Tara Duncan #1 : Les sortceliers

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens, je suis enfin tirée d’affaire avec le concours blanc, et je ne saurais vous dire à quel point c’est une bénédiction, je dirais même plus, une renaissance ! Quand on sort de 6 heures de réflexion et de copie intense, on se demande comment ça se fait qu’on ait véritablement, humainement, réellement fini, et qu’on soit encore en vie. Je suis Fatigue, mais au fond… NOEEEEEEELLLL ❤

Nouvelle chronique littéraire, cette fois-ci une série que tout le monde connaît au moins de nom, Tara Duncan de Sophie Audouin-Mamikonian (ceux qui ne connaissent que par le dessin animé sont envoyés au coin). Je connais cette série depuis toute petite, c’est ma grande soeur qui me l’a fait découvrir (gros bizou à elle au passage), et je ne l’ai jamais finie parce que les tomes n’étaient pas encore tous sortis et j’étais passée à autre chose. Mais j’ai réussi à les retrouver d’occaz, et je me suis replongée avec délice dans cet univers absolument gé-nial ❤ Je vous propose ici une chronique du premier tome, Les Sortceliers, et je ferais en sorte de vous chroniquer toute la série. Petite mise en garde : n’allez surtout pas regarder le résumé sur la fnac, c’est un violent spoiler de tout le livre !!

Résumé : Lorsque Tara’tylanhnem Ducan, dite Tara, découvre que sa mère est toujours vivante et prisonnière de Magister, le terrible Maître des Sangraves, elle part sur AutreMonde, la planète des Hauts mages. En compagnie de Manitou, son arrière-grand-père, transformé en labrador par un sort raté, elle y rencontrera le fantasque Maître Chem, le malicieux Palais Vivant, les Vampyrs, les Chimères, les venimeuses Harpie et s’y fera toute une pléiade d’amis parfois…inattendus. Du Royaume des Limbes à l’île de Roses Noires, Tara mène son enquête. Mais son trop puissant pouvoir fait bien des envieux et, bientôt Tara, devient le centre de complots qu’elle devra absolument déjouer afin de retrouver l’endroit où Magister a emprisonné sa mère.
Humour, suspense, magie pour le premier tome de cette décalogue.

Mon avis : Coup de ❤

Alors je dois dire que la couverture de la dernière édition est celle qui me plaît le plus : c’est coloré, il y a de l’action, du mouvement, de la magie :3 A titre de comparaison, je vous mets 2 autres couvertures, celle de ma soeur que j’ai lu encore petite, et celle du Japon, qui me fait bien rire sur cette série ^^

C’est laid n’est-ce pas ^^’ Y a pas à dire, la couverture joue et heureusement que celle-là n’est pas restée, parce que je la trouve franchement immonde ! Pourquoi cette tête, pourquoi cette coiffure de panneau de la circulation, pourquoi ce regard de droguée, pourquoi ce dragon qui ressemble à tout sauf à maître Chem, pourquoi, pourquoi, pourquoi….

Faire une adaptation de la couverture en manga, pourquoi pas, ça rendrait même super bien en anime, surtout que ça respecte un peu plus l’âge réel de Tara, qui a 12 ans et non pas 18 comme la couverture française le laisse supposer ^^ Après la mèche rose nope ! Arrêtez de foutre du rose partout, sa mèche crépite bleu, point ! Et au passage : Fafnir, la demoiselle à gauche… c’est une naine ^^ Elle est censée avoir une barbe ! On t’a vu Japon, c’est pas la peine de te cacher, flagrant délit XD

L’Univers de Tara Duncan est très grand, et pourtant on en a un aperçu qui en met plein les mirettes :3 Sophie Audouin Mamikonian a une plume vraiment géniale, pleine d’humour et d’ironie, et avec un panache sans égal pour les rebondissements et le récit en général ❤ Je ne saurais vous dire à quel point c’est un bonheur de la lire, sans hésiter et sans remords c’est un livre auquel je sacrifie mes nuits pour le finir et le relire, à 12 ans ou à 20 ans, même combat ^^ On en découvre toujours plus, à tel point qu’on n’a même pas le temps de réclamer le rappel. J’aime beaucoup les différents personnages : Tara, son caractère bien trempé et ses pouvoirs tellement badass, je trouve ça intéressant d’avoir un personnage qui est complètement craqué mais qui en même temps ne peut pas se servir de ses pouvoirs, il y a du drama et du dilemme, c’est super ; Moineau non moins stylée, il faut absolument que je m’achète sa préquelle ; Cal avec son humour et sa capacité de Voleur ; Robin et ses secrets, et oui, soyons honnête, je craquais totalement pour lui quand j’étais petite et il m’en reste quelque chose ^^ ; Fafnir et sa grande gueule, la naine du groupe, celle qui défonce tout à la hache, je l’adore 😀 Je pourrais continuer pendant des lustres :3 Et que serait un bon personnage sans de bons ennemis, Magister se pose à la fin, mais il est loin d’être le seul, et encore une fois, je rends hommage à l’inventivité de Sophie-sama, quelle auteure cette femme *w*

Bref, tout ce que je dirai ne sera jamais assez, dépêchez-vous d’aller lire par vous-même 😀

Publicités

"

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s