Les morts ont droit d’amour

Par défaut

Salut tout le monde ! Un nouvel article, en si peu de temps, mais comment se fait-ce ? En fait, j’ai beaucoup délaissé la rubrique de dessins, alors que j’en avais fait de nouveaux depuis un bon moment, et surtout je me suis remise à dessiner 🙂 Donc je voudrais réparer ne serait-ce qu’un peu cette erreur. Voilà un dessin qui date de l’année dernière (quand je vous disais que j’avais du retard), j’espère qu’il vous plaira !

Photo le 17-03-2016 à 07.28

Le dessin est fait au crayon à papier, ma méthode favorite (et la seule que je maîtrise surtout). La robe m’a donné pas mal de fil à retordre, mais j’avoue que c’est ce dont je suis la plus fière pour ce dessin, surtout les bordures. Ce n’est pas vraiment l’idée de départ que j’avais (je voulais tenter la robe déchirée et brûlée), mais dans un sens celle-là est beaucoup mieux, elle donne un petit côté bien fantomatique 🙂 La main… est ratée, je l’ai refaite des dizaines de fois sans pouvoir donner la perspective que je voulais, c’est-à-dire que la femme avance la main vers vous pour vous attraper. En même temps, je n’ai pas vraiment songé à prendre de modèle. Quand on dessine tout seul, on se démerde et on ne se plaint pas me direz-vous. Le choix de l’anglais est purement et honteusement subjectif : on aura beau dire, l’anglais fait classe, et puis « j’ai tellement froid », c’est plus long à faire.

Quant au titre du post, il est dû au fait que je me repasse en boucle les chansons du Bossu de Notre-Dame depuis un bout de temps, et ce titre exprime bien ce que je voulais faire. Certes, la date de fraîcheur de la demoiselle est périmée depuis fort longtemps, et elle donne l’impression qu’elle va vous arracher la trachée pour siroter votre sang avec (bon appétit). Mais poussez le raisonnement un peu plus loin : la solitude rend facilement fou, la mort c’est jamais très joyeux, et forcément les corps se décomposent. Pour ceux qui connaissent Black Butler et qui sont allés un peu loin (dans l’anime, je ne me rappelle pas de cette scène dans le manga), Finny parle un jour d’un petit oiseau qu’il a eu mais qu’il a tué sans le faire exprès en voulant le caresser, à cause de sa trop grande force. J’ai envie de voir la même chose dans ce dessin.

Mais ce n’est que mon avis subjectif 🙂 Qu’est-ce que vous y voyez ? Je vais essayer de remettre en place le système des dessins-nouvelles, il me plaisait bien, peut-être que celui-là fera partie de la sélection !

"

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s