La petite boulangerie du bout du monde

Par défaut

Bien le bonjour bande de gens ! J’espère que la rentrée se passe bien pour tout le monde, je vous souhaite plein de courage, et surtout, parlons peu mais parlons bien, pour vous lever le matin 😉 En ce moment je passe tout mon temps libre sur Youtube, j’ai redécouvert récemment le métal, particulièrement le celtic métal, et je n’écoute plus que ça :3 (merci Bob Lennon et son let’s play de Brütal Legend). Celle-ci est vraiment magnifique, elle me transporte dans un autre monde :

Je m’accroche au blog, et pour vous le prouver, j’organiserai bientôt un concours, à la fois pour Halloween et pour le blog qui fête ses 3 ans et demi ^^ Voilà voilà, normalement si tout se passe bien, ça se mettra en place dans les premières semaines d’octobre, si vous voulez me donnez des idées de lots c’est maintenant !

petite boulangerie du bout du mondeEt pour aujourd’hui, une chronique (à froid parce que le brouillon traîne depuis un moment et que je n’ai pas le livre sous la main) d’un livre que pepparshoes du blog Sorbet-Kiwi m’a offert pour notre Swap Chocolat ! Je ne te remercierai jamais assez de me l’avoir fait découvrir ! Mesdames, mesdemoiselles, messieurs et animaux de tous poils, La petite boulangerie du bout du monde, par Jenny Colgan ! 

Résumé : Quand son mariage et son entreprise familiale font naufrage, Polly Waterford quitte Plymouth et trouve refuge dans un petit port tranquille d’une île des Cornouailles. Elle s’installe seule dans un minuscule appartement situé au-dessus d’une boutique laissée à l’abandon. Pour se remonter le moral, elle se consacre à son plaisir favori : fabriquer du pain. Alors qu’il n’y a plus dans le village qu’une boulangère irascible au pain sans saveur, les arômes de levain qui s’échappent de chez elle attirent très vite la curiosité et la sympathie des habitants. Petit à petit, d’échanges de services en petits bonheurs partagés, elle ravive l’esprit d’entraide et de partage dans le village. Au fil des rencontres farfelues (un bébé macareux blessé, un apiculteur dilettante, des marins gourmands) et au gré des événements heureux ou tragiques qui touchent la communauté, ce qui ne devait être qu’un simple  » break  » devient l’entreprise de sa vie. Polly se révèle enfin à elle-même : une femme déterminée et créative, prête à mordre dans la vie comme dans une mie de pain chaude et croustillante.

Mon avis : 9,5/10

C’est un avis à froid je le redis, peut-être pas la meilleure idée qui soit, surtout que je n’ai pas le livre sous la main. Mais je tiens quand même à faire cette chronique, ne serait-ce que pour vous partager ce que j’ai ressenti pendant cette lecture, car oui, même à froid je suis encore en mesure de dire que ce livre ne m’a pas laissée indifférente. Cela dit, comme je ne me rappelle pas des noms des persos, vous n’aurez droit qu’à des périphrases ^^

J’ai toujours cette petite idée dans un coin de ma tête de partir m’installer dans un endroit paumé où je serai tranquille et où personne ne viendra m’enquiquiner. Donc j’ai apprécié que Polly tente l’aventure, même si honnêtement je n’aurais pas choisi aussi délabré, je suis nulle en bricolage 🙂 . Et très franchement j’ai adoré sa passion du pain. Ca transpire dans le bouquin, c’est comme de rentrer dans une couverture, et j’ai adoré le petit plus, les recettes de pain à la fin. Bon j’avoue que je n’en ai pas fait une seule puisque je n’ai pas de four à l’appart, mais c’est sur ma liste 😛 Elle m’a donné faim tout au long du bouquin ! En plus, vu comme ça, le pain n’a pas l’air si compliqué à faire et on peut mettre plein de trucs dedans… Non, je ne salive absolument pas, AB-SO-LU-MENT PAS.

Polly essaie de positiver et c’est une femme forte, elle sait quand il faut remonter ses manches. C’était assez mignon de la voir avec la troupe de marins, surtout le… « patron » ? Le capitaine on va dire. Mais malgré tout ce qui a pu se dire, je ne peux pas cautionner ce que ce dernier a fait. Et d’ailleurs de manière générale, je sais que c’est le folklore des marins, l’homme qui part en mer et la femme qui l’attend, et oui, c’est un petit village paumé, et oui c’est très beau sur le moment, mais justement, après quelque réflexion, je ne suis pas sûre que j’aurais apprécié à la longue. En l’occurence les marins étaient très gentils et Polly se fait respecter, mais je ne peux pas m’empêcher d’avoir cette arrière-pensée. Après, comme je dis, ça a son charme sur l’instant, le personnage de l’autre boulangère est très intéressant et j’ai beaucoup aimé le développement qui est fait dessus. L’amie de Polly est assez spéciale (dans le bon sens), et son épilogue m’a bien fait rire ^^ Et pour finir, l’histoire d’amour est très mignonne, avec une fin bien stéréotypée, il faut le dire (je pense à la toute fin), mais comme c’est le genre qui marche à chaque fois, on passe dessus et on apprécie 🙂

L’histoire en général m’a beaucoup plu, peut-être un peu cliché par certains côtés (ou alors c’est juste moi qui aime me spoiler en faisant des suppositions), avec quelques longueurs, mais la bonne odeur du pain chasse tout ^^ D’ailleurs, je tiens à corriger quelque chose dans le résumé qui est celui de l’éditeur : l’esprit d’entraide et de partage est déjà très présent dans le village, suffit de voir les marins et la boulangère. C’est surtout envers ceux de l’extérieur que le village apparaîtra fermé, et c’est logique. La force de Polly, c’est justement de s’intégrer, de découvrir les beautés du village et les habitants, et de redonner au lieu un peu plus de vie tout en préservant le cocon qui en fait un endroit si particulier.

Et pour la fin, je vous propose la chanson que j’ai écouté en écrivant ce post, sans doute archi-connue, mais vu que je suis une brêle en classiques, je connais ce que personne n’écoute, et je ne connais pas ce que la planète entière écoute depuis le début des âges. J’en profit pour vous dire aussi, si vous êtes lecteurs et musicaux dans l’âme, je vous conseille le blog des Lectures by Juliette 🙂 Perso, celle-ci me fait des frissons à chaque fois que je l’écoute 🙂

"

  1. Je suis super contente que ce roman t’ai plu, il est génial, je l’aime de coeur, et j’espère recevoir la suite très bientôt 😀 Oui oui, il y a une suite Est-ce qu’elle vaut le coup ? je me pose la question, et il faut lire pour savoir 😛

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s