la vie en société. A voir ! 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s