L’épouvantable encyclopédie des fantômes

Par défaut

Bonjour ! Je reprends vite fait le clavier pour avoir mon quota d’articles pour cette semaine. En fait, je viens d’acheter un nouveau jeu vidéo pour ma DS, et du coup je suis scotchée à la console en permanence, et je ne la laisse qu’à regret. Mais Castlevania, c’est Castlevania, on ne crache pas dessus. J’ai les trois jeux sur DS et ils sont tous excellents, je recommande à qui est intéressé !

Bref, aujourd’hui nouvelle présentation, avec ce coup-ci un album que j’ai acheté au festival de la BD d’Angoulême de 2014 (lien ici pour l’article concerné). Il s’agit de L’épouvantable encyclopédie des fantômes, écrit par Pierre Dubois et illustré par Elian Black’mor et Carine M. Je l’ai prise sur un coup de tête, le sujet collait pile poil à ce que je cherchais et les dessins ont achevé de me convaincre ! Et vraiment, je n’ai pas été déçue, c’est un coup de coeur !

enyclopédie fantômes

Premier truc qui m’a vite sauté aux yeux en lisant, c’est la poésie qui se dégageait du texte. Les mots sont tarabiscotés, mais soigneusement choisis en fonction de la musicalité, des sonorités et de l’ambiance du livre, l’effet est génial ! C’est fluide, c’est beau, on en redemande. En fait, ce livre, je l’ai lu sous la tente, un petit bout chaque soir jusqu’à ce que je m’endorme (oui, je dors dans mon jardin en ce moment). Et donc, j’étais roulée dans mon duvet, en mode saucisson, la lampe de poche braquée sur le bouquin, et j’essayais de « sentir » des présences en même temps que je lisais. Pour moi, c’est la meilleure façon possible de le lire : la nuit, dans le noir, au silence.

L’encyclopédie est divisée selon les genres de fantômes, et après chaque explication, il y a plusieurs petites histoires de fantômes, pour mon plus grand bonheur ^^ Elles sont très bien racontées, un vrai bonheur de lecture !

Cerise sur le gâteau, les illustrations qui sont vraiment magnifiques. Mon seul regret sur ce livre, c’est justement la lampe de poche qui éclairait mal les illustrations, ou en tout cas, ne leur rendait pas justice. On voit facilement lesquelles ont été faites par quel dessinateur, mais toutes sont splendides, j’ai pas d’autre mot ! Ce livre, c’est ma bible ^^ Il me semble qu’il y a une suite, et je vais tout faire pour la trouver, il me la faut ❤

Je vous mets ici quelques illustrations, j’espère que vous aimerez  !

Enfants fantômes Fantômes Fillette fantôme Sorcière

 

 

"

  1. Pingback: Festival de la BD d’Angoulême, édition 2020 du Krakhâge Total | Coeur d'encre 595

  2. Pingback: Les Maudits | Coeur d'encre 595

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s