La Passe-Miroir #1 : Les Fiancés de l’Hiver

Par défaut

Bien le bonjour les gens ! J’espère que vous allez bien 🙂 J’ai vraiment hâte d’être en vacances, et encore plus d’être en été… pour les grandes vacances. En tout cas, je pète la forme depuis que le soleil revient parmi nous, j’ai attrapé mon premier coup de soleil de l’année en allant bosser mes cours dimanche aprem au parc du Luxembourg ^^ Ca détend, j’avais l’impression que deux pandas me faisaient un bisou sur chaque hémisphère de mon cerveau !

capture-d_c3a9cran-2015-04-27-c3a0-22-27-45Sans plus attendre et sans transition parce que je n’ai aucune logique, voici une nouvelle chronique littéraire, sur le tome 1 de la série La Passe-Miroir, écrite par Christelle Dabos. Il s’intitule Les fiancés de l’hiver, est sorti en 2014, et a été récompensé (à très juste titre) par de nombreux prix. C’est au départ une chronique du blog Diterasu & co (que je vous recommande chaudement, et plein de bisous panda pour elle) qui m’a donné envie de le lire. J’ai mis beaucoup de temps à l’acheter, une wish-list de 3 kilomètres de long étant la cause essentielle 🙂 Je vous mets ici le résumé de l’éditeur, qui est pas mal du tout (pas comme d’autre, n’est-ce pas Joyland ?)

Résumé : Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

Mon avis : Coup de ❤ direct !
Ce livre est gé-nial ! La couverture est absolument magnifique, un dessin de Laurent Gapaillard (d’après le site du livre, je vous mets le lien ici, perso je le trouve très beau et très bien organisé). La couleur est belle, le dessin est à tomber par terre et me rappelle ceux des Chroniques du Bout du Monde que j’avais adorés (Chris Riddell). Je me demande la technique, de l’encre de Chine peut-être ? Enfin bref, s’il y a un seul livre au monde que je devrais acheter pour sa couverture, y a pas à tartiner, c’est celui-là !
L’univers est extraordinairement prenant, je suis rentrée dans l’histoire comme dans un lit douillet (et Dieu sait si j’ai du mal à sortir de mon lit le matin). Le concept des Arches me rappelle beaucoup le film de Miyazaki Le château dans le ciel (à voir si ce n’est pas fait !) et oui, j’adore aussi Miyazaki. J’ai tellement hâte de découvrir ce monde plus en détails ! La plume de l’auteure est très agréable, l’histoire est pleine de surprises et de découvertes, chaque page apporte son lot de suspense !

J’aime beaucoup le principe des pouvoirs propres à chaque famille, pour l’instant ma préférence va au pouvoir d’Ophélie ; [SPOILER] les griffes sont cool aussi, je l’avoue, mais ça ne bat pas Ophélie, et pour ce qui est du reste, je tiens à préserver mon intimité donc pas de Toile (n’est-ce pas Archibald, j’ai beau adorer mes frangins je préfère ne pas avoir à partager leur linge sale merci bien), et à assumer donc pas d’illusions non plus ! Le pouvoir des Nihilistes n’est pas mal non plus, c’est une sacré protection en tout cas [FIN DU SPOIL]

Concernant les personnages : je suis franchement très à l’aise avec Ophélie : enfin une héroïne qui réfléchit avant d’agir, je crois bien que c’est la première fois que je n’ai pas envie de rentrer dans le livre pour lui en coller une après un mauvais choix. J’admire son sang-froid, elle ne perd pas facilement pied et arrive presque toujours à tirer son épingle du jeu. Elle aime l’histoire, elle respecte les livres, et surtout surtout, elle joue la carte de la sincérité. Ophélie, je t’adore c’est officiel ! Thorn m’intrigue énormément : il est manipulateur à l’extrême, sans le moindre doute : le retournement de situation à la fin m’a certes un peu surprise, il a le mérite de remettre les pendules à l’heure mais seulement à moitié, j’ai toujours un petit doute. Faut dire que j’aime beaucoup les personnages sombres. Pour le coup, j’ai surtout hâte de voir comment il va évoluer, en bien ou en mal ? En tout cas, il ne fait pas les choses à moitié, je prends ça comme une qualité. D’ailleurs, sur le site du livre, des illustrations des personnages ont été faites, et non de dieu qu’est-ce qu’il est maigre ! J’imaginais un type plus large d’épaules (certes mes propres idées ont dû déteindre) j’ai loupé un passage dans le livre ? On dit qu’il est grand, mais j’imaginais pas non plus une branche de céleri, faut le nourrir cet enfant ! On dirait un méchant Disney !

Berenilde… bof malgré la fin où elle s’adoucit un peu, rien à faire c’est une c…..sse pour moi, à ranger avec la plupart des dames de la cour et de la famille, ceux qui auront lu sauront de qui je parle. J’adore le parrain d’Ophélie, mais j’ai mis du temps à apprécier la marraine, au départ je la rangeait avec le reste de la famille d’Ophélie (pas gâtée la pauvre) mais en fait c’est pile le genre de parente qu’il faut à tout le monde, le genre sur qui vous remonte le moral et sur qui on peut compter en toute circonstance… même si pour l’instant c’est surtout Ophélie qui trinque il est vrai. Je me demande du coup si Roseline (c’est son nom) va se cantonner à un rôle d’arrière-plan ? J’aime beaucoup Renard et Gaëlle, mais vu qu’on est resté sans nouvelles d’eux qui étaient quand même dans une situation assez délicate, j’appréhende la suite. Le chevalier est, en un mot, badass. Le méchant par excellence, et bien vicieux avec ça. Avec des personnages comme ça, ça ne peut être que explosif !
Le concept d’esprit de famille me titille les méninges, j’ai tellement hâte d’en savoir plus sur eux ! Le premier contact avec Artemis m’a assez refroidie c’est vrai, et je sens bien que je ne dois pas m’attendre à un personnage très chaleureux avec Farouk. Mais on n’en est qu’au début après tout 😛

Conclusion : j’ai acheté le deuxième tome, il est pépère sur son étagère et maintenant reste à essayer de ne pas le dévorer trop vite :3

"

  1. Je n’ai pas aimé ce roman xD Tellement gnan gnan à souhait mais il paraît que le 2 est mieux, surtout au niveau de l’évolution de la relation entre les deux persos. A voir peut-être.

    • Bah, à force de lire des livres de cours, du gnan-gnan de temps en temps c’est salutaire ^^ Encore que personnellement, je trouve qu’il y a largement pire que ça en terme de dégoulinant ! J’ai le tome 2, je le lirai bientôt, on verra bien 🙂

  2. Je suis ravie qu’il t’ait plu ! *bisoux pandas, câlins & cookies *
    C’est vrai que Bérénilde est un poil … une connasse comme tu le dis. :p

  3. Pingback: [Chronique littéraire] La Passe-Miroir – T1 : Les fiancés de l’hiver, Christelle Dabos – La Bulle d'Eleyna

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s